L'évaluation de l'éducation pour tous à l'an 2000 : Rapport des pays Page d'accueil du forum mondial sur l'éducation
   Sao Tomé et Principe
Sommaire du rapport Page d'accueil des rapports des pays Rapports des pays en ordre alphabetique Rapports des pays par régions



Page précédent



TROISIEME PARTIE – PERSPECTIVES

    1. Présentation des nouvelles politiques

L'Apprentissage en tant que processus d'utilisation de l'information va plus loin que son acquisition simple. La formation sur des concepts et le développement des aptitudes pour l'analyse doivent dorénavant être liées à la qualité. Si l'éducation reste sélective, elle ne peut prétendre atteindre une bonne qualité si la discrimination se perpétue.

Ainsi, la notion de qualité doit intégrer même l'expansion quantitative nécessaire pour remédier la discrimination. La qualité, la quantité et l'égalité sont interdépendantes : Elles constituent des finalités communes et non alternatives.

Les nouvelles orientations de l'éducation en Sao Tomé et Principe seront le fruit d'une concertation élargie déjà commencée avec la réalisation de Forum qui réunira toutes les parties, à savoir : décideurs, agents et techniciens de l'éducation et les partenaires de développement. Tel approche aura l'avantage d'avoir une large adhésion aux principes qui constituent le repère des nouvelles orientations car le processus de la mise en application de la reforme devrait être une œuvre de grande envergure.

11.1. Accessibilité

11.1.1. On adoptera des mécanismes qui permettront de réduire progressivement les disparités régionales et les contraintes socioculturelles et économiques

11.2. Réglementations des flux

11.2.1. Dispositions pratiques et mûrement réfléchies seront envisagées en vue de la mise en œuvre des mesures retenues dans ce sens.

11.3. Efficacité interne

11.3.1. Prendre des mesures jugées convenables pour doter les élèves de manuels scolaires essentiels. On doit adopter une politique réaliste de production et de fourniture des manuels scolaires à prix raisonnables.

11.3.2. Organiser annuellement séminaires, cours et stages de recyclage et perfectionnement des professeurs en vue de renforcer leurs capacités pédagogiques.

11.3.3. Dans le cas spécifique de l'enseignement technique et de la formation professionnelle on devra promouvoir l'encadrement des stages et séminaires par formateurs sélectionnés au sein des entreprises comme moyen privilégié d'échange d'expériences, tenant en compte la préoccupation des professeurs de pouvoir bénéficier de l'expérience pratique de ceux-ci et la préoccupation de développer une relation école-entreprises ;

11.3.4. Former davantage d’inspecteurs de l'enseignement primaire et leurs donner les moyens leurs activités de controle et d'encadrement pédagogique dans les régions.

11.3.5. Adopter des mesures visant la plus grande efficacité de gestion des programmes d’assistance alimentaire du PAM de manière à ce que cet organisme puisse contribuer à stimuler la fréquentation scolaire.

11.3.6. Prévoir des distinctions scolaires, prix de fin d'année excursions, etc. ;

11.3.7. Créer des groupes de travail spécialisés pour la reformulation des programmes pour chaque matière d'enseignement, les doter des moyens adéquats et leur conférer une autonomie de recherche et d'action scientifique.

11.4. Efficacité Externe

Elle serait conditionnée par la rigueur observée dans l'accomplissement des taches liées à l'amélioration de l'efficacité interne. En effet, les produits du système éducatif doivent être en rapport avec la situation réelle du marché du travail.

11.5. Gestion Administrative du Système éducatif

11.5.1. Il est nécessaire s’interroger sur la raison pour laquelle des investissements, parfois très élevés (formation, matériaux) réalisés pour le renforcement de la capacité institutionnelle des structures de l'éducation n'aient pas produit, jusqu'à aujourd'hui, des résultats satisfaisants. Tant que ne seront pas connues les causes réelles, il peut paraître inutile d'attendre que des recommandations supplémentaires modifient significativement la situation.

11.5.2. Pour permettre une gestion rigoureuse du système, il faut en refaire un diagnostic pour définir les profils et le nombre de personnes nécessaires pour occuper tels postes et structures.

11.5.3. Une étude évaluera les besoins de l'administration en matière de techniques de gestion moderne et de planification. Le renforcement et l'évaluation des capacités d'organisation et de prévision exigera une formation spécialisée du personnel.

                                                                                                            FIN


Page précédent