Cadre d'action - Participants - Organisateurs
Conférence en ligne - Consultation ONG
Dernières info - Suivi du Forum de Dakar
La vision des partenaires - La voix du terrain
L'évaluation de l'EFA à l'an 2000 - Les résultats
Les conférences régionales - Evaluation
Communiqués de presse - Dossier de presse
Coin photo - Contacts média
Dernières info > Discours >Journée Mondiale des Enseignants
 
MESSAGE CONJOINT A L'OCCASION DE LA JOURNEE MONDIALE DES ENSEIGNANTS
(5 OCTOBRE 2000)
 
 
JOURNEE MONDIALE DES ENSEIGNANTS 2000 : VERS DE NOUVEAUX HORIZONS
 
Paris, 2 octobre - A l'occasion de la Journée mondiale des enseignants, célébrée le 5 octobre, le Directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Matsuura, le Directeur général du Bureau international du travail (BIT), Juan Somavia, l'Administrateur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Mark Malloch Brown, et la Directrice générale de l'UNICEF, Carol Bellamy, ont lancé un message conjoint intitulé Journée mondiale des enseignants 2000 : Vers de nouveaux horizons.
 

En cette Journée mondiale des enseignants, nous voudrions non seulement rendre hommage au rôle joué par les enseignants en ouvrant de nouveaux horizons aux apprenants, mais aussi évoquer les horizons nouveaux qu'ouvre aux enseignants eux-mêmes la nouvelle société du savoir du XXIe siècle.

 
  Quel que soit son âge, celui qui entreprend un apprentissage se fait presque toujours une certaine idée du résultat auquel il aboutira. Mais une fois engagé dans ce processus, il découvre - sur le plan des activités, des capacités et des connaissances - des perspectives qu'il ne soupçonnait pas. Et c'est bien souvent à un enseignant expérimenté qu'il le doit. Nous avons, pour la plupart d'entre nous, des centres d'intérêt ou des compétences qui n'ont pris une place centrale dans notre existence qu'après la découverte, grâce à un enseignant, d'un domaine qui, sans lui, nous serait peut-être demeuré à jamais inconnu.
 
L'évolution rapide du monde contraint chacun, de plus en plus, à puiser dans l'éducation reçue, c'est-à-dire à exploiter non seulement ses connaissances, mais aussi les compétences qui lui permettent de s'adapter au changement. De ce fait, l'éducation ne se confond plus avec la scolarité ; elle est apprentissage tout au long de la vie. Il importe donc que tous aient accès à l'éducation permanente. Partout dans le monde, les enseignants aident d'ores et déjà leurs élèves à acquérir, par l'éducation et la formation, les moyens de façonner et gérer leur vie et d'être, tout au long de leur existence, des apprenants efficaces, capables d'élargir sans cesse leurs horizons.
 
 Ce monde en pleine mutation qui confère une importance nouvelle aux connaissances et aux capacités en matière d'apprentissage ouvre également de nouvelles perspectives aux enseignants. Les technologies de l'information et de la communication ont facilité l'accès à l'information. Les enseignants cherchent à tirer le meilleur parti de ces nouveaux instruments à des fins pédagogiques, et explorent des méthodes d'enseignement davantage centrées sur l'apprenant, ainsi que de nouvelles formes d'enseignement ouvert et à distance. A vrai dire, la transmission de l'information ne pourrait assurer l'avènement d'une société du savoir sans la contribution d'enseignants dévoués, plus que jamais soucieux de renouveler leurs méthodes afin que l'apprentissage ne se borne pas à la seule mémorisation. Les enseignants sont ainsi conduits à faire preuve d'un sens élevé de leurs responsabilités et à acquérir sans cesse de nouvelles connaissances afin d'élargir leur propre horizon.
 

Dans le même temps, ils se voient confier une population de plus en plus diversifiée d'apprenants, issus de milieux toujours plus variés, de tous âges et aux besoins extrêmement différents - formation personnelle, formation professionnelle, éducation informelle, éducation des adultes. Les enseignants peuvent être les catalyseurs du changement en encourageant les familles et les communautés à assurer, en particulier aux filles, l'accès à une éducation de qualité. La place sensiblement accrue qu'occupe l'éducation aux valeurs - éducation relative à l'environnement, éducation aux droits de l'homme et à la paix, éducation sanitaire - contribue à élargir notre conception des objectifs fondamentaux de l'éducation.

 

Nous rendons aujourd'hui hommage au dévouement des enseignants qui, parfois en dépit de conditions de travail médiocres, de ressources limitées et d'une rémunération inadéquate, aident apprenants et apprentissage à progresser. Pour continuer à innover et ouvrir ainsi de nouveaux horizons, les enseignants ont besoin du soutien actif des communautés et des sociétés qu'ils servent, et doivent être pleinement associés aux décisions touchant la réforme de l'éducation. Ils pourront alors contribuer à créer des milieux d'apprentissage équitables, accueillants et salutaires, favorables à l'intégration des enfants, qui les forment efficacement et les protègent, et qui tiennent compte des spécificités de l'un et l'autre sexe.

 

A l'occasion de la Journée mondiale des enseignants, nous lançons un appel à la communauté mondiale, aux gouvernements, aux parlementaires, aux parents, aux notables, aux médias, aux organisations non gouvernementales, aux institutions de la société civile, au secteur privé, aux établissements éducatifs et aux organisations professionnelles et associations d'enseignants, pour qu'ils apportent à ces derniers un soutien renouvelé. Nous les exhortons à mettre en œuvre les principes pratiques énoncés dans la Recommandation OIT-UNESCO concernant la condition du personnel enseignant et dans la Recommandation de l'UNESCO concernant la condition du personnel enseignant de l'enseignement supérieur. Nous demandons aussi aux gouvernements d'adopter des dispositions spécifiques pour honorer l'engagement qu'ils ont pris au Forum mondial sur l'éducation, tenu à Dakar (Sénégal) en avril 2000, et qu'ils ont inscrit dans le Cadre d'action de Dakar, d'améliorer la condition, la motivation et le professionnalisme des enseignants. Il n'est pas de meilleure manière pour eux de manifester leur soutien aux enseignants, qui sont et demeureront en ce siècle nouveau au cœur du système éducatif.

 
 

Koïchiro Matsuura l Organisation des Nations Unies pour l'éducation, science et la culture (UNESCO)

Juan Somavia Directeur généra Bureau international du travail (BIT)

Mark Malloch Brown Administrateur Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)

Caroll Bellamy Directrice générale Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF)

 
===========
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
[ Forum de discussion | Contacts | Carte du site | Recherche | Début | © UNESCO 2000