Cadre d'action - Participants - Organisateurs
Conférence en ligne - Consultation ONG
Dernières info - Suivi du Forum de Dakar
La vision des partenaires - La voix du terrain
L'évaluation de l'EFA à l'an 2000 - Les résultats
Les conférences régionales - Evaluation
Communiqués de presse - Dossier de presse
Coin photo - Contacts média
La voix du terrain > Mexico 2
Argentine
 Afghanistan
 Afrique du Sud
 Bangladesh
Bangladesh 2
 Belgrade
 Berlin
 Botswana
 Brésil
 Canada
 Caraïbes
 Caraïbes 2
 Caraïbes 3
Colombie
Colombie 2
 Congo
 Costa Rica
 Cuba
 Chili
 Chine
 Colombie
 Etats Unis
Etats Unis 2
 Grande Bretagne
 Grèce
 Inde
 Indonésie
 Japon
 Kenya
 Kenya 2
 Kenya 3
 Malaisie
 Malawi
 Maroc
 Mexico
 Mexico 2
 Mexico 3
 Népal
 Niger
 Pakistan
 Pakistan 2
Pérou
Philippines
 Port d'Espagne
 Sénégal
Russie
 Rwanda
 Sri Lanka
 Swaziland
 Tanzanie
 Tanzanie 2
Togo
 Trinidad
 Turquie
 Venezuela
 Ouganda

 

 
La télévision et l'Internet au service de l'Education au Mexique
Par Diego Cevallos, Inter Press Service
 
  MEXICO, 10 mars (IPS) - Au Forum mondial sur l'Education qui se tiendra à Dakar en avril, le Mexique partagera son expérience de 32 ans passés à enseigner à travers la télévision et ses avancées récentes dans l'utilisation des satellites et de l'Internet dans l'éducation.
 
  Le projet Telesecundaria rend disponible l'éducation secondaire aux élèves dans 14.000 écoles rurales.
 
  Pendant ces cinq dernières années, un satellite appartenant au gouvernement a diffusé les programmes éducatifs à travers le pays et vers d'autres nations de l'Amérique Latine. Quelque 3.300 écoles sont liées à ce nouveau réseau sur Internet.
 

  Mexico est à l'avant-garde de la transmission de données et des technologies pour la diffusion de programmes éducatifs, a dit Sofialeticia Morales, directrice des relations internationales au Secrétariat de l'Education. Morales sera l'un des représentants de Mexico à la réunion de Dakar.

 
  Financé par l'UNESCO, le Forum sur l'Education Mondiale rassemblera des délégués venant des cinq continents pour parler des avancées faites dans le domaine de l'éducation depuis 1990.
 
  Le Forum est organisé après une évaluation par les gouvernements, pendant deux ans, des progrès réalisés dans le domaine éducatif et dans l'identification des stratégies les plus efficaces et plus appropriées. Les réunions préparatoires pour la région ont eu lieu à Recife, au Brésil, avec la participation de neuf pays en développement comme, la Chine, l'Egypte, l'Inde, l'Indonésie, le Mexique, le Nigeria, le Pakistan. La République Dominicaine a organisé une réunion similaire.
 
  "Les progrès faits par chaque pays dans l'éducation seront présentés," a dit Morales. " Bien qu'on n'ait pas fait appel à des papiers spéciaux, le Mexique projette de partager le travail qu'il fait avec les nouvelles technologies."
 
  Telesecundaria, le plus vieux projet de ce genre en Amérique Latine, atteint un tiers des cinq millions d'élèves du cours secondaire. C'est d'autant plus important dans les zones rurales où le nombre d'élèves qui finissent l'école primaire fait qu'il est impossible de construire des infrastructures scolaires séparées.
 
  A l'aide d'un poste téléviseur, un magnétoscope et un matériel audiovisuel, les élèves de l'école supérieure, en groupe de moins de 25 élèves, suivent les cours sous la conduite d'un enseignant.
 
 En 1995, le projet telesecundaria a été rénové et étendu aux écoles primaires ainsi qu'à l'enseignement technique, à travers le Système de la Télévision Educative par Satellite (EDUSAT).
 
  Quelque 33.500 centres de réception, avec des décodeurs et des postes téléviseurs ont été installés à travers tout le Mexique. Ils reçoivent neuf chaînes de programmes éducatifs, dont quatre sont exécutés par le gouvernement et cinq par l'Institut Latino Américain de la Communication Educative.
 
  Les programmes qui sont diffusés auprès de 30.000 écoles à travers le Mexique, apportent une grande contribution à la formation des enseignants, à l'éducation des adultes et au développement des programmes éducatifs.
 
  "Pour un pays large comme le nôtre(100 millions, avec un taux d'analphabétisme de 10 pour cent), ce que nous avons est encore insuffisant, mais nous faisons des progrès considérables à travers l'utilisation du satellite Satmex 5 qui appartient à l'Etat mexicain", a dit Morales.
 
  A travers divers accords, le Mexique diffuse aussi des programmes éducatifs à certains pays en Amérique Centrale et à la communauté hispanique au sud des Etats Unis. Le Mexique a aussi la capacité non encore inexploitée pour diffuser sur le continent américain entier.
 
  Satmex 5 a diffusé 25.000 heures de programmes éducatifs en 1999.
 
  Cette année, le Mexique mettra sur pied la première bibliothèque de l'Amérique Latine pour les vidéos éducatives, avec quelque 100.000 vidéos, auxquelles les enseignants et les élèves auront accès. Ils seront prochainement disponibles sur un réseau informatique.
 
  Pendant ces deux dernières années, le gouvernement du Mexique a créé le Réseau Scolaire de l'informatique éducative, dans le but de profiter de l'Internet pour créer un lien entre les écoles se trouvant sur le territoire national et de permettre que cette technologie qui est actuellement utilisée par moins de 1 pour cent des élèves soit étendue sur l'ensemble du territoire.
 
  Quelque 3.300 écoles sont déjà reliées au réseau, a dit Morales, qui a ajouté que le programme est en train d'être développé avec le soutien du gouvernement, des groupes des parents d'élèves et des institutions privées.
 
  "Ces dernières années, le Mexique a fait des pas de géants en tirant profit des nouvelles technologies et en les mettant au service de l'éducation, ce qui veut dire qu'à Dakar, nous pourrons aider d'autres pays dans leurs efforts", a-t-elle ajouté.
 
Cet article est libre de toute reproduction, à condition de bien indiquer l'origine du document et de faire parvenir un exemplaire de la publication contenant le document repris au Inter Press Service.
 
[ Forum de discussion | Contacts | Carte du site | Recherche | Début | © UNESCO 2000