L’évaluation de fin de décennie des objectives de Jomtien

Guide pour des études de cas sur la participation communautaire :

Des expériences des organisations non gouvernementales et de la société civile

Tête de file :
AIDE ET ACTION
Monsieur Jacques Marchand / Monsieur Nicolas Gibier-Rambaud
53 boulevard de Charonne 75011 Paris / France
tel: +33-1- 55 25 70 00 - fax :+33-1- 55 25 70 29
e-mail : aea@worldnet.fr

La participation communautaire véritable est souvent considérée comme la clé de l’efficacité d’une intervention éducative. Encore faut-il préciser de quoi on parle!
Dans ce chapitre sur la participation communautaire, nous vous invitons à présenter votre démarche, ses principaux outils, ses principaux résultats. Il s’agit d’aspects qualitatifs essentiels qui révèlent l’implication de la société locale dans un processus éducatif et lui assurent le maximum d’efficacité.
L’éducation de base bien conduite met la société en mouvement, en développement. L’acquisition de codes de communication (écrite et orale), de savoirs, de compétences transforme le regard qu’une société porte sur elle-même et sur son environnement. Les ONG, sur le terrain, peuvent témoigner de cette interaction entre la dynamique sociale et le projet ou programme éducatif véritablement porté par la communauté.
L'implication communautaire n'est-elle pas la condition de la reproduction/la réplicabilité des programmes d'éducation de base?
Les enjeux de la participation communautaire dans les programmes d'éducation de base sont multiples dans la perspective de susciter et pérenniser des dynamiques éducatives profondément enracinées dans le milieu:
- une meilleure adéquation entre offre et demande éducative.
- la prise en compte du milieu socio-éco-culturel dans l'éducation.
- la prise en compte du milieu socio-éco-culturel dans la gestion des projets.
- susciter l'innovation.
- le développement des capacités locales, de la citoyenneté, de la démocratie participative.
- le partage des responsabilités dans une logique de partenariat équilibré entre les pouvoirs publics et les bénéficiaires de l'éducation de base (les "communautés").
- la participation volontaire des familles au financement de certains coûts éducatifs.
- la possibilité de sortir de l'expérimentation pour généraliser des formules éducatives plus appropriées.
Les ONG sont invitées, dans un premier temps, à mettre en valeur leur expérience et leur démarche; dans un deuxième temps, nous leur proposons de produire une étude de cas
Dans le guide d’auto -analyse ci-dessous, votre ONG est invitée à analyser l’impact de la participation communautaire aux différents étapes de l’histoire du projet.

I- Le projet et son contexte
II- Processus d'élaboration du partenariat communautaire
III- Impact de la participation communautaire sur le contenu éducatif du projet
IV- Impact de la participation communautaire sur la gestion du projet éducatif
V- Impact de la participation communautaire sur le milieu
VI- Conclusions et perspectives
Il est suggéré de joindre une brève fiche de présentation de l'ONG et ses activités dans le domaine de l'éducation de base.

I- Le Projet éducatif et son contexte

Nous vous proposons ici de présenter le Projet: contexte dans lequel vous êtes intervenu, expérience locale de projets de développement, objectifs du projet, résultats et impacts, évaluations externes réalisées et recommandations formulées.

Des ONG ou des projets gouvernementaux étaient-ils intervenus par le passé auprès de la population? Dans quels domaines? A quelle époque?
Des associations locales étaient-elles implantées? Depuis quand? Dans quels domaines, sur quels types de projets?
Décrivez brièvement le projet de votre ONG: objectifs principaux, contenu, organisation, nombre de bénéficiaires, langue utilisée. Présenter l'essentiel des résultats du projet.
Quels ont été les apports principaux de votre ONG dans la conception du projet? Quels ont été vos apports essentiels dans la mise en oeuvre du projet?
Avez-vous procédé à des évaluations externes du projet? Sur quels aspects du projet ont-elles porté? Qui les a réalisées? Mentionnez les cinq principales recommandations des évaluateurs (pertinence de vos objectifs par rapport au contexte, pertinence des actions par rapport aux objectifs, démarche et méthode, impact, autres...)
Quel est à ce jour, le coût global cumulé du projet? Quel est son coût annuel? Comment mesurez vous son efficience?
- Autres points?
II- Processus d'élaboration du partenariat communautaire

