http://www.unesco.org/culture/ich/fr/RL/00267

Le Sekishu-Banshi, fabrication de papier dans la région d’Iwami de la préfecture de Shimane

Inscrit en 2009 (4.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Pays : Japon

Identification

Description

Le Sekishu-Banshi, fabrication de papier dans la région d’Iwami de la préfecture de Shimane

Les papiers fabriqués selon les procédés uniques de Sekishu-Banshi sont les plus résistants du Japon. Le Sekishu-Banshi a pendant longtemps été une spécialité de la région d’Iwami, de la préfecture de Shimane, dans l’ouest du Japon, et constituait à l’origine une activité complémentaire pour les agriculteurs locaux. Autrefois très répandu chez les marchands de livres de comptes, il est aujourd’hui utilisé principalement pour les shoji (cloisons en papier), la calligraphie et les travaux de conservation et de restauration. Ce papier, d’une extraordinaire durabilité, est fabriqué à la main, à partir de fibres extraites de l’arbre kozo (mûrier à papier) : les fibres longues et résistantes qui en constituent l’écorce interne comportent trop d’impuretés pour se prêter à la fabrication d’autres types de papier. Ce papier est élaboré à l’issue d’un processus respectueux de l’environnement, comprenant plusieurs étapes : la récolte du kozo cultivé localement a lieu l’hiver, l’écorce extérieure est placée dans une étuve, les fibres sont portées à ébullition, puis battues à la main, mélangées dans de l’eau avec du mucilage, puis filtrées au travers d’un tamis en bambou à cadre en bois pour former des feuilles ; le papier obtenu est séché sur des planches en bois ou en métal. De nos jours, ce procédé de fabrication est appliqué par des spécialistes, regroupés au sein d’une association d’artisans : le Sekishu-Banshi est le fondement de leur art et l’un des éléments les plus importants de leur patrimoine culturel. Ces artisans transmettent leurs techniques traditionnelles aux jeunes et leur en enseignent les pratiques, préservant ainsi un sentiment de continuité et d’identité.

Documents

Décision 4.COM 13.56

Le Comité (…) décide que [cet élément] satisfait aux critères d’inscription sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité comme suit :

  • R.1 : Le Sekishu-Banshi : fabrication de papier dans la région d’Iwami, de la préfecture de Shimane, a été transmis de génération en génération, avec des modifications de ses fonctions sociales et culturelles, et a procuré un sentiment d’identité et de continuité à la communauté concernée ainsi qu’au peuple japonais ;
  • R.2 : Son inscription sur la Liste représentative stimulerait le dialogue et la compréhension mutuelle entre les cultures du monde qui ont une tradition de fabrication du papier et favoriserait l’appréciation de la diversité culturelle et de la créativité humaine ;
  • R.3 : L’Association des artisans Sekishu-Banshi met en œuvre, avec les autorités nationales et locales, diverses mesures de sauvegarde telles que des ateliers de formation de successeurs et un travail de documentation visant à renforcer la viabilité de l’élément ;
  • R.4 : L’élément a été proposé pour inscription avec la participation de l’Association des artisans Sekishu-Banshi et contient une preuve de leur consentement libre, préalable et éclairé ;
  • R.5 : L’élément est inscrit comme « Bien important du patrimoine culturel immatériel » à l’inventaire national tenu par l’Agence pour les affaires culturelles.

Diaporama

Vidéo


© 2008 by Hamada City, Sekishu-Banshi Craftsmen’s Association

Ces vidéos (et bien d’autres) sont aussi consultables depuis le site des archives multimedia de l’UNESCO