Cadre d'action - Participants - Organisateurs
Conférence en ligne - Consultation ONG
Dernières info - Suivi du Forum de Dakar
La vision des partenaires - La voix du terrain
L'évaluation de l'EFA à l'an 2000 - Les résultats
Les conférences régionales - Evaluation
Communiqués de presse - Dossier de presse
Coin photo - Contacts média
Les conférences régionales > Pays E9
 Afrique Sub-Saharienne
  Conference EFA
Réunions NGO
Cadre d'action régional
  

Cameroun

Cap Vert
Ethiopie
Gabon
Côte d'Ivoire 1
Côte d'Ivoire 2
Kenya
Niger
Rwanda
Ouganda

Tanzanie

 Asie & Le Pacifique
Cadre d'action régional
 Etats Arabes
Cadre d'action régional
 Pays E-9
Cadre d'action régional
 Europe & Amer. du Nord
  Programme
Communiqués de Presse
Dossier de Presse
Cadre d'action régional
 Les Amériques
Cadre d'action régional
   
 
Examen ministériel des neuf pays à forte population (E9)
 
    31 janvier - 2 février 2000 à Recife, au Brésil
   
    Cadre d'action régional
   
    Les Ministres de l'Education des neuf pays à forte population (E9) se sont réunis à Recife, au Brésil, en février dernier pour faire une évaluation critique de la situation de l'éducation de base. Réussir à réaliser l'objectif de l'éducation pour tous est un défi particulièrement impressionnant pour ces grands pays en développement (Bangladesh, Brésil, Chine, Egypte, Inde, Indonésie, Mexico, Nigeria et Pakistan), qui représentent la moitié de la population mondiale et la plupart des adultes illettrés.
   
 

  S'appuyant sur les résultats du Bilan de l'éducation pour tous à l'an 2000, les Ministres ont analysé la situation et défini un Cadre d'Action, les nouvelles données fournies ayant apporté aux gouvernements et à la société civile tous les éléments nécessaires à l'amélioration de sa planification et de sa mise en œuvre efficace.

   
    L'initiative E9 a pris forme au Sommet de l'éducation pour tous (décembre 1993, à New Delhi en Inde), et, depuis, les Ministres de l'Education de ces neuf pays se sont rencontrés trois fois pour examiner les progrès réalisés dans le domaine de l'éducation de base et définir d'éventuels programmes communs. L'éducation des filles et des femmes a constitué la priorité de l'ordre du jour de l'E9, ainsi que la formation des enseignants et l'alphabétisation. Ces trois domaines d'éducation de base sont stratégiquement considérés comme étant les plus importants pour réduire la croissance de la population et mettre en valeur les perspectives de développement. En plus du renforcement de l'action nationale dans les domaines déjà mentionnés, les pays de l'E9 ont également continué, par le biais de séminaires et de publications, à partager leurs expériences sur ceratins thèmes, tels que l'éducation à distance et la formation continue des enseignants.
   
 

De graves lacunes et insuffisances

   
    A Recife, les neuf Ministres de l'Education ont reconnu non seulement les progrès accomplis, mais aussi l'existence de graves lacunes et insuffisances, nécessitant une attention urgente de la part des décideurs. Un élément majeur du Bilan était d'obtenir des données sur l'accès des filles et des femmes à l'éducation, et l'E9 accordera une attention particulière à ce groupe, étant entendu que l'éducation des filles et des femmes exerce une influence directe sur le développement de la société et la croissance de la population. Bien que la totalité des pays de l'E9 fassent part d'une baisse des taux de croissance de la population, certains pays sont encore submergés par des taux relativement élevés qui baissent lentement, ces pays-mêmes où sont en vigueur des politiques inefficaces en faveur des femmes. En conséquence, à Recife, experts et ministres se sont penchés ensemble non seulement sur les données de l'éducation pour tous, mais également sur les questions de population, sachant que les questions majeures de développement ne trouveront pas de solutions à long terme sans politiques sérieuses s'attaquant aussi bien à la nécessité d'une éducation pour tous et à la réduction du taux de croissance de la population.
   
    A Recife, l'E9 a organisé une table ronde portant sur "les femmes comme éducatrices et l'éducation des femmes". Le sujet avait été préparé par neuf études nationales récentes examinant la situation des femmes dans leur contexte culturel, social et éducatif. Les données obtenues grâce au Bilan de l'éducation pour tous à l'an 2000 ont apporté d'autres éléments mettant en lumière l'importance déterminante et la complexité de cette question.
   
 

  Un sujet important, abordé au cours de la conférence, a été le rapport de synthèse de l'E9 élaboré conjointement par l'UNESCO et le Brésil. Les neuf rapports nationaux sont extrêmement complexes et regorgent de données et d'informations nouvelles et passionnantes. Cette synthèse a mis les problèmes et les questions en perspective, en s'attachant plus particulièrement aux progrès accomplis et aux nouveaux objectifs. Enfin, les membres de l'E9 ont débattu sur les modalités d'un meilleur partage des expériences et des politiques à mettre en place pour atteindre l'objectif de l'éducation pour tous.

   
    Parmi les participants assistant à la conférence, se trouvaient les neuf Ministres de l'Education, des représentants des services ministériels et des experts des neuf pays. En outre, des représentants de l'UNESCO, du PNUD, de l'UNICEF et de la Banque Mondiale, ainsi que des ONG nationales et internationales et la presse étaient également présents. Un effort particulier a été fait pour donner la possibilité aux journalistes des pays E9 de se rendre à Recife pour la conférence.
   
    Pour plus informations, veuillez vous adresser à :
 
 
Wolfgang Vollmann, UNESCO
7, Place de Fontenoy
75352 Paris 07SP, France
Tel: (33) 1 4568 2129
Fax: (33) 1 4568 5629
E-mail: w.vollmann@unesco.org
   
    Pour plus informations sur l'initiative E9
   
[ Forum de discussion | Contacts | Carte du site | Recherche | Début ]