En général, la participation communautaire est plus forte et l’implication de la population durable si dès le départ le projet s’enracine sur une demande locale. Dans cette partie, nous vous invitons à préciser dans quelles circonstances le projet a été identifié et décidé. Le passage du constat d’un besoin à la formulation d’une demande structurée est essentiel. Il suppose une prise de conscience et une négociation au sein des composantes de la société locale.

- Quelle est l'origine du projet?
- Qui a constaté les besoins auxquels le programme devait répondre (ONG? Communauté? Autres?)
- Comment la demande a-t-elle été identifiée? Par quel processus?

Par quel moyen avez-vous recueilli l'evaluation par la communauté d'une l’offre éducative formelle éventuellement accessible? Sur l'offre non-formelle éventuellement accessible?
En quoi estimez-vous avoir soutenu la communauté dans l'expression de ce qu’elle attendait de l’Education? Comment l'avez vous incitée à mieux préciser en quoi elle était prête à contribuer au projet éducatif?
A quoi mesurez-vous le degré d'appropriation du projet par les populations?
Traiter ce paragraphe si le projet initial était d'initiative communautaire:
L’intervention de votre ONG dans le projet a permis l’éclosion d’un nouveau projet ou fait évoluer le projet initial. Dans tous les cas la participation communautaire au projet éducatif en constituait une dimension importante... Nous vous invitons ici à préciser la manière dont l’intervention de votre ONG a été facteur de changement dans la nature ou les formes de la participation commmunautaire au projet
Comment avez-vous été mis en contact avec le projet initial? Est-ce de votre propre initiatives? Avez-vous été sollicité par des partenaires? Par des représentants de la communauté?
A quelle phase du projet estimez-vous être intervenu?
Jusqu'à votre intervention, qui étaient les responsables du projet au sein de la population? Quel étaient leur rôle et l'étendue de leur responsabilité?
Sur quels aspects estimez-vous que votre intervention a initialement considérablement modifié la répartition des rôles et des responsabilités initiales au sein du projet?
Quels ont été vos apports essentiels dans le contenu éducatif du projet initial? Quels ont été les apports essentiels de vos partenaires communautaires?

III- Impact de la participation communautaire sur le développement du contenu éducatif du projet

La participation communautaire au projet éducatif est la clé de sa réussite.Elle crée une dynamique de changement. Nous vous demandons d’en ici préciser les éléments: l’émergence de nouvelles formules éducatives adapées au contexte local; une meilleure valorisation de ressources existantes dans le milieu. En quoi la participation communautaire vous a-t-elle permis de développer des initiatives novatrices en matière d'éducation?

Sur le plan

- des contenus, des curricula; des méthodes et supports pédagogiques, du matériel didactique; du rythmes et des calendriers
- de l'évaluation des acquis, des apprentissages
- de la formation initiale et continue des enseignants (ou éducateurs, formateurs, moniteurs, facilitateurs...), de leur évaluation,
En quoi la participation communautaire a-t-elle été déterminante? En quoi le milieu a-t-il été notamment pris en compte?
En quoi les solutions retenues se révèlent-elles particulièrement innovantes? Particulièrement efficientes?
En quoi les éléments les plus adéquats et innovants vous paraissent-ils largement reproductibles et exploitables? Par les projets d'éducation non formelles? Par le système formel?

IV- Impact de la participation communautaire sur la gestion du projet éducatif

On s'attache ici à l’impact de la participation communautaire: une nouvelle répartition des responabilités, des stratégies nouvelles de prise en charge des coûts par la génération de ressources. Dans la perspective de la pérennisation du projet, il importe de savoir comment la communauté acquiert des compétences qui, associées à sa motivation, garantiront le maintien d'un projet éducatif de qualité, ou plus largement la capacité de la communauté à conduire un processus éducatif...

