L'évaluation de l'éducation pour tous à l'an 2000 : Rapport des pays Page d'accueil du forum mondial sur l'éducation
   Cap Vert
Sommaire du rapport Page d'accueil des rapports des pays Rapports des pays en ordre alphabetique Rapports des pays par régions



Page précédent Page suivant



Comparaison des taux annuels moyens de croissance des effectifs scolaires et de la population scolarisable.

  1. Comparaison des taux de croissance des effectifs scolaires et de la population scolarisable entre 1990 et 1998.

 

Sexe

Ý 90/91-98/99

Effectifs 6-11 ans

Ý 90/91-98/99

Population

6-11 ans

%Ý 90/91-98/99

Effectifs 6-11 ans

% Ý 90/91-98/99

Population de 6-11 ans

MF

14055

15675

17.91

0.25

M

6711

8740

17.98

0.24

F

7344

6935

17.85

0.27

Source : GEDSE – Gabinete de Estudos e Desenvolvimento do Sistema Educativo.

7.2.4.1 Taux net de scolarisation (Indicateur 6)

XIII. Taux net de scolarisation

Année

1990/91

 

1998/99

Municipalités

%MF

%MF

%M

%F

%F/M

Boa Vista

0.94

0.92

0.90

0.94

1.0

Brava

0.87

0.92

0.85

1.00

1.2

Mosteiros(16)

0.92

0.86

1.00

1.2

Maio …

0.97

0.99

0.98

1.00

1.0

Säo Filipe

0.87

0.89

0.80

1.00

1.2

Sal

1.00

1.00

1.00

1.00

1.0

Praia

1.00

0.93

0.86

1.00

1.2

Säo Domingos(17)

1.00

1.00

1.00

1.0

Santa Catarina

0.99

1.00

1.00

1.00

1.0

Santa Cruz

0.96

1.00

1.00

1.00

1.0

Tarrafal

0.96

1.00

1.00

1.00

1.0

S.Miguel (18)

1.00

1.00

1.00

1.0

Paul

0.88

0.91

0.83

1.00

1.2

Porto Novo

0.91

0.99

0.98

1.00

1.0

Ribeira Grande

0.94

0.91

0.84

1.00

1.2

Säo Nicolau

0.91

0.90

0.82

1.00

1.2

Säo Vicente

0.97

0.73

0.58

1.00

1.7

TOTAL NATIONAL

0.96

0.91

0.85

1.00

1.2

Urbaine

1.01

1.14

0.99

1.36

1.4

Rurale

0.90

0.71

0.70

0.72

1.1

Source : GEDSE – Gabinete de Estudos e Desenvolvimento do Sistema Educativo.

    1. ® Sao Filipe = Sao Filipe et Mosteiros (1990)
    2. ® Praia = Praia et Sao Domingos (1990)
    3. ® Tarrafal = Tarrafal et Sao Miguel (1990)

Le taux net de scolarisaton dans l’enseignement primaire est passé de 0.96% en 1990 à 91% en 1998. La disparité par rapport au sexe existe à l’ avantage du feminin(1,2).

7.2.4.2 Taux de scolarisation par age specifique em 1998.

XIV. Taux de scolarisation par âge spécifique, par groupes 6-11 et 6-12 ans.

Age

%6

%7

%8

%9

%10

%11

%12

%6-11

%6-12

MF

72

91

84

87

94

89

65

84

85

M

73

85

85

86

89

85

64

81

83

F

71

100

84

89

99

94

66

89

88

Source : GEDSE – Gabinete de Estudos e Desenvolvimento do Sistema Educativo.

      1. Dépenses publiques d’ Education
      2. En 1997 la dette extérieure représentait 108,6% du PIB (d’après les estimations du FMI). L’éducation se développe donc dans ce contexte, marqué également par des taux de chômage de la population active qui n’arrêtent pas de progresser depuis 1990 ou il a atteint 26% . Malgré ces éléments défavorables, il convient de signaler que le budget de l’éducation représentait 8,3% du Produit Intérieur Brut en 1998 et que l’inflation, malgré une évolution en dents de scie depuis 1995 (8,4%), se situe à des niveaux relativement bas (6% en 1996 ; 8,6% en 1997 ; 3,6% en 1998 (estimation) ;

        Tout d’abord, il convient de signaler que la répartition budgétaire par cycle d’études (en % du budget de fonctionnement du Ministère en charge de l’Éducation Nationale) n’est pas une mince affaire, car il y a des items, notamment le salaire du personnel, qui ne sont pas fractionnés par cycle d’études.

