"Chaque partie du monde reflète l’histoire du monde entier, la subit, s’en accommode.."
Fernand Braudel

Lampe en cuivre

date
IIe siècle ap. J.-C.
provenance
Doura Europos
lieux
époque
taille
7,2 cm x 22,3 cm
matériaux
thèmes

Depuis son apparition sur terre, l’homme a rêvé d’une lumière qui déchire la solitude de l’obscurité nocturne et a réfléchi aux moyens qui pourraient l’aider à éliminer les ténèbres : il commença par utiliser des torches, puis inventa la lampe. Dans sa forme la plus élémentaire – attestée dès le IIe millénaire av. J.-C. –, elle consistait en un bol dont on incurvait vers l’extérieur une partie du bord pour façonner le bec, par où passait la mèche.

La lampe présentée ici, en cuivre, revêt la forme d’une tête d’Africain, dont la bouche est distendue de façon à former le trou de mèche. Au sommet de la tête est ménagé un orifice servant à l’alimentation en huile de la lampe, qui est en outre équipée d’une anse cordiforme. Une chaînette montre que cette lampe pouvait être suspendue. Un tel décor plastique rappelle la présence d’Africains au sein de la société dans la Syrie du IIe siècle, et il a plu aux artistes de les représenter en des objets divers. Peut-être notre lampe a-t-elle été conçue par le cuivrier pour délivrer une morale philosophique : du cœur de la noirceur jaillit la lumière ?

à voir aussi