Cadre d'action - Participants - Organisateurs
Conférence en ligne - Consultation ONG
Dernières info - Suivi du Forum de Dakar
La vision des partenaires - La voix du terrain
L'évaluation de l'EFA à l'an 2000 - Les résultats
Les conférences régionales - Evaluation
Communiqués de presse - Dossier de presse
Coin photo - Contacts média
Dernières info > Bulletin d'information N° 6
 
 
BULLETIN D'INFORMATION SUR LE SUIVI DE DAKAR N°6
 
Bienvenue sur le Bulletin électronique du Secteur de l'éducation de l'UNESCO, dont l'objectif est de vous informer sur les activités de l'UNESCO dans le domaine de l'éducation, et, en particulier, sur le suivi du Forum mondial sur l'éducation de Dakar (avril 2000). Merci de le transmettre aux collègues intéressés.
 

Sommaire (16 octobre 2000)

Le Directeur général de l'UNESCO appelle à un accroissement de l'aide au développement en faveur de l'éducation

Le Conseil exécutif de l'UNESCO passe en revue les activités de suivi de Dakar

Conférence des chefs d'Etat de six pays d'Afrique de l'ouest sur l'éducation

Réunion conjointe du Centre de développement de l'OCDE et de l'UNESCO sur l'éducation en Afrique

Le point sur les activités régionales d'EPT

Vient de paraître : le Rapport final du Forum mondial sur l'éducation Joint à ce numéro :

Joint à ce numéro:

La version anglaise du discours du Directeur général de l'UNESCO à la réunion du Comité d'aide au développement de l'Organisation de coopération et de développement économiques (2 octobre 2000)

 
 
Le Directeur général de l'UNESCO appelle à un accroissement de l'aide au développement en faveur de l'éducation
 
 
  Dans un discours prononcé le 2 octobre 2000 devant le Comité d'aide au développement (CAD) de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Koïchiro Matsuura, Directeur général de l'UNESCO, a plaidé en faveur d'un renforcement de l'aide au développement.
 
Rappelant le rôle essentiel de l'éducation dans la lutte contre la pauvreté, M. Matsuura a demandé un doublement de l'aide à l'éducation à 7 milliards de dollars EU d'ici 2005, et un nouveau doublement à 14 milliards d'ici 2015, ainsi qu'un soutien renforcé à l'éducation de base. Il a également appelé à un allègement de la dette, pour permettre aux pays pauvres d'accroître leurs dépenses sociales et de s'attaquer à la pauvreté structurelle
 
 Le Directeur général a rappelé les objectifs fixés par le Cadre d'action de Dakar et noté que lors de la récente réunion du G8 à Okinawa, les délégués se sont dits déterminés à réaliser les objectifs d'éducation primaire universelle d'ici 2015 et de scolarisation égale des garçons et des filles d'ici 2005, et à faire en sorte qu'aucun pays sérieusement engagé en faveur de l’éducation de base ne voit ses efforts contrariés par le manque de ressources.
 
La version anglaise du discours de M. Matsuura est joint à ce numéro du bulletin.
==========
 
Le Conseil exécutif de l'UNESCO passe en revue les activités de suivi de Dakar
 
 
La 160ème session du Conseil exécutif de l'UNESCO, qui s'est ouverte la semaine dernière à Paris, examine les progrès réalisés dans la mise en œuvre du Cadre d'action de Dakar.
 
Dans son discours d'introduction, Koïchiro Matsuura, Directeur général de l'UNESCO, a réaffirmé sa détermination à assurer un rôle directeur dans le mouvement de l'EPT, conformément au mandat confié à l'Organisation par la communauté internationale.
 
“Ces derniers mois, mon principal souci a été d'entretenir la dynamique, tant en termes de volonté politique que de volonté financière,” a déclaré M. Matsuura, ajoutant que la tâche de l'UNESCO consistait maintenant à aider les Etats membres, en particulier les Etats en développement, à transcrire dans les faits le Cadre d'action de Dakar.
 
“Certains pays m'ont déjà officiellement informé des décisions gouvernementales prises dans le cadre de ce suivi. D'autres ont besoin d'une aide considérable de l'UNESCO pour être à même de le faire, et en particulier les pays de l'E9, que nous traitons de manière prioritaire. Ce n'est que très récemment que j'ai pris d'autres mesures, pour faire en sorte, par exemple, que nous puissions aider les autorités du Nigeria comme ils l'attendent de nous, et comme le Président Obasanjo me l'a expressément demandé,” a-t-il poursuivi.
 
