UNESCO Social and Human Sciences
 
You are in the MOST Phase I website (1994-2003).
The MOST Phase II website is available at: www.unesco.org/shs/most.
 


 

La République Kalmique 
(Fédération de la Russie)


    L'environnement et les ressources naturelles
La République éprouve un déficit considérable en eau potable. Avant d`être consumée cette eau doit passer par plusieurs stades d`épuration technique. Les ressources terrestres sont aussi une des préoccupations du gouvernement. L`érosion de la terre, la désertification, la pollution ont necessité la création des projets pour la lutte contre ces phénomènes nuisibles (parfois en collaboration avec des organismes specialisés inernationaux, tels que PNUE). La République est très riche en pétrole et en gaz naturel. Dans les années 1950, on a découvert en Kalmiquie un grand gisement d`uranium qui, après 20 ans d`exploitation a été abandonné sans aucun travail de réhabilitation de la surface terrestre. On peut enregistrer un fort niveau de radioactivité sur une assez vaste partie de la République, lié aux explosions des bombes atomiques effectuées en Kalmiquie et dans les régions voisines. Tout cela, ainsi que des eaux hautes qui inondent périodiquement de vastes surfaces et démolissent les maisons, font l`objet d`une préoccupation toute particulière des gouvernants.
 
    La démographie et les migrations
Selon le recensement de 1989, 322 579 hommes vivent en Kalmiquie. Les Kalmiques constituent 45,4 % de ce chiffre, les Russes 37,7 %, les peuples du Caucase à peu près 10 %, peuples slaves (sans les Russes) près de 5 %. Jusqu`à 1979 les Russes constituaient la majorité de la population de la République.

Le processus de l`urbanisation s`effectue d`une façon assez lente, la population rurale continue de dominer. La longevité est de 59,5 ans pour les hommes et de 72,7 ans pour les femmes, le taux d`accroissement de natalité est de + 3,0 %. Le nombre d`immigrants forcés, lié a la guerre de Tchétchénie, est égal à 3140 hommes, dont 91 Russes et 2990 Tchétchènes.
 

    Le pouvoir et la politique
La République Kalmique fait partie de la Fédération de la Russie ayant tous les droits et les devoirs correspondants à ce statut, conformément à la Constitution de la Fédération de la Russie. La Kalmiquie est une République présidentielle. Toutes les questions clés de la politique intérieure et extérieure relèvent de la compétence du président de la République, Kirsan Ilumjinov. Il a été réélu pour une période de 7 ans en 1995 et sera au pouvoir jusqu`à l'an 2002. Le pouvoir législatif (Houral populaire - le Parlement) est élu au suffrage universel direct pour une période de 4 ans. Il existe en Kalmiquie beaucoup de partis politiques dont le plus grand est le parti communiste. Outre les partis, il y a divers mouvements populaires - par exemple le mouvement "La Kalmiquie unifiée", les associations slave, kalmique, kazaque etc..

Les fonctionnaires de tous les niveaux, les représentants de l`ordre public appartiennent pour la plupart à la nation titulaire. Kalmiquie est une des régions les plus dépendantes de Moscou au niveau économique. C`est pourquoi on n`observe pas de tendances séparatistes dans cette République. Le président de la République est le leader charismatique soutenu par toutes les couches sociales de la Kalmiquie.
 

    L'économie et les relations sociales
Le PIB de janvier à octobre 1996 a été de 1021,1 mlrd. de roubles (baisse de 18 % par rapport à la même période de 1995). La balance du commerce extérieur est positive - $27607,9 mlrd. (+39,7 %). Le revenu moyen par tête a été 349.000 roubles (à peu près $70) et le seuil minimal de survie - 337.000 roubles.

En 1996, le taux de la population économiquement active a atteint 153 000 hommes, le niveau général de chômage 17,1 % et le niveau de chômage enregistré 7,2%. La République se spécialise en élevage et en agriculture.

Le secteur social, comme toute l`économie de la République d`ailleurs, traverse une profonde crise. Les personnes âgées ne peuvent pas recupérer à temps leurs pensions et les compensations delivréés par le gouvernement de la Russie aux peuples déportés (en 1942, les Kalmiks ont été deportés en Sibérie pour 15 ans par Staline).
 

    La culture, l'éducation et les média
A l`heure actuelle on peut observer la prédominance des Kalmiks dans la vie culturelle de la République. Mais le gouvernement aide les autres peuples de la République à développer leurs propres cultures. Il existe des centres culturels russe, kazakhe, vainakhe, dagestan, juif, coréen etc.

Kalmiquie est une République multiconfessionnelle. A part des communautés bouddhistes (les Kamiks), il existe des communautés orthodoxes, catholiques, musulmanes, etc.

Conformément à la loi sur les langues, en Kalmiquie deux langues sont reconnues en tant que langues d`Etat : le Kalmique et le Russe. Les Kalmiks, qui ont presque oublié leur langue maternelle pendant les 70 ans du regime soviétique, essayent de l`apprendre à nouveau dans les écoles nationales.

Il existe 300 écoles secondaires, dont 67 nationales. En Kalmiquie fonctionne seulement un établissement d`enseignement supérieur : l`Université d`Etat (plus de 5000 étudiants, dont la majorité sont Kalmiks).

En août 1996 sont enregistrés 44 journaux et revues, parmi lesquels il y a des journaux d`opposition (communistes par excellence). La durée de diffusion des radio et des émissions de télé correspond à la loi des langues d`Etat : la moitié en russe et la moité en kalmik.
 

    L'environnement extérieur
Une des plus grandes tragédies dans l`histoire du peuple kalmik reste la déportation des Kalmiks par Staline en Sibérie. On a incriminé aux Kalmiks la trahison des intérêts de l`URSS, le manque de zèle dans l`organisation des troupes nationales pour la lutte contre les fascistes.

L'image de l`autre : chez les Kalmiks, tout aussi bien que chez les représentants des autres nations on peut trouver beaucoup de stéréotypes - bien que les Kalmiks soient pour la plupart bienveillants vis - à - vis de l`extérieur. La tolérence est un des traits caractéristiques du peuple kalmik. Il y a quelques explications à ce phénomène. Peuple nomade d`abord, les Kalmiks entretenaient des relations de bon voisinage avec les autres peuples vivant près d`eux. La philosophie de bouddhisme a elle aussi beaucoup contribué à la tranquillité de perception du monde par les Kalmiks. L`ouverture aux contacts extérieurs est un des traits remarqués par des voyageurs et des chercheurs.

La Kalmiquie entretient des liens culturels avec les diasporas des Kalmiks aux Etats-Unis, en France et en Chine.

Un des buts fixé par K. Ilumjinov, le président de la Kalmiquie, est le changement de l`image de la République. La République est en train de réaliser le projet ambitieux de construction de la capitale qui soit digne d`être nommée "capitale des échecs" (Ilumjinov est le Président de la Fédération mondiale des échecs). Outre cela, Elista (la capitale) sera, selon ce projet, un mini-Etat où seront approbés de nouveaux modes d`administration.


To MOST Clearing House Homepage