Lydia Cacho

Lydia Cacho p


© UNESCO/ M. Ravassard

Lydia Cacho est journaliste, auteur, féministe et militante des droits de l’homme mexicaine. Elle a publié des centaines d’articles de presse, un recueil de poésie ainsi qu’un roman et d’autres essais, dont plusieurs sur les droits de l’homme.

L’efficacité de son travail sur les femmes et les enfants mexicains a permis de sauver et de guérir les nombreuses personnes qui viennent chercher assistance dans le refuge qu’elle a fondé à Cancun au Mexique.

Ses écrits ont braqué les projecteurs sur des sujets généralement peu débattus. Elle est la première femme à avoir porté un cas devant la Cour suprême du Mexique, laquelle a reconnu pour véridique le contenu de son livre sur des officiels corrompus et la mafia, « Demonios del Edén ». Ce verdict représente une victoire éclatante pour Lydia Cacho, qui avait été emprisonnée et menacée pour avoir publié ce livre.

Elle a reçu plusieurs prix et distinctions tels que le prix Hellman/Hammett de Human Rights Watch (2007) ; Héroine du monde CNN (2007) ; le Prix Ginetta Sagan d’Amnesty International USA (2007) ; le « Héros qui agissent pour mettre un terme à l’esclavage moderne » (Département d’Etat des Etats-Unis d’Amérique, 2007) ; le Prix de la Fondation Internationale des Femmes dans les Médias (IWMF) (2007) ; le Prix de la liberté d’expression Oxfam Novib/PEN (2007) et le Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO-Guillermo Cano 2008.

 

Le Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO-Guillermo Cano 2008 a été décerné à la journaliste mexicaine Lydia Cacho Ribeiro (9 avril 2008)

*******

Interview de Lidia Cacho:

Le Courrier de l'UNESCO 2008 - numéro 4

Lydia Cacho Ribeiro : La visibilité internationale est un bouclier pour les journalistes menacés