Comoros

Joined UNESCO: 22/03/1977

Head of State and/or Government

Président de l'Union des Comores: Son Excellence Monsieur Azali ASSOUMANI

Permanent Delegation to UNESCO

H. E. Mr Ali Amir
Ambassador, Permanent Delegate (28/01/2014)


Permanent Delegation of Comoros to UNESCO
Ambassade des Comores 20, rue Marbeau 75116 PARIS téléphone : 01.40.67.90.54 ou Maison de l'UNESCO 1, rue Miollis Bureau MS2.33 75732 PARIS Cedex 15
Telephone
09 54 67 01 19
0140679054
E-mail
ambacomparis(a)free.fr

National Commission for UNESCO

Président: M. Salim MAHAMDOU

Secrétaire général: M. Mohamed RADJAY MOUSTOIFA SAID

Commission nationale des Comores pour l'UNESCO
Ministère de l'Education nationale B.P. 2557 MORONI Comores
Telephone
+269 773 87 11 (SG) +269 333 44 00 (SG portable)
Fax
(269) 73 08 91 (au travaux)
E-mail
comnat.comores(a)comorestelecom.km; radjay11(a)gmail.com

Read more National Commission for UNESCO

Participation in subsidiary organs

Other intergovernmental organs


Intergovernmental Oceanographic Commission
Member

Addresses delivered in the general policy debate by the Head of Delegation at the General Conference

36 session of the General Conference

H.E. Mr Abdallah Mirghane, Ambassador to France

Discours prononcé durant le débat de politique générale de la 36e session de la Conférence générale et affiché tel que reçu (français seulement)

35 session of the General Conference

S.E. Dr Kamaliddine Afraitane, Ministre de l’Education nationale, de la Recherche, de la Culture et des Arts

“(…) Je souhaite une bonne réussite à la nouvelle Directrice générale, Madame Irina Bokova qui place sa vision sur le concept d’un nouvel humanisme. L’on peut alors se hasarder d’entrevoir une volonté et une action encore plus grandes de notre organisation sur les valeurs universelles d’égalité, de partage, d’ouverture, de paix et d’innovation.”
“(…) Notre organisation devait mettre l’accent sur : le financement des Objectifs du Millénaire pour le Développement, les politiques en faveur des pauvres, les programmes en direction de la jeunesse, la promotion des valeurs universelles, l’édification des sociétés du savoir, les réponses aux changements climatiques et plus particulièrement aux tsunamis.”
“(…) Nous apprécions la plateforme multisectorielle mise en place en faveur des Petits Pays Insulaires en voie de Développement. Nous exhortons la nouvelle Directrice générale à donner de la primauté à la stratégie de Maurice pour le développement durable des petits Etats insulaires.”
“(…) Il serait très utile d’étudier, d’améliorer la cohérence et les synergies entre les différents acteurs de notre organisation : Commission nationale de l’UNESCO, les bureaux hors Siège, les Instituts spécialisés et les différents secteurs de programme.”

34 session of the General Conference

S.E Dr. Abdourahim Said Bakar, Ministre de l’Education nationale, des Arts et de la Recherche

« Outre la mission première de l’UNESCO de promouvoir la culture de la paix, de la tolérance et de la solidarité qui reste toujours pertinente, force est de souligner l’impérieuse nécessité d’une conscience mondiale capable de juguler les travers des sciences, les conséquences néfastes de certaines pratiques sociales et économiques, les méfaits de la mondialisation et la bipolarisation galopante entre le Nord et le Sud, qui poussent désespérément de nombreux jeunes Africains vers l’immigration sauvage au risque de leurs vies. […] Il reste à trouver des méthodes encore plus efficaces, palpables et capables de matérialiser sur le terrain les idéaux que nous partageons tous et qui nous unissent ici aujourd’hui. […] Il convient également de reconnaître la vulnérabilité des petits Etats insulaires les moins avancés comme les Comores, qui restent à la lisière des pratiques novatrices. »
« Lors de la Conférence des bailleurs de fonds tenu à Maurice en décembre 2005, les Comores ont soumis à la communauté internationale un document de stratégie de réduction de la pauvreté qui est déjà mis en œuvre. Parmi les priorités de ce plan de réduction de la pauvreté, figure la politique de réforme de l’éducation qui s’inspire des objectifs et des stratégies de l’Éducation pour Tous. »
« Les Comores ont également réalisé certaines avancées au niveau de l’éducation, en créant notamment l’Université des Comores, en initiant un programme de rénovation des écoles coraniques, en rénovant les programmes et les infrastructures scolaires, et en favorisant l’éducation des filles par le biais de la suppression des frais de scolarité […]. »
« Ces progrès ont été rendus possibles grâce à nos partenaires que je voudrais remercier ici, à savoir : l’UNESCO, l’UNICEF, l’ISESCO, la Banque mondiale, l’Union européenne, la République populaire de Chine, la France, la Libye et les Émirats Arabes Unis. »
« Les Comores ont soumis au Centre du patrimoine mondial une liste indicative composée de quatre sites et souhaitent leur inscription sur la Liste du Patrimoine mondial. »
« J’ai le plaisir de vous informer que le Gouvernement de l’Union des Comores a pris la décision d’organiser dans le courant 2008 en collaboration avec l’UNESCO, une réunion internationale en faveur du financement de l’Éducation de qualité pour tous aux Comores. Je suis persuadé que nos partenaires traditionnels prendront des engagements fermes au cours de cette réunion et que de nouveaux partenaires nous rejoindront pour réaliser le dessein de l’Éducation de qualité pour tous à l’horizon 2015. »