"Chaque partie du monde reflète l’histoire du monde entier, la subit, s’en accommode.."
Fernand Braudel

Mors de cheval

date
vers 370-420 après J.-C.
provenance
Qustul, tombe 2
lieux
époque
matériaux
thèmes

Ce mors a été retrouvé avec des ossements de chevaux sacrifiés dans le tumulus n° 2 de la nécropole de Qustul, situé au sud d’Abou Simbel, sur la rive est du Nil et opposée au site de Ballana. Cette tombe, bien que pillée, a livré un ensemble d’objets appartenant au groupe X (culture Ballana), vers 370-420 ap. J.-C.

Ce mors est une pièce faisant partie du harnachement d’un cheval. Placé dans la bouche de l’animal, il permet, à l’aide des rênes, de le guider et de tempérer son allure. Si le cheval est la plus belle conquête de l’homme, il a fallu la fin de la période Hyksos (pas avant le XVIe siècle av. J.-C.) pour que l’animal fasse son apparition sur les bords du Nil. C’est encore plus tardivement qu’il fut transmis aux Nubiens, au début du premier millénaire où il était un présent fort apprécié des rois et des princes et était enterré avec ou à côté des défunts.

Venu du Proche-Orient, il a été rapidement utilisé en Égypte par l’armée, rarement comme monture, mais pour tirer des chars qui allaient constituer les unités d’élite de l’armée du pharaon, la charrerie (voir la notice sur les soldats nubiens). Si le cheval n’a pas fait partie des animaux vénérés par les Égyptiens, deux divinités cavalières également importées du Proche- Orient ont été accueillies dans leur panthéon au Nouvel Empire: ce sont Astarté et Reshep.

Beaucoup d’objets retrouvés dans les tombes, que ce soit dans la nécropole de Qustul ou celle de Ballana, montrent un curieux mélange d’influences et d’emprunts de différentes cultures: nubienne, égyptienne et byzantine. Cela se traduit dans les objets proprement régaliens comme les couronnes (voir la notice sur la couronne en argent), mais aussi dans les harnachements des chevaux. On peut parler pour certains de véritables parures au vu de la richesse de leurs décorations, comme des médaillons en argent ornés de pierres semi-précieuses (onyx).

à voir aussi