Cadre d'action - Participants - Organisateurs
Conférence en ligne - Consultation ONG
Dernières info - Suivi du Forum de Dakar
La vision des partenaires - La voix du terrain
L'évaluation de l'EFA à l'an 2000 - Les résultats
Les conférences régionales - Evaluation
Communiqués de presse - Dossier de presse
Coin photo - Contacts média
Dernières info > Bulletin d'information N° 16
 
 
BULLETIN D'INFORMATION SUR LE SUIVI DE DAKAR N°16
 
Bienvenue sur le Bulletin électronique du Secteur de l'éducation de l'UNESCO, dont l'objectif est de vous informer sur les activités de l'UNESCO dans le domaine de l'éducation, et, en particulier, sur le suivi du Forum mondial sur l'éducation de Dakar (avril 2000). Merci de le transmettre aux collègues intéressés.
 

Sommaire (29 janvier 2001)

---> L'Assemblée générale des Nations Unies s’engage à inscrire l'éducation dans toutes les stratégies de lutte contre la pauvreté

---> Réunion d'experts sur la mobilisation des ressources pour l'EPT : confirmation

---> Tables rondes de l'UNESCO au Forum social mondial (Porto Alegre, Brésil, 25-30 janvier 2001)

---> Rencontres européennes sur la coordination des financements de l'EPT

---> Table ronde sur l'EPT à la troisième Conférence des Nations Unies sur les Pays les moins avancés (mai 2001)

---> Le point sur les activités régionales d'EPT

---> Consultation sur le Plan d'action de l'ACDI pour l'éducation de base : coup d'envoi aujourd'hui

---> Commandez dès maintenant les documents de Dakar

Joint à ce numéro :

---> Documents de la réunion interinstitutions sur l'EPT en Amérique latine et aux Caraïbes (anglais et espagnol) note d'information générale, l'ordre du jour

 
==============
 

L'Assemblée générale des Nations Unies s’engage à inscrire l'éducation dans toutes les stratégies de lutte contre la pauvreté

Lors de sa 55ème session, en décembre 2000, l'Assemblée générale des Nations Unies a confirmé le rôle de chef de file de l'UNESCO dans le mouvement de l'Education pour tous et le suivi du Forum mondial sur l'éducation. En adoptant la résolution 55/586 sur la mise en œuvre de la première Décennie des Nations Unies pour l'élimination de la pauvreté, l'Assemblée a rappelé le rôle décisif que joue l'éducation, tant formelle qu'informelle, et en particulier l'éducation de base et l'instruction des filles, dans l'autonomisation de ceux qui vivent dans la pauvreté.

L'Assemblée générale des Nations Unies a invité l'UNESCO et l'UNICEF, en collaboration avec leurs partenaires du système, à faire en sorte que l'éducation soit intégrée à l'ensemble des stratégies de lutte contre la pauvreté, comme le prescrit le Cadre d'action de Dakar.

La résolution a également souligné le rôle du micro-crédit « en tant qu'outil important de lutte contre la pauvreté qui permet de favoriser la production et l'emploi indépendants et donne des possibilités d'autonomie aux personnes qui vivent dans la pauvreté »(paragraphe 15). Dans le cadre de sa stratégie d'élimination de la pauvreté, l'UNESCO a récemment incorporé l’ Unité de microfinancement dans le Secteur de l'éducation, en vue de développer des approches intégrées favorisant l'autonomisation des pauvres, tout particulièrement des femmes.

Réunion d'experts sur la mobilisation des ressources pour l'EPT : Confirmation

La date de la réunion des experts des agences bilatérales et multilatérales vient d'être confirmée. Destinée à examiner la question de la mobilisation financière pour l'Education pour tous, elle aura lieu les 28 février et 1er mars 2001 au Siège de l'UNESCO à Paris.

S'appuyant sur le récent document de travail de l'UNESCO, « Coopération des partenaires du développement au soutien à l'EPT : logique et stratégies », les participants s'interrogeront en particulier sur les actions à entreprendre pour mettre en place l'initiative mondiale prévue au paragraphe 11 du Cadre d'action de Dakar.

