Vigdís Finnbogadóttir

Vigdis-Finnbogadottir


©UNESCO

Quatrième présidente de l'Islande entre 1980 et 1996, Vigdís Finnbogadóttir a été la première femme au monde élue présidente démocratiquement. Elle a étudié la littérature et le théâtre à Paris et à Copenhague. Avant de devenir Présidente, elle a dirigé la Compagnie du Théâtre de Reykjavik et le City Theatre.

Ardente défenseur des droits de l’homme, elle est membre honoraire de l’Association des droits des femmes d’Islande et membre fondateur de l’association Save the Children en Islande. Elle a présidé, à sa création, la Commission mondiale d’éthique des connaissances scientifiques et des technologies (COMEST) de l’UNESCO (1997-2001).

Mme Finnbogadóttir a toujours été l’avocate du multilinguisme, de la sauvegarde des langues et de la diversité linguistique. En 1998, elle a été nommée Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO pour les langues. En 2001, l’Université d’Islande a établi à son nom, un institut de recherche sur les langues étrangères. En 2008, elle a été nommée Ambassadeur mondial du théâtre par l’Institut international du théâtre.

Mme Finnbogadóttir est docteur honoris causa d’au moins 15 universités dans le monde.