Extension du programme d’« alphabétisation par téléphone mobile » destiné aux femmes

07-04-2010

Le programme qui permet à des femmes pakistanaises d’accéder à l’alphabétisation en utilisant leurs téléphones mobiles a été étendu.

©UNESCO Islamabad

Le projet, qui est le fruit d’un partenariat entre l’UNESCO, Mobilink Pakistan et l’ONG pakistanaise BUNYAD Foundation of Lahore, a été lancé l’année dernière. 

Le projet pilote a impliqué 250 jeunes apprenantes pendant cinq mois ; des téléphones mobiles ont été donnés aux adolescentes et des messages écrits en urdu, informatifs et intéressants, leur ont été envoyés quotidiennement. L’objectif était d’inciter les jeunes filles à répondre à ces messages. Le programme a été conduit avec l’aide de 10 enseignants membres de l’ONG.  

Une évaluation des participantes a été effectuée ultérieurement afin de mesurer les progrès réalisés en termes de connaissance et d’apprentissage. Au début du programme, 57 % des filles avaient obtenu un C et seulement 28 % d’entre elles avaient réussi à obtenir un A. Vers la fin du programme pilote, la situation s’était inversée car plus de 60 % des filles avaient obtenu un A et le nombre des notes moyennes était tombé à 11 %. 

L’UNESCO et ses partenaires ont étendu le programme de façon à ce que 1 250 adolescentes supplémentaires puissent y participer dans les zones rurales des quatre districts du Punjab. 

Warren Mellor, Directeur du bureau national de l’UNESCO, a déclaré que les technologies modernes peuvent contribuer à la réalisation de l’objectif d’alphabétisme universel. Il a ajouté que le Pakistan est signataire du Cadre d’action de Dakar pour l’EPT adopté en 2000 et que le pays s’est engagé à ce que le taux d’alphabétisation atteigne 86 % d’ici à 2015.  

M. Rashid Khan, président et chef de la direction de Mobilink, a déclaré qu’une nette amélioration des compétences en matière d’alphabétisme et de la confiance en soi avait été constatée parmi les participantes.  

“Le téléphone cellulaire est de par sa nature même la clé du développement social et nous voulons nous assurer que les femmes participent à cette révolution,” a-t-il ajouté.  

Liens associés

Programme d’alphabétisation par téléphone