Cadre d'action - Participants - Organisateurs
Conférence en ligne - Consultation ONG
Dernières info - Suivi du Forum de Dakar
La vision des partenaires - La voix du terrain
L'évaluation de l'EFA à l'an 2000 - Les résultats
Les conférences régionales - Evaluation
Communiqués de presse - Dossier de presse
Coin photo - Contacts média
Dernières info
 
SVEIN OSTTVEIT: Secrétaire Exécutif du Forum mondial
 
"960 délégués dont dix chefs d'Etat attendus à Dakar".
  
La date du Forum mondial sur l'"éducation pour tous" prévu à Dakar du 26 au 28 avril 2000.
Ce sera d'ailleurs le premier événement mondial qui se tiendra dans notre capitale, après les deux tours de scrutin présidentiel (27 février et 19 mars) qui se sont soldés par le leader du parti libéral, Me Abdoulaye Wade.
Ainsi, le nouveau chef de l'Etat devrait présider la cérémnonie d'ouverture à côté de 10 autres chefs d'Etat, le Secrétaire général des Nations-Unies ainsi que les numéros un des cinq parrains de la rencontre: Unesco, Unicef, Pnud, Bm et Finuap.
M Svein Osttveit, le Secrétaire exécutif du Forum qui effectue depuis dimanche dernier sa cinquième mission à Dakar, fait le point des derniers préparatifs dans cet entretien.
 
Sud quotidien: Mr le Secrétaire exécutif, vous êtes à votre cinquiéme mission à Dakar dans le cadre des préparatifs du Forum mondial sur l'éducation, prévu à Dakar du 26 au 28 avril prochain. A moins d'un mois de l'échéance, peut-on avoir une idée de l'état ces préparatifs ?
  
Svein Osttvein: D'ores et déjà, je peux vous dire que le plus important est fait. Car, le budget qui s'élève à 300 millions de dollars est totalement bouclé. Toutes les parties ont honoré leurs engagements. Le gouvernement du Sénégal à déposé sa contrepartie qui s'élève à 70 millions de dollars, la Coopération française a donné 110 millions de dollars, l'Unesco et l'Unicef qui sont parmi les parrains, ont donné chacun 50 mille dollars. Il ne reste plus que les trois autres parrains, à savoir le Pnud, le Finuap et la Banque Mondiale, qui doivent s'acquitter d' un Fonds supplémentaire de 30 à 40 millions de dollars destiné à servir de réserve. Des négociations sont actuellement en cours pour un rapide déblocage de la situation. Je dois souligner qu'en plus du Fonds de réserve, les trois parrains que sont la Banque Mondiale, le Finuap et le Pnud sont disposés à appuyer les commissions dans les domaines spécifiques.
  
S.Q: Quels seront les domaines que devront appuyer chacun des cinq parrains?
 
S.O: L'Unesco va prendre en charge tout ce qui est relatif à l'enregistrement des participants et à la réservation des chambres. Le volet médiats et communication revient à l'Unicef tandis que le Pnud prend en charge le volet transport. Enfin, la Banque Mondiale et le Finuap auront respectivement en charge, l'équipement des salles de conférence et les expositions.
 
S.Q: Apparemment, les équipes chargées de préparer la rencontre (au niveau de Paris et Dakar) sont assez avancées dans leur travail, ce qui n'empêche pas à certains de parler d'un éventuel report de la date de la rencontre. Qu'en est-il exactement?
 
S.O: Il n'a jamais été question, à ma connaissance, de reporter la rencontre. La date du 26 au 28 avril reste inchangée.
 
S.Q: Les nouvelles autorités Sénégalaises ont-elles été saisies de la question?
 
S.O: Je peux vous dire que des contacts sont pris avec les partenaires sur place. Le ministre de l'Education nationale ( Ndlr: André Sonko), a soumis toute la documentation à qui de droit, pour que l'affaire soit diligentée. D'ailleurs, le Directeur général de l'Unesco va prendre contact officiellement avec le président Abdoulaye Wade. Car, il est souhaité que lui-même en préside l'ouverture. Le Président Abdoulaye Wade va confirmer, après sa prestation de serment, prévue le 1er avril prochain.
 
S.Q: Ne craignez-vous pas que le nombre pléthorique d'invités à la rencontre risque d'hypothéquer ses chances de réussite?
 
S.O: Le nombre d'invités reste le même, soit 960 . Mais je dois dire simplement que parmi ce nombre, nous n'avons pas comptabilisé les délégations des chefs d'Etat invités à la rencontre. Parce que nous ne savons pas exactement la composition des délégations présidentielles. C'est pourquoi, il va falloir prévoir, en plus du nombre officiellement arrêté, quelques 200 à 300 personnes.
 
S.Q: Combien de chefs d'Etats seront présents à la rencontre?
 
S.O: Au total 10 Chefs d'Etats sont invités à la rencontre. Elle sera également rehaussée par la présence de tous chefs des cinq parrains: Unesco, Unicef, Pnud, BM, Finuap. Tout a été déjà réservé pour les chefs d'Etat et les Vip des Agences qui parrainent la rencontre au niveau du Méridien-Président. Le reste des délégations sera disséminé dans les hôtels de Dakar et ses environs les plus proches.
 
Propos recueillis par Mamadou Mika LOM
 
 
 
[ Forum de discussion | Contacts | Carte du site | Recherche | Début | © UNESCO 2000