Tables rondes de l'UNESCO au Forum social mondial

L'UNESCO organise deux tables rondes au Forum social mondial qui s'achève à Porto Alegre, au Brésil (25-30 janvier 2001). La première, prévue pour le 29 janvier, est consacrée aux « acteurs non gouvernementaux de la gouvernance démocratique » et la seconde, le 30 janvier, se penchera sur « les connexions et articulations entre Etats, organisations intergouvernementales, organisations non gouvernementales et secteur privé, pour servir l'intérêt public ».

Pour l'UNESCO, ces tables rondes sont étroitement associées au suivi du Forum de Dakar. « Nous tenons à souligner l'importance d'un libre processus démocratique dans la mise en œuvre des objectifs de l'Education pour tous, » a souligné Aïcha Bah Diallo, Sous-Directeur général de l'UNESCO pour l'éducation p. i., qui rappelle que les plans nationaux pour l'EPT devront être élaborés, dans chaque pays, en consultation directe et systématique avec la société civile. « On ne peut pas forcer les gouvernements à travailler main dans la main avec les ONG et la société civile : il faut les convaincre de cette nécessité, » explique-t-elle.

Le Forum social mondial de Porto Alegre, qui coïncide avec le Forum économique mondial de Davos (Suisse), est l'occasion de proposer des alternatives économiques, d'échanger des expériences et de renforcer les alliances Nord-Sud entre ONG, syndicats et mouvements sociaux. L'objectif est également d'organiser des interventions concrètes, de sensibiliser l'opinion publique et de mobiliser la société civile internationale.

Rencontres européennes sur la coordination des financements de l'EPT

La Commission européenne organise une réunion d'information sur le suivi de Dakar, consacrée en particulier à la mobilisation des ressources dans le cadre de l'initiative mondiale sur l'Education pour tous. Cette réunion aura lieu le 9 février 2001 à Bruxelles. Lene Buchert y présentera le document de travail de l'UNESCO sur la stratégie de financement de l’EPT proposée par l’Organisation.

Contact : J. Paniagua, Direction générale du développement, Commission européenne

Courrier él. : Jose.Paniagua@cec.eu.int

L'Alliance Aide et Action organise le 8 février 2001 à Bruxelles une réunion destinée aux membres du Parlement européen, afin d'y débattre de la coordination de l'aide à l'éducation au sein de l'Union européenne. L'Alliance présentera une étude récente concernant la coordination de l'aide à l'éducation au Burkina Faso, en Bolivie et en République-Unie de Tanzanie, où sont évoqués les différents problèmes soulevés par la recherche d'une plus grande efficacité dans l'attribution de l'aide à l'éducation de base. Lene Buchert représentera également l'UNESCO à cette réunion.

Contact : Joel Bedos, Aide et Action, France

Courrier él. : partenariats@aide-et-action.org

Table ronde sur l'EPT à la troisième Conférence des Nations Unies sur les Pays les moins avancés

Dans le cadre de la troisième Conférence des Nations Unies sur les Pays les moins avancés (LDCIII), qui se tiendra du 14 au 20 mai 2001 à Bruxelles, l'UNESCO dirigera une table ronde sur le thème : « Education pour tous et développement dans les pays les moins avancés ».

« Cette table ronde revêt une grande importance dans la mesure où l'éducation de base fait partie des grands défis auxquels font face les Pays les moins avancés, » a souligné Aïcha Bah Diallo, Sous-Directeur général de l'UNESCO pour l'éducation p. i. « Nous devons trouver les moyens de traduire le Cadre de Dakar en actions concrètes dans ces pays. »

Le point sur les activités régionales d'EPT

Afrique UNESCO-Dakar a établi des mémorandums d'entente avec ses partenaires de l'EPT – les agences d'aide tant multilatérales que bilatérales – au Sénégal, au Libéria et en Sierra Leone, afin de disposer d'un cadre et de ressources financières pour l'élaboration des plans nationaux pour l'EPT.

Ces mois-ci, les coordinateurs nationaux pour l'EPT de cinq pays d'Afrique de l'Ouest (Cap Vert, Gambie, Liberia, Sierra Leone et Sénégal),en étroite collaboration avec les bureaux régionaux et hors Siège de l'UNESCO, ont élaboré des projets de plans de travail pour la préparation des plans d'action nationaux. Ces projets ont été revus, révisés et avalisés au niveau national, et UNESCO-Dakar, en collaboration avec ses partenaires, apporte actuellement son concours à la mise en place des dispositifs techniques et financiers nécessaires dans chaque pays.

