MESSAGE CONJOINT A L'OCCASION DE 
LA JOURNEE MONDIALE DES ENSEIGNANTS

5 octobre 1999

Les enseignants, agents du changement social

 


Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO)

 


Bureau international du travail (BIT)

 


Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)

 


Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF)

Alors que le siècle touche à sa fin, nous tenons à saluer le rôle exceptionnel que jouent les enseignants de par le monde en révélant des ressources potentielles et en stimulant l'aptitude fondamentale des êtres humains à rechercher le savoir, à le diffuser et à partager leur sagesse collective. Jamais siècle ne fut plus instruit, et pourtant jamais le besoin de coopération et de compréhension entre les peuples du monde ne s'est fait sentir de façon plus pressante.

Les enseignants peuvent faire naître le sens de la justice sociale indispensable pour asseoir la paix et le développement durable sur de vigoureuses politiques toutes entières tournées vers le progrès social, la justice, la démocratie et l'éradication de la pauvreté. Dans l'exercice quotidien de leur métier, les enseignants avancent des idées, suscitent des façons de penser et des comportements, inculquent des principes, des valeurs et des idéaux. Les enseignants, les éducateurs et leurs organisations contribuent de façon déterminante à élargir l'accès à l'éducation, en tant que moyen efficace de lutter contre le fléau qu'est le travail des enfants. L'éducation de base gratuite pour laquelle, en tant que droit fondamental de la personne humaine, militent les enseignants, est universellement reconnue comme un moyen clé d'arracher quelque 120 millions d'enfants âgés de 5 à 14 ans au travail à plein temps et de les intégrer dans la société. Les enseignants sont de puissants agents d'une évolution de la société dans ce sens.

Les enseignants, sur lesquels repose le secteur de l'éducation, assument la tâche la plus difficile qui soit : développer le potentiel des enfants au moment où chacun, selon un cheminement qui lui est propre, s'apprête "à apprendre à connaître", "à faire", "à être" et "à vivre ensemble", ces quatre piliers de l'éducation qu'a définis la Commission sur l'éducation pour le vingt et unième siècle présidée par Jacques Delors. C'est grâce aux enseignants que l'enfant fait la merveilleuse découverte des possibilités que lui offre la vie et que l'adulte peut poursuivre sa quête du savoir dans le cadre de l'éducation permanente.

Constamment à l'avant-garde de la vie intellectuelle, les enseignants contribuent de façon déterminante à faire progresser et évoluer les idées en développant chez l'apprenant l'esprit critique et la soif de connaissances, tâche dont il leur est de plus en plus difficile de s'acquitter dans la société de l'information qui est la nôtre. Il leur faut, plus que jamais, dans le contexte d'une économie du savoir, veiller à assurer à leurs élèves un bagage de qualité, qu'il s'agisse de lire et d'écrire, de compter ou de se débrouiller dans la vie.

Nous rendons hommage aujourd'hui aux efforts inlassables des enseignants pour préparer les jeunes générations à l'avenir. Le dévouement avec lequel ils exercent leur profession, malgré des conditions de travail parfois médiocres, des ressources limitées et une rémunération insuffisante, a contribué à faire progresser le monde. Les enseignants ont besoin que les collectivités et les sociétés qu'ils servent les soutiennent activement en mettant en oeuvre les principes directeurs énoncés dans la Recommandation concernant la condition du personnel enseignant adoptée par le BIT et l'UNESCO.

En cette Journée mondiale des enseignants, proclamée à l'initiative conjointe de l'Internationale de l'Education et de l'UNESCO, rejoints aujourd'hui par le BIT, l'UNICEF et le PNUD, nous lançons un appel à la communauté mondiale, aux gouvernements, aux parlementaires, aux parents, aux responsables communautaires, aux médias, aux organisations non gouvernementales, aux institutions de la société civile, au secteur privé, aux institutions éducatives, aux syndicats et associations d'enseignants aux niveaux international, régional et national, et leur demandons de réaffirmer leur soutien aux enseignants, qui sont le noyau dur du système éducatif et le resteront au siècle prochain.

Nul changement social véritable, nulle réforme de l'éducation ne pourront être menés à bien si les enseignants n'en sont pas les partenaires actifs.

Federico Mayor Juan Somavía
Directeur général Directeur général
UNESCO ILO
Mark Malloch Brown Carol Bellamy
Administrateur Administrator
Executive-Director Directeur exécutif
UNDP UNICEF