http://www.unesco.org/culture/ich/fr/état/Sénégal

Institutions, organisations, contacts

Institutions nationales

Délégation permanente du Sénégal auprès de l’UNESCO
Maison de l’UNESCO
Bureau MS2.46
1, rue Miollis
75732 PARIS CEDEX 15
dl.senegal@unesco-delegations.org

Commission nationale du Sénégal pour l’UNESCO
B.P. 11522
Dakar Peytavin
Sénégal
comnatunesco@orange.sn; comnat@unesco.sn

Autorité désignée pour l’utilisation de l’emblème :

Ce pays n’a pas encore désigné d’autorité nationale chargée des questions liées à l’utilisation de l’emblème de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel

En savoir plus sur l’utilisation de l’emblème

Contacts UNESCO

Bureau de l'UNESCO à Dakar (BREDA)
12, avenue L.S.S.
Dakar BP 3311
Sénégal
Chargé de programme culture :
Guiomar Alonso ou David Stehl (g.alonso@unesco.org; d.stehl@unesco.org;)

Siège de l’UNESCO (section du PCI)
Responsable régional :
Nanaumi, Yumiko (y.nanaumi@unesco.org)

ONG accréditées situées dans ce pays

Nom, adresse et sourceActivités relatives au PCI
Organisation pour la promotion des médecines traditionnelles - PROMETRA
BP 6134
Dakar-Etoile
SÉNÉGAL
URL: http://www.prometra.org
Tel.: (221) 33 832-2850

Demande d’accréditation n° 90010 : français
Réunion décisionnaire : 3.GA - 2010

Date de création: 1996
Domaine(s):

- oral traditions and expressions
- performing arts
- social practices, rituals and festive events
- knowledge and practices concerning nature and the universe
- traditional craftsmanship
- other
- savoirs thérapeutiques traditionnels – savoirs virtuels – voyance – phénomènes paranormaux – parapsychologie – métapsychologie – manifestations pratiques spirituelles

Mesure de sauvegarde:

- identification, documentation, research (including inventory-making)
- preservation, protection
- promotion, enhancement
- transmission, (non-)formal education
- revitalization
- other
- initiation aux savoirs endogènes, organisations annuelles de cérémonies spirituelles communautaires, création d’associations de dépositaires de savoirs traditionnels avec obligation de transmettre ces savoirs à des disciples

Pays principaux d’activité:

Afrique du Sud, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Côte d'Ivoire, Espagne, États-Unis d'Amérique, France, Gabon, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Haïti, Kenya, Mali, Mozambique, Nigéria, Ouganda, Sénégal, Togo

Objectifs:
PROMETRA International est autant un organisme de recherche culturelle, de pratique médicale et de diffusion scientifique qu’un instrument panafricain d’intégration et de relations internationales à travers la revalorisation des médecines traditionnelles, des religions anciennes, des savoirs endogènes et de la spiritualité universelle. PROMETRA International a 23 représentations à travers le monde dont 17 en Afrique et jouit depuis 2004 d’un Accord de Siège qui lui confère une reconnaissance diplomatique au Sénégal, pays abritant son siège. Les activités menées par PROMETRA International obéissent à un objectif général qui consiste à promouvoir les médecines et traditions africaines et à tisser des liens entre les cultures de par leurs diversités à travers le monde. Les objectifs spécifiques se résument comme suit :
- oeuvrer à la valorisation des savoir et savoir-faire traditionnels,
- aider à la mise en place des moyens de protection des savoirs traditionnels,
- tisser des liens et créer des réseaux entre toutes organisations, associations, institutions ou structures oeuvrant dans le sens de la réhabilitation des cultures et civilisations indigènes en Afrique et dans le monde,
- mener des études socio anthropologiques sur les savoirs traditionnels, les ressources génétiques et le folklore,
- cultiver des relations de partenariat avec les leaders des communautés de base fondées sur la confiance réciproque,
- organiser et former sans les déformer en agents IEC les leaders spirituels, chefs de culte et tradipraticiens de santé des communautés de base, afin qu’ils jouent pleinement leur rôle en leur sein,
- aider les gouvernements à adopter des stratégies qui prennent en compte les savoir et savoir-faire traditionnels dans les politiques de développement durable.
Activités:
PROMETRA International bénéficie d’une expérience de plusieurs années d’organisation et de mobilisation des dépositaires de savoirs et de savoir-faire traditionnels, pour la réhabilitation des valeurs de la civilisation de l’Afrique, de sa diaspora, et celle des humanités en général. En dehors de son antenne basée aux USA, toutes les représentations nationales de PROMETRA International établissent des relations de partenariat, de respect mutuel et de confiance réciproque avec les dignitaires de la culture et de la sagesse des groupements communautaires de base qui ont été organisés en associations. PROMETRA International est aujourd’hui le porte parole de ces structures organisées. En matière de sauvegarde du patrimoine culturel, des liens existent avec les temples des savoirs oraux et initiatiques de plusieurs grandes aires de spiritualité africaine, regroupés autour de personnalités charismatiques tels les babalawo, les bokonon, les kponhinto, les saltigi, les sanusi, les vodunon, etc. Au niveau de l’OMPI (Organisation Mondiale pour la Propriété Intellectuelle), PROMETRA International est membre du Comité intergouvernemental pour la protection des savoirs traditionnels, des ressources génétiques et du folklore. Au niveau de l’OAPI (Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle), PROMETRA International est membre, personne ressource et consultant pour tout ce qui concerne les savoirs traditionnels, les ressources génétiques et le folklore. PROMETRA International a publié un ouvrage intitulé « Protection des Droits de Propriété Intellectuelle – Guide Pratique ». Ces différentes compétences font que PROMETRA International est régulièrement consulté par l’ARIPO (Organisation Régionale Africaine de la Propriété Intellectuelle), l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), l’UA (Union Africaine), etc., dans des domaines multiples relatifs aux savoirs traditionnels. Par exemple, l’Organisation Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) a confié à PROMETRA International, l’élaboration d’une étude sur le développement du savoir et du savoir-faire traditionnels dans les pays africains. Quinze (15) brevets d’invention ont été octroyés par l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) et cinq (05) par l’Organisation Mondiale pour la Propriété Intellectuelle (OMPI). Au plan culturel, spirituel mais aussi par devoir de mémoire pour une connexion spirituelle universelle, PROMETRA International coordonne une activité importante intitulée « Voie du Souvenir et de Connexion Spirituelle ». Cette initiative vise à panser les plaies de l’esclavage enfouies dans la mémoire collective. Le point focal de cette activité est le site historique de Ouidah au Bénin, sur lequel PROMETRA International a réalisé des oeuvres protégées et des stèles (la Porte du Retour, la Mère Afrique…). Au plan de l’édition, plusieurs ressources ont été mobilisées pour la protection, le développement des savoirs endogènes. Des ouvrages écrits et audio visuels sont diffusés pour davantage outiller les acteurs pour la sauvegarde des savoirs et savoir-faire traditionnels, des savoirs méconnus ou négligés qui relèvent prioritairement du patrimoine immatériel propre au génie africain et qui servent le développement durable. Outre l’animation d’un Site Web de promotion des savoir et savoir-faire traditionnels, un partenariat avec les multi nationales de la radio et de la télévision (Antenne 2, France 5, TV5, BBC, Africa N 1...), a permis la réalisation de documentaires pour une meilleure sensibilisation de l’opinion sur l’importance du rôle des savoirs endogènes pour le développement durable de l’Afrique.
PROMETRA International a mis au point un manuel pédagogique dénommé FAPEG (Formation d’Auto Perfectionnement des Guérisseurs). Cet outil a pour but de former les tradipraticiens de santé sans les déformer, sans leur apporter des connaissances exogènes pour la prise en charge des problèmes de santé liés à la survie de la mère et de l’enfant, à la planification familiale naturelle, au VIH/SIDA, au paludisme, à la malnutrition et autres affections endémiques ou endomo-épidémiques en Afrique.
Coopération:
PROMETRA International a des expériences multiples, multiformes, pluridisciplinaires, multisectorielles et spécifiques par rapport à ses représentations nationales et aux groupes ethniques selon les pays concernés. Voici quelques cas de figures illustrant les relations avec les praticiens du patrimoine culturel immatériel de pays pris à titre d’exemples.
- Au Sénégal
Le Xoy est une séance de voyance publique traditionnelle que PROMETRA International organise chaque année avec les Saltigi grands maîtres voyants de l’ethnie seereer. Pratique immatérielle de très haute portée, le Xoy permet de combattre les épidémies, de sauver les récoltes, les invasions multiples et d’aider à un rendement très élevé de la production agricole. Il permet aussi de ramener l’harmonie et la paix au niveau des relations sociales.
Le Ndëpp est une ethnopsychiatrie de groupe qui donne des résultats positifs pour le traitement des maladies psychosomatiques en usant de la danse, du rythme, de la transe.
- Au Bénin
Le Kuvito est une expérience qui permet la communication avec les ancêtres.
Le Zangbeto permet de faire des expériences de phénomènes paranormaux et de transmutation.
Le Bokonon pratique le FA qui est une science qui étudie 256 forces spirituelles.
Le FA permet la divination individuelle, collective ou nationale avec un impact sans partage sur la santé, l’agriculture, la paix et le développement.
Le Kponhinto et le Vodunon sont des dignitaires qui par des expériences immatérielles, communiquent avec la transcendance.
- En Afrique du Sud
Les Sanusi ont la possibilité de lire l’histoire à travers les pierres, les objets gravés et les pièces de métaux précieux, de lire l’histoire des ancêtres et d’utiliser les informations pour les soins mais aussi et surtout pour amener l’harmonie entre les vivants et les morts.