Stratégie à moyen terme de l'UNESCO (2008-2013) pour les langues et le multilinguisme

24-01-2008

Extrait du document projet 34 C/4 (encadré 9)

Quintessence de la culture, les langues sont davantage que des outils et qu’un moyen de communication. Par la langue, les individus forgent, comprennent et expriment leurs émotions, leurs intentions, leurs valeurs, leurs opinions et leurs pratiques. La langue est donc un facteur déterminant de l’identité des individus et des groupes ; la diversité linguistique est un élément essentiel de la diversité culturelle.

Cependant, les langues sont aussi des outils au service d’un certain nombre de pratiques sociales et, à ce titre, elles forment un champ hautement interdisciplinaire et intersectoriel. Elles revêtent une importance stratégique pour atteindre plusieurs OMD et conditionnent la jouissance des droits fondamentaux de la personne humaine. En outre, le multilinguisme favorise une coexistence harmonieuse entre les langues locales, nationales et internationales et contribue donc au respect mutuel, au dialogue interculturel et au développement durable.

Compte tenu de l’omniprésence des langues, outils à caractère culturel, l’UNESCO mettra en évidence d’une part la contribution de la diversité linguistique et du multilinguisme au développement, d’autre part leur intérêt pour le renforcement du dialogue, de la cohésion sociale et de la paix. L’enjeu pour l’UNESCO consistera à élaborer des stratégies intégrées qu’il s’agira d’appliquer dans le cadre des exercices de programmation au niveau des pays.

Au niveau mondial, l’UNESCO défendra les principes contenus dans ses instruments normatifs relatifs aux langues et au multilinguisme ou dans d’autres cadres normatifs pertinents des Nations Unies, ou qui en découlent, ce qui impliquera:

  • des activités d’analyse, de suivi et de recherche comparative
  • et une communication interne et externe pour élaborer et diffuser une vision commune et des orientations favorables à de bonnes pratiques et à la liaison entre action normative et action opérationnelle.


Aux niveaux régional et national, l’UNESCO concentrera ses efforts sur le conseil stratégique et le renforcement des capacités au moyen de multipartenariats en vue de favoriser l’élaboration de politiques linguistiques régionales et nationales cohérentes dans tous les domaines de la vie sociale.

La promotion de la diversité culturelle et du dialogue se poursuivra par la sauvegarde de la diversité linguistique, notamment par l’intermédiaire du patrimoine intellectuel, littéraire et poétique de l’humanité ; de la formulation de politiques linguistiques nationales mettant particulièrement l’accent sur l’introduction de l’éducation dans la langue maternelle dans les systèmes d’éducation formelle et non formelle ; de la promotion des langues comme moyen de transmission du savoir local et autochtone ; et de l’utilisation de langues multiples et de la diffusion de connaissances locales dans le cyberespace.
    

  • Date de publication     12 Nov 2007