UNESCO Social and Human Sciences
 
You are in the MOST Phase I website (1994-2003).
The MOST Phase II website is available at: www.unesco.org/shs/most.
 


 
MOST/IRMC

Mondialisation, ajustement et transformation des sociétés rurales dans les pays
arabes méditerranéens: recherche comparée avec la rive nord de la Méditerranée

Relevé des activités de la première année de mise en place

L´année 1997 a été l´année de la mise en place du projet et de la création d´une dynamique de réseau. L´année 1998 devrait être celle de la mise en oeuvre des projets de recherche sur le terrain au niveau de chaque pays. Toutefois l´absence de moyens financiers capables de donner l´impulsion nécessaire à ces recherches risque de limiter le nombre des équipes impliquées et par la même de réduire la dynamique de réseau et de limiter les apports du comparatisme.
 

Réunion de février 1997:
Constitution du réseau: (participation des représentants de 14 équipes des 13 pays de l´aire de référence: Maroc, Algérie, Tunisie, Egypte, Palestine, Jordanie, Turquie, Grèce, Albanie, Italie, France, Espagne, Portugal).

Adoption de la plate forme et élaboration d´une problématique commune (voir le premier rapport d´orientation daté du mois de mai 1997).
 

Constitution des équipes dans chaque pays et définition des projets de recherche pour chaque équipe: dans la plupart des pays la problématique élaborée à Tunis lors de la rencontre de février 1997 a servi de base à l´élaboration d´un projet de recherche adapté aux spécificités du pays et prenant en considération la possibilité de comparaison avec les recherches des autres équipes.

Certaines équipes sont déjà relativement avancées dans l´exécution de leur programme de recherche (Tunisie, Jordanie ...).
 

Recherche de financement:
La nécessité de faire du réseau plus qu´un simple lieu d´échange d´expériences et plus qu´un forum de rencontre et afin d´impulser des recherches originales et susceptibles de se prêter au comparatisme, nous avons pensé qu´il était nécessaire de trouver un financement conséquent capable de couvrir les besoins de fonctionnement du réseau et d´apporter un soutien aux équipes qui le souhaitent.

Dans ce cadre une stratégie de recherche de financement s´est déployée à trois niveaux:

Au niveau national:
L´équipe tunisienne a soumissionné à un appel d´offre national dans le cadre du Programme National Mobilisateur de la recherche en sciences sociales et humaines. Elle a pu obtenir une subvention de près de US$35.000 pour trois ans. L´équipe de la Grèce dispose aussi d´un financement national pour ses recherches de terrain, de même que celle du Portugal.

Au niveau de l´UNESCO: Suite aux recommandations du secrétariat de MOST, plusieurs équipes nationales ont contacté leur commission nationale de l´UNESCO. Les propositions de projet sont à soumettre au mois de février prochain, mais plusieurs équipes ont déjà eu un accueil favorable (Tunisie, Maroc, Portugal, Espagne, France). Une, par contre, a eu une réponse négative (Albanie); enfin une autre n´a pu prendre contact avec la commission nationale (Jordanie).

Au niveau international: une demande a été formulée à la Fondation Agnelli, une autre à la Fondation Ford (au Caïre); dans les deux cas, la réponse a été négative.

Par contre, notre demande auprès de la DG I de l´UE (Micro-action dans le cadre du MEDA) n´a pas eu encore de réponse.

Pour les organisations des Nations Unies, seule l´équipe tunisienne a formulé une proposition auprès du FNUAP qui a montré une disposition à soutenir les activités du projet en ce qui concerne les aspects portant sur la mondialisation et la dynamique des populations.

A ce sujet il semble qu´une proposition au niveau régional a plus de chance d´aboutir auprès de ces instances (FNUAP, PNUD) qu´une proposition d´une équipe isolée.
 

Activités diverses:
A l´occasion de la célébration du Centenaire de l´Institut National Agronomique de Tunisie (INAT), un séminaire international sur la société rurale dans les pays du sud de la Méditerranée a été organisé les 15 et 16 décembre 1997. Mohamed ELLOUMI, coordinateur scientifique du projet MOST/IRMC étant président du Comité scientifique de ce séminaire, plusieurs membres du réseau (8 communications sur 24) ont pu prendre part aux travaux du séminaire.

A cette occasion une réunion de travail a été organisée pour discuter des thématiques de recherche et des modalités de fonctionnement. Deux thèmes de recherche ont été retenus: (1) La mondialisation au regard des sociétés rurales et des outils des sciences sociales; (2) le rôle des organisations dans la gestion des mutations induites par la mondialisation.

La mise en place d´un réseau de formation doctorale (coencadrement d´étudiants en thèse et séminaire de formation en commun) entre les institutions des chercheurs membres du réseau a été proposée. Une note pour la mise en place de cette formation a déjà été rédigée par Pierre Campagne de l´IAM de Montpellier.

Plus simplement, le coencadrement de thèse a déjà commencé (Tunisie-France) pour une étudiante travaillant sur « le comportement des agriculteurs dans les périmètres irrigués dans le contexte de la mondialisation », avec une bourse de recherche de l´IRMC et un soutien du PNM tunisien.

Deux chercheurs de l´équipe tunisienne ont animé une table ronde sur « les effets de la mondialisation sur les populations marginales » organisée par le centre d´information des Nations Unies à Tunis dans le cadre de la journée mondiale de la population.
 

En préparation:
Une lettre de liaison du réseau: cette lettre d´information devrait permettre une circulation plus régulière de l´information entre les membres du réseau, elle permettra aussi une plus grande visibilité des activités du réseau.

Une rencontre sur le thème: la mondialisation : état des recherches et des questions (thème 1) est prévue pour la fin de l´année en cours à condition de pouvoir disposer du financement nécessaire.


To MOST Clearing House Homepage