Un rapport sur les activités de l'UNESCO relatives au suivi du Forum de Dakar a été soumis aux membres du Conseil et sera discuté en session spéciale le 17 octobre. On trouvera un résumé de ces discussions dans le prochain numéro du Bulletin du 30 octobre 2000.
 
Le rapport sur le suivi de Dakar peut être consulté sur le site Internet de l'UNESCO à http://unesdoc.unesco.org/images/0012/001203/120348f.pdf
 
==========
 
Conférence des chefs d'Etat de six pays d'Afrique de l'ouest sur l'éducation
 
Dans le cadre de l'Initiative spéciale des Nations Unies pour l'Afrique, les chefs d'Etat du Burkina Faso, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Tchad se réuniront le 27 novembre 2000 à Bamako, au Mali, pour examiner comment faire progresser plus rapidement ces pays vers l'objectif d'éducation pour tous.
 
A l'invitation du Président du Mali, Alpha Omar Konaré, les chefs des six pays discuteront des implications du Cadre d'action de Dakar et étudieront les moyens de parvenir à l'universalisation de l'éducation de base d'ici 2015. Le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, prononcera le discours d'orientation générale de la conférence.
 
"Il est indispensable de maintenir la dynamique politique créée à Dakar dans ces six pays, dont les chiffres de scolarisation sont parmi les plus bas du monde," explique Aïcha Bah Diallo, Sous-Directeur général adjoint pour l'éducation à l'UNESCO.
 
La conférence est organisée conjointement par le gouvernement malien, l'UNESCO et la Banque mondiale. Elle sera précédée d'une conférence de deux jours (24-25 novembre) réunissant les ministres de l'éducation et des finances et les représentants des syndicats d'enseignants, d'associations de parents, etc., ainsi que des agences d'aide participant au financement de l'éducation dans les six pays.
 
=========
 
Réunion conjointe du Centre de développement de l'OCDE et de l'UNESCO sur l'éducation en Afrique
 
Une quarantaine d'experts de l'UNESCO et de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), ainsi que des personnalités politiques africaines, se sont réunis le 4 octobre 2000 au siège de l'OCDE à Paris pour évoquer les grands défis posés à l'éducation et au développement en Afrique.
 
Organisée conjointement par le Centre de développement de l'OCDE et l'UNESCO, cette rencontre avait pour objectif de permettre un partage d'informations sur les défis auxquels sont confrontés les systèmes éducatifs africains et d'examiner les modalités d'une collaboration future entre les deux organisations
 
La première partie du séminaire a été consacrée aux résultats d'études récentes consacrées à l'éducation pour tous, et réalisées en préparation au Forum de Dakar. La seconde partie a laissé une large place à la discussion de sujets d'intérêt commun, aux deux organisations, en particulier la pauvreté et son impact sur la réussite scolaire. Le ministre éthiopien de l'éducation, Genet Zewdie, ainsi que d'autres personnalités africaines, ont pris une part active aux débats, de même que Mamadou Ndoye, coordinateur de l'Initiative spéciale des Nations Unies pour l'Afrique et ancien ministre de l'éducation du Sénégal.
 
Pour plus d'information sur cette réunion, veuillez consulter le programme et l'historique sur le site Internet du Centre de développement de l'OCDE : http://www.oecd.org//dev/NEW/atelier%20informel/Unesco-Dev.htm
 
Le point sur les activités régionales d'EPT
 
Amérique latine et Caraïbes
 
La septième Réunion du Comité régional intergouvernemental du Projet majeur dans le domaine de l'éducation en Amérique latine et dans les Caraïbes (PROMEDLAC VII) a été reporter. La conférence devait se tenir à Cochabamba (Bolivie) du 30 octobre au 1er novembre 2000. A la demande du gouvernement bolivien, l'UNESCO a décidé de reporter la réunion et s'excuse des désagréments éventuels que cela pouvait engendrer. Une nouvelle date sera fixée prochainement.
 
Plus de 1000 personnes ont signé la "Déclaration latino-américaine sur l'Education pour tous", une initiative lancée par un petit groupe d'éducateurs et de chercheurs latino-américains avant le Forum de Dakar. Les signataires proviennent d'un grand nombre de pays, de secteurs et d'institutions : gouvernements, partis politiques, universités et centres de recherches, systèmes éducatifs publics et privés, ONG, syndicats d'enseignants, associations étudiantes, organisations locales et autochtones, médias, églises, entreprises privées et organisations internationales
 
La déclaration continue de circuler au sein et à l'extérieur de la région, grâce à une diffusion sur Internet et à des publications par voie électronique et imprimée dans différents pays.
 
Version espagnole : http://www.observatorio.org/
 
Afrique
 
Le bureau régional de l'UNESCO à Dakar (Sénégal), le BREDA, organise une consultation à l'intention des hauts fonctionnaires chargés du suivi du Forum mondial sur l'éducation dans les six pays couverts par sa représentation à savoir, le Cap-Vert, la Gambie, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Sénégal et la Sierra Leone. La consultation se tiendra à Dakar, du 30 au 31 octobre 2000.
 
L'objectif de cette consultation est : 1) d'examiner les progrès et difficultés relatifs à la formulation des plans d'action nationaux d'Education pour tous dans chaque pays ; 2) de discuter des questions stratégiques intéressant l'établissement de partenariats nationaux et des perspectives de soutien régional et international ; et 3) de poser des jalons pour l'action future
 
Avec le soutien de l'équipe technique de l'UNESCO, les organisateurs espèrent tracer un plan de travail initial pour chaque pays, incluant des domaines de coopération correspondant aux différents "Programmes phares" actuellement mis en place dans le cadre du suivi régional et international de Dakar.
 
Contact : A. Parsuramen, Directeur, BREDA
email: a.parsuramen@unesco.org
ou Susan Van der Vynckt, conseiller principal d'éducation, UNESCO
BREDA courrier électronique : s.van-der-vynckt@ unesco.org
 
 
Pacifique
 
Plusieurs activités d'EPT se sont déroulées dans le Pacifique au cours des derniers mois. Le Forum de Dakar figurait à l'ordre du jour de la 10ème Consultation biennale des directeurs et hauts responsables de l'éducation du Pacifique, qui s'est tenue à Nauru du 23 au 28 août 2000. Il a été décidé qu'UNESCO Apia continuerait de diriger les activités d'aide à l'élaboration des plans nationaux d'Education pour tous, en étroite collaboration avec le PNUD et l'UNICEF.
 
En collaboration avec l'Institut de statistique de l'UNESCO, UNESCO Apia a organisé cet été une session de formation à la collecte, au traitement et à la gestion de données, à laquelle ont assisté deux représentants de chacun des seize pays de la région Pacifique.
 
Le Bilan de l'EPT à l'an 2000 pour le Pacifique fait l'objet d'une réécriture afin de pouvoir servir de document de base pour les actions futures. Le document révisé constituera un outil précieux pour les pays dans leur collaboration avec les bailleurs bilatéraux et multilatéraux.
 
Le suivi de Dakar et la mise au point des plans d'action nationaux figurent également à l'ordre du jour de la réunion des ministres de l'éducation du Pacifique, prévue pour mars 2001. UNESCO Apia prépare un document d'information destinés aux ministres et a réservé un financement pour l'aide à l'élaboration des plans nationaux. Cette assistance débutera avant la réunion de mars, afin que certains ministres puissent prendre part aux discussions dûment informés et avec tout l'enthousiasme nécessaire. .
 
Contact : Edna Tait, Directeur, UNESCO Apia
courrier électronique: e.tait@unesco.org
 
Etats arabes
 
La première réunion sur le suivi de Dakar dans la région arabe est prévu à Beyrouth, le 21 octobre 2000, au bureau de l'UNESCO
 
Contact : Victor Billeh, Directeur, UNESCO Beyrouth
courrier électronique : v.billeh@unesco.org
 
Vient de paraître : le Rapport final du Forum mondial sur l'éducation
 
Le Rapport final du Forum mondial sur l'éducation sera disponible en anglais, français et espagnol à la fin de cette semaine. On pourra aussi le consulter prochainement sur le site Internet du Forum mondial sur l'éducation http://www.education.unesco.org. Les éditions en arabe, chinois et russe suivront d'ici la fin de l'année.
 
==========
 
Contact: Anne Muller (a.muller@unesco.org)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
[ Forum de discussion | Contacts | Carte du site | Recherche | Début | © UNESCO 2000