Contact : A. Parsuramen, Directeur, UNESCO-Dakar

Courrier él. : a.parsuramen@unesco.org ou Susan Nkinyangi, Conseillère principale d'éducation, UNESCO-Dakar

Courrier él. : s.van-vynkt@unesco.org

Amérique latine (1)

Une note d'information générale, ainsi que l'ordre du jour de la réunion préparatoire interinstitutions sur la coordination stratégique du suivi de Dakar en Amérique latine et aux Caraïbes, sont désormais disponibles. On les trouvera joints à ce Bulletin. Convoquée par l'UNESCO, l'UNICEF, le PNUD, le FNUAP et la Banque mondiale, cette réunion se tiendra les 1er et 2 février 2001 au siège de la Banque mondiale à Washington D.C.

La réunion s'est fixé trois objectifs :

1) mettre sur pied une stratégie régionale interinstitutions afin de soutenir les plans d'action nationaux pour l'EPT (il est prévu que les pays d'Amérique latine et des Caraïbes achèveront leurs plans d'action d’ici 2001) ;

2) définir, coordonner et soutenir des mécanismes de suivi de l'Education pour tous ;

3) élaborer des stratégies de coordination des efforts nationaux, sous-régionaux et régionaux pour soutenir les programmes nationaux.

Contact : Ana-Luiza Machado, Directeur, UNESCO-Santiago

Courrier él. : machado@unesco.cl

Amérique latine (2)

Une réunion sous-régionale sur l'EPT est organisée à Quito (Equateur) du 22 au 24 février 2001. Son but est d'élaborer une stratégie sous-régionale pour la mise en œuvre des engagements de Dakar dans la région andine (Argentine, Bolivie, Chili, Colombie, Equateur et Pérou). Les sous-secrétaires d'Etat à l'éducation et les représentants de l'UNESCO, du PNUD, du FNUAP, de l'UNICEF et de la Banque mondiale se rendront à cette réunion présidée par le ministre de l'éducation de l'Equateur.

Contact : A. Garcia Rivas, Director, UNESCO-Quito

Courrier él. : uhqui@unesco.org

Consultation sur le Plan d'action de l'ACDI pour l'éducation de base : coup d'envoi aujourd'hui

L'Agence canadienne de développement international (ACDI) lance aujourd'hui, jusqu'au 2 mars 2001, une consultation publique sur son Plan d'action en matière d'éducation de base. Soucieuse d'obtenir une participation maximale à ce processus, l'ACDI invite les intéressés à faire part de leurs commentaires et de leurs analyses via l'Internet. Les réactions de l'ensemble des parties intéressées – experts en développement, enseignants, ministères, organisations non gouvernementales –, ainsi que des citoyens concernés et des organisations engagées sur le terrain au Nord comme au Sud sont les bienvenues.

Pour plus de détails sur cette consultation et les modalités d'inscription, on consultera le site Internet de l'ACDI à l'adresse suivante :

http://www.acdi-cida.gc.ca/education-e.

Commandez dès maintenant les documents de Dakar

Les trois documents de Dakar – a) Cadre d'action de Dakar, b) Rapport final du Forum mondial sur l'éducation de Dakar, c) Préparation des plans d'action : Principes directeurs – existent déjà, comme vous le savez, en anglais, français et espagnol. Les versions en arabe, chinois et russe seront prêtes à la mi-février.

Veuillez nous informer, dès que possible, du nombre d'exemplaires de chaque document dont vous aurez besoin, compte tenu des réunions et événements qui auront lieu prochainement dans votre pays ou région, en précisant la langue choisie.

Ces documents sont également disponibles sur le site Internet du Secteur de l'éducation de l'UNESCO à l'adresse suivante : http://www2.unesco.org/wef/en-news/Dakar%20Follow-up.shtm

Contact : Anne Muller (a.muller@unesco.org)

 
==============
 
 
[ Forum de discussion | Contacts | Carte du site | Recherche | Début | © UNESCO 2000