En quoi votre participation a-t-elle permis de mettre en valeur les ressources humaines locales? De mettre en valeur les ressources financières locales? D'exploiter de manière optimale ces ressources humaines et financières? Décrivez.
De quelle manière la population vous parait-elle impliquée dans l'exercice des responsabilités? Dans la prise en charges des coûts? A quelle hauteur?
En quoi la participation communautaire a-t-elle permis d'instaurer un mode de gestion novateur/original du projet éducatif?
Comment évalueriez-vous l'impact de la participation communautaire sur la pérennité du projet éducatif, plus particulièrement sur son évolution, son adaptation, son extension? Sa reproduction? Sa diffusion (ENF comme système formel)?
Qu'avez-vous prévu en termes de suivi-évaluation du projet/ processus éducatif? Décrivez, précisez.

V- Impact sur le milieu de la participation communautaire au projet éducatif

Les compétences à acquérir par la communauté peuvent recouvrir une large variété de domaines: capacité à définir une demande, à unir les composantes de la société autour du projet, à négocier, à financer, et à gérer un projet. La mise en oeuvre du projet assure généralement une évolution des structures sociales et des pouvoirs qu’il est intéressant de décrire.

Décrivez l'impact du partenariat communautaire sur le milieu: évolution des structures pré-existantes, émergence de nouvelles structures?
Cette participation communautaire, par ses implications nombreuses, a peut-être entrainé une évolution des rapports sociaux et politiques locaux: lesquels?
Vos partenariats initiaux avec la(les) communauté(s) ont-ils entrainé la mise en oeuvre de nouveaux partenariats à son(leur) initiative? Dans quels domaines? Avec qui?
Quels en sont les principaux acteurs communautaires: vos partenaires antérieurs, d'autres acteurs?
Une forte participation communautaire a-t-elle permis la diffusion par les acteurs communautaires des projets éducatifs à des villages/ secteurs géographiques voisins?
Par quel processus?
Dans le domaine de l'éducation, sur quels aspects les institutions éducatives locales prennent-elles davantage en compte les contributions/ les besoins des populations?
Dans quelle mesure la participation communautaire a-t-elle permis de renforcer la position des communautés vis à vis des institutions administratives et politiques locales amenées à s'impliquer dans le développement de l'éducation (responsables de l'Administration, représentants de l'Etat, élus locaux?)
Quelle relation les communautés entretiennent-elles avec les medias communautaires? Les medias locaux en général? Décrivez.
Comment l'éducation/ la formation apportée et les certificats/diplômes accessibles sont-ils jugés par l'ensemble des acteurs socio-économiques composant la communauté?
Sur quels aspects estimez-vous que les communautés ont aujourd'hui plus de capacités à faire valoir auprès des institutions nationales ou internationales leurs besoins et attentes et propositions en matière d'éducation?

VI - Conclusions et perspectives

Cette dernière partie est l'occasion de faire ressortir vos conclusions concernant l'exercice du partenariat communautaire, ses implications sur votre démarche d'intervention, sur l'adaptation de vos propres structures. Pourriez vous formuler des recommandations sur le thème général de cette étude de cas ?

En quoi la participation communautaire vous a-t-elle semblé être un élément déterminant dans la conception et la mise en oeuvre de votre projet? Dans ses succès, dans ses échecs?Comment envisagez-vous l'évolution de votre pratique du partenriat avec les populations?Comment qualifieriez-vous votre rôle en tant qu'ONG: coacteur, formateur, facilitateur?En matière d'animation communautaire, votre ONG s'est-elle dotée d'un programme de formation de son personnel?Si vous tentiez de "modéliser" les phases, contenus et coûts d'un processus global de renforcement des capacités communautaires, que proposeriez-vous? Connaissant l'objet la contribution qui vous à été demandée, quelles remarque/ propositions/recommandations seriez- vous tentés de formuler?