Rapports mondiaux

"Les tendances de l’enseignement supérieur dans le monde au cours de la première décennie du XXIe siècle : Analyse d’une révolution universitaire"

Ce rapport mettra en évidence les principales tendances de l’enseignement supérieur et décrira brièvement l’évolution de ces tendances à travers le monde en s’appuyant sur des statistiques, des données et une analyse. Les tendances majeures sont les suivantes : la massification de l’enseignement supérieur ; sa mondialisation et son internationalisation ; l’enseignement à distance et les nouvelles applications des technologies de l’information et de la communication (TIC) ; la privatisation de l’enseignement supérieur ; la circulation des talents dans le monde (la mondialisation accentuant le mouvement des personnes ayant un haut niveau d’instruction à travers le monde) ; la profession universitaire, carrefour de l’expérience des étudiants ; les centres de recherche universitaire et le phénomène de « l’excellence » ; le financement de l’enseignement supérieur ; l’assurance de la qualité et les liens entre universités et industrie. Le rapport s’achèvera sur la présentation des futures tendances de l’enseignement supérieur.

Les auteurs de ce rapport (Philip G. Altbach, et Laura E. Rumbley) viennent du Center for International Higher Education, Boston College, dont la mission est de progresser dans la connaissance des réalités complexes de l’enseignement supérieur dans le monde contemporain. À travers ses publications et ses autres activités, le Centre fait la promotion de l’idée selon laquelle une démarche internationale favoriserait la mise en œuvre de politiques et de pratiques éclairées.

Evolution de l'enseignment supérieur au niveau mondial: vers une révolution du monde universitaire


Ce rapport a été élaboré en étroite coopération avec l’Institut de statistique de l'UNESCO (ISU)

"Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation : Évolution des dynamiques"

Publié par le Forum de l'UNESCO sur l'enseignement supérieur, la recherche et la connaissance, ce rapport comprend des mémorandums et des essais analytiques concernant les principales difficultés auxquelles les systèmes de savoirs sont confrontés aujourd’hui. Ces systèmes sont constitués des secteurs de l’enseignement supérieur, de la science, de la technologie et de l’innovation qui ont pour point commun de générer des connaissances de haut niveau grâce à de solides capacités de recherche. La façon dont la recherche est dirigée, organisée et financée et dont le capital humain essentiel est garanti sont désormais des préoccupations de premier plan.

Tandis que les pays à revenu élevé construisent leurs systèmes de savoirs en investissant massivement dans l’enseignement supérieur, la recherche et le développement et les  technologies de l'information, les pays à revenu intermédiaire ou à faible revenu éprouvent de grandes difficultés pour suivre les tendances qui évoluent très rapidement dans ce processus. Les défis auxquels le dernier groupe est confronté, notamment la disponibilité et la collecte de données précises, sont mises en évidence dans l’Initiative spéciale « la Cartographie des systèmes nationaux de recherche dans les pays à revenu intermédiaire et à faible revenu » qui comprend 52 études de pays, quatre études régionales et une méta-analyse des principales tendances. L’investissement croissant dans les capacités de recherche au Brésil, en Russie, en Inde et en Chine ainsi que dans des économies émergentes telles que Singapour, le Rwanda, le Chili et Qatar, témoigne de l’importance des systèmes de savoirs pour le développement national et la compétitivité internationale.

Le Forum de l'UNESCO sur l'enseignement supérieur, la recherche et la connaissance est une initiative qui résulte de la Conférence mondiale sur l’enseignement supérieur (1998) et de la Conférence mondiale sur la science (1999) et qui est financée par l’Agence suédoise de coopération internationale au développement.

Document en pdf

L’enseignement supérieur en période de transformation. Une nouvelle dynamique pour la responsabilité sociale

Ce rapport est une synthèse des trois rapports « L’enseignement supérieur dans le monde » qui appartiennent à une série de publications traitant de l’engagement social des universités. Il donne une vue d’ensemble de la situation de l’enseignement supérieur à travers le monde. Le rapport est publié tous les ans et se concentre à chaque fois sur un thème spécifique, le plus récent étant le rapport 2008 « Enseignement supérieur et développement humain et social : nouveaux rôles pour de nouveaux enjeux ».

Le Réseau mondial pour l'innovation de l'éducation supérieure (GUNI) a été créé par l’UNESCO, l'Université des Nations Unies (UNU) et l'Université Polytechnique de Catalogne (UPC) (Barcelone, Espagne) en 1999 dans le but d’assurer le suivi des décisions prises lors de la première Conférence mondiale sur l’enseignement supérieur (CMES, Paris 1998). Le réseau GUNI est composé des chaires UNESCO de l’enseignement supérieur, des centres de recherche, des universités, des réseaux et autres institutions du monde entier qui s’engagent en faveur de l’innovation dans l’enseignement supérieur.