Autres

CONFINTEA VI : premier programme de stages de recherche

Le premier programme de stages de recherche pour CONFINTEA VI  a commencé aujourd’hui, lundi 28 novembre 2011, à l’UIL. Jusqu’au 9 décembre, date de clôture du programme, six chercheurs d’Afrique et d’Asie mettront à profit les ressources de l’UIL pour mener un travail de réflexion et concevoir des stratégies de mise en œuvre du Cadre d’action de Belém dans leurs pays.

Les chercheurs sont des spécialistes principaux en éducation et alphabétisation des adultes  venant du Burkina Faso (M. Emile Kahoun), de Chine (Ms Haihong Lu), de Côte d’Ivoire (Mme Yvette Kouassi), du Ghana (Mme Susan Berdie), de Mongolie (M. Khantulga Togoontumur) et du Viet Nam (Me Bui Than Xuan). Tous travaillent au sein de leurs gouvernements respectifs ou entretiennent des relations étroites avec ces derniers.

Le directeur et le personnel de l’UIL ont accueilli les chercheurs lors de la séance d’ouverture. Le programme de stages de recherche, d’une durée de deux semaines, combine des présentations thématiques par des collègues de l’UIL , avec des travaux de groupes et des périodes d’études individuelles au cours desquelles les chercheurs pourront exploiter la richesse des ressources du Centre de documentation de l’Institut. Le calendrier s’articule autour de sept modules thématiques fondés sur les composantes clés du Cadre d’action de Belém.       

À la fin du programme, chacun des six chercheurs préparera un avant-projet de cadre pour une  politique et une stratégie nationales permettant de mettre en œuvre le Cadre d’action de Belém dans son pays.