"Chaque partie du monde reflète l’histoire du monde entier, la subit, s’en accommode.."
Fernand Braudel

Bas-relief représentant le dieu Hélios

date
IIe siècle ap. J.-C.
provenance
Khirbat at-Tin, près de Homs
lieux
époque
taille
35.6 cm x 51 cm
matériaux
thèmes

L’homme, par nature, aime le jour et abhorre les ténèbres, et à la vérité, ce sont les divinités les plus nobles qui ont été associées au jour, au soleil, au ciel et à la lumière : le dieu Baalshamin en Syrie, le dieu Rê en Égypte, et chez les Perses, Mithra.

L’œuvre que voici est un panneau en bas-relief qui représente le dieu Hélios (dieu du soleil) en buste de face, la tête cernée d’une auréole rayonnante. Rappelons que, selon la mythologie, il effectue un périple quotidien à travers les cieux et réapparaît chaque matin à l’orient pour illuminer le monde et répandre la chaleur. L’image du dieu est entourée d’un cadre orné de motifs en relief, dont la partie inférieure montre les bustes de sept petits personnages : deux d’entre eux sont face à face, les autres sont tournés vers eux.

On peut remarquer que le type d’auréole divine que l’on voit ici s’est transmise à l’époque byzantine, où elle en est venue à couronner la tête du Christ, de la Vierge Marie ou des saints.

à voir aussi