        Les dépenses de fonctionnement du secteur éducatif sont supportées dans leur presque totalité par le Budget général de l’Etat. En 1998 le Budget du Ministère de l’Education était constitué par 71% pour les dépenses de fonctionnement et 29% pour les dépenses d’investissement. Les dépenses de fonctionnement se destinaient dans sa presque totalité (91%) aux salaires du personnel, dont 85% se destinant au personnel enseignant. D’après les orientations du Plan National de Développement, 92% du budget d’investissement est financé avec des ressources provenant de l’extérieur.

        Le Budget de L’Education s’est situé à 14,16% du Budget général de l’Etat en 1990 et le budget adopté pour 1999 représente 19,1%. Le taux moyen de croissance annuel est de 2,3%.

        La poussée des effectifs scolaires et la nécessité croissante de cadres pour le développement de l’Education exige un effort croissant dans le sens de l’augmentation du Budget de ce secteur.

        En ce qui concerne le budget d’investissement, le taux de d’execution s’est situé en 1998 à 30% pour le Préscolaire et à 149% pour l’Education de Base. Ce taux s’explique parce qu’il y a eu un effort supplémentaire qui a attribué plus de ressource que le montant initialement prévu. L’apport des partenaires extérieurs a eu le poids de 84,83%.

        7.2.5.1. Evolution du budget de fonctionnement et du budget d’investissement de l’éducation (en milliers d’escudos capverdiens - taux de change : 100 escudos par dollar des Etats Unis) :

        XIV. Evolution des depenses publiques de l’Education (En 1.000 ECV)

        Année budgétaire

         

        BUDGET DE FONCTIONNEMENT

        BUDGET D’INVESTISSEMENT

        BUDGET TOTAL DE L’EDUCATION

        1992

        961

        955

        1993

        1.031

        1.914

        1994

        1.209

        1.140

        1995

        1.465

        1.487

        1996

        1.987

        960

        1997

        2.180

        1.868

        Source : GEDSE – Gabinete de Estudos e Desenvolvimento do Sistema Educativo.

        Les projets financés avec l’aide des partenaires extérieurs de l’Education ont généralement un taux d’exécution financière très satisfaisant. Pour la seule année 1998 ce taux a atteint les 100%.

        Le budget consacré à l’ Éducation en termes courants a augmenté de 4.5 % en moyenne par an depuis 1990.

        La part de l’Education de Base dans le budget du Ministère de l’Education a également augmenté.

        Le Cap Vert se situe dans la catégorie des pays qui investissent plus de 20% des dépenses annuelles dans le social.

        7.2.5.2. Dépenses publiques ordinaires pour l’enseignement primaire : a) en pourcentage du PIB ; b) par élève en pourcentage du PIB par habitant.

        Le tableau ci-joint présente l’évolution des dépenses publiques dans l’éducation et la part revenant à l’enseignement de base:

        XV. Depenses publiques pour l’enseignement primaire (En 1.000 ECV)

        Année budgétaire

         

        90

        91

        92

        93

        94

        95

        96

        97

        98

        PIB

        -

        -

        -

        -

        -

        37543

        42338

        54143

        -

        PIB/Habitant

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        Education

        -

        -

        -

        -

        2348

        2952

        4042

        3274

        4171

        Educ. De Base

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        Educ./ élève

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        E. de Base /

        /Total Educ.

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        Source : GEDSE – Gabinete de Estudos e Desenvolvimento do Sistema Educativo.

        Le tableau ci-joint présente la structure des dépenses publiques consacrées à l’enseignement de base et son évolution:

        XVI. Evolution de la structure des dépenses publiques consacrées à l’enseignement de base.

        Année budgétaire

         

        90

        91

        92

        93

        94

        95

        96

        97

        98

        Personnel

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        % personnel

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        Matériel didactique

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        % matériel didactique

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        Autre matériel

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        % autre matériel

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        Investissements

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        % investissements

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        Total des fonds propres

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        Aide extérieure

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        Total des ressources de l’Ens. de Base

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        Coût/élève

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        -

        Source : GEDSE – Gabinete de Estudos e Desenvolvimento do Sistema Educativo.

        Dépenses publiques pour l’enseignement primaire en pourcentage du total des dépenses publiques d’éducation.( Indicateur nº 8 )

        XVII. Evolution du budget de l’éducation et part de l’ enseignement primaire.

        Année budgétaire

         

        Budget du Ministère

        La part du Primaire

        % du Primaire

        1991

        -

        -

        -

        1992

        -

        -

        -

        1993

        -

        -

        -

        1994

        -

        -

        -

        1995

        -

        -

        -

        1996

        -

        -

        -

        1997

        -

        -

        -

        1998

        -

        -

        -

        Source : GEDSE – Gabinete de Estudos e Desenvolvimento do Sistema Educativo.

      3. Les Enseignants

7.2.6.1. Evolution des effectifs d’enseignants selon la localisation géographique et le sexe.

XVIII - Evolution des effectifs d’enseignants par localisation géographique et sexe.

Année

1990/91

 

1998/99

Municipalités

MF

MF

M

F

% MF/an

Boa Vista

23

36

8

28

6.3

Brava

45

67

38

29

5.4

Mosteiros (19)

-

81

43

38

-

Maio

32

59

27

32

9.4

Säo Filipe

198

236

111

125

2.1

Sal

42

91

12

79

13.0

Praia

369

647

181

466

8.4

Säo Domingos(20)

-

129

51

78

-

Santa Catarina

208

382

162

220

9.3

Santa Cruz

131

287

134

153

13.2

Tarrafal

135

119

62

57

-1.3

S.Miguel (21)

-

129

77

52

-

Paul

46

75

32

43

7.0

Porto Novo

86

163

67

96

9.9

Ribeira Grande

109

197

83

114

9.0

Säo Nicolau

67

108

49

59

6.8

Säo Vicente

233

422

74

348

9.0

TOTAL NATIONAL

1896

3228

1211

2017

7.5

Urbaine

842

1396

378

1018

7.8

Rurale

1054

1832

833

999

7.3

Source : GEDSE – Gabinete de Estudos e Desenvolvimento do Sistema Educativo.

  1. ® Sao Filipe = Sao Filipe et Mosteiros (1990)
  2. ® Praia = Praia et Sao Domingos (1990)
  3. ® Tarrafal = Tarrafal et Sao Miguel (1990)
  4. 7.2.6.2 Pourcentage des enseignants ayant les titres académiques requis

    L’élévation du niveau de qualification des enseignants a été un des faits les plus importants au niveau de l’enseignement primaire.

    Si en 1990 on comptait 20,5% de maîtres qualifiés, on en compte 68% en 1998.

    La création de l’Institut Pédagogique, avec une capacité annuelle d’accueil de 210 élèves-maîtres est à l’origine de cette amélioration et va sans doute permettre de renforcer encore cet acquis.

    7.2.6.3. Pourcentage des enseignants des écoles primaires ayant les diplômes pédagogique requis en 1998.

    XIX. Pourcentage des enseignants des écoles primaires ayant les diplômes pédagogique requis em 1998.

    Année

    1998/99

    Municipalités %MF %M %F F/M
    Boa Vista

    78

    88

    75

    0.9

    Brava

    48

    50

    45

    0.9

    Mosteiros(22)

    65

    67

    63

    0.9

    Maio …

    80

    70

    88

    1.3

    Säo Filipe

    73

    71

    75

    1.1

    Sal

    79

    75

    80

    1.1

    Praia

    76

    72

    78

    1.1

    Säo Domingos(23)

    26

    27

    26

    1.0

    Santa Catarina

    63

    61

    65

    1.1

    Santa Cruz

    77

    72

    82

    1.1

    Tarrafal

    52

    45

    60

    1.3

    S.Miguel (24)

    51

    55

    46

    0.8

    Paul

    63

    63

    63

    1.0

    Porto Novo

    40

    34

    45

    1.3

    Ribeira Grande

    69

    61

    75

    1.2

    Säo Nicolau

    57

    59

    56

    0.9

    Säo Vicente

    87

    84

    87

    1.0

    TOTAL NATIONAL

    68

    62

    72

    1.2

    Urbaine

    34

    24

    41

    1.7

    Rurale

    34

    38

    31

    0.8

    Source : GEDSE – Gabinete de Estudos e Desenvolvimento do Sistema Educativo.

  5. ® Sao Filipe = Sao Filipe et Mosteiros (1990)
  6. ® Praia = Praia et Sao Domingos (1990)
  7. ® Tarrafal = Tarrafal et Sao Miguel (1990)

En 1998/99 íl existe 68% des enseignants ayant le diplôme pédagogique requis.

Le calcul des taux des enseignants ayant un diplôme et la formation pédagogique requise nous montre que :


Page précédent Page suivant