Phase I - États des lieux sur la situation de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en Égypte, en Jordanie, au Liban et en Syrie*

Resources

La Convention dans le texte

  1. Article 11 : Rôle des États parties

  2. Article 12 : Inventaires

  3. Article 13 : Autres mesures de sauvegarde

  4. Article 14 : Éducation, sensibilisation et renforcement des capacités

  5. Article 15 : Participation des communautés, groupes et individus

La première phase du projet de MedLiHer vise à évaluer les capacités nationales pour mettre en œuvre la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel dans les quatre États partenaires méditerranéens : l’Égypte, la Jordanie, le Liban et la République arabe syrienne*. Chaque pays évaluera la situation actuelle des mesures de sauvegarde existantes en matière de patrimoine culturel immatériel au niveau national, ainsi que des activités, des programmes et des entités tant gouvernementales que non gouvernementales spécialisées dans ce domaine. Les états des lieux se fondent donc sur les articles 11 à 15 de la Convention qui énumèrent les mesures que chaque Etat partie doit s’efforcer de prendre pour sauvegarder son patrimoine culturel immatériel et pour remplir ses engagements sous la Convention.

Fabrication de tapis à El-Fekha dans la vallée de la Békaa, Liban

Ces états des lieux des besoins et priorités dans chaque État partenaire sont essentiels à la mise en place de mesures de sauvegarde telles que préconisées dans la Convention et les directives opérationnelles. Elle contribuera ainsi, comme cela est prévu dans les phases ultérieures du projet MedLiHer, à l’élaboration d’activités précises et adaptées à chaque situation et contexte national (des projets nationaux et/ou internationaux), à l’identification puis l’implication des principales institutions/organisations actives dans le domaine du patrimoine culturel immatériel, ainsi qu’à la compilation d’informations détaillées pour la base de données développée avec l’interface web du projet.

La Section du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO a préparé à l’attention des États partenaires un document de référence pour guider la conduite de ces états des lieux sur leur territoire. Ce document a non seulement pour but de soutenir le travail de recherche, mais aussi de contribuer à un échange d’informations substantiel entre les partenaires. Elle a également élaboré deux fiches techniques pour faciliter et systématiser la collecte de données sur toute institution/organisation et sur tout programme, projet et activité intéressant le patrimoine culturel immatériel. Les informations recueillies viendront alimenter la base de données, avec notamment un répertoire d’experts, de centres d’expertise, d’instituts de recherche et de centres régionaux actifs dans les domaines couverts par la Convention.

Les états des lieux nationaux sont actuellement en cours dans les quatre Etats partenaires méditerranéens. Les rapports sur les états des lieux sont prévus pour mars 2010.

Documents :

       
*Compte tenu de la situation en République arabe syrienne, les activités menées dans le cadre du projet MedLiHer y ont été suspendues à partir d’octobre 2011.