UNESCO Social and Human Sciences
 
You are in the MOST Phase I website (1994-2003).
The MOST Phase II website is available at: www.unesco.org/shs/most.
 


 

La République de Touva
(Fédération de la Russie)


    L'environnement et les ressources naturelles
A Touva se trouvent plus de 12 000 fleuves dont le plus grand est Enisseï. L`eau est essentiellement utilisée pour l`irrigation et le fonctionnement des centrales hydroliques. La crise économique a fait baisser l`utilisation de l'eau à des fins industrielles. Ceci a aussi diminué la pollution industrielle des sources d`eau potable et de la surface terrestre. Touva est très riche en forêts. Malheureusement, le risque d'incendies (en 1995 : 52 cas) menace de diminuer considérablement l`espace forestier. Le gouvernement de la République tâche d`éviter cela en menant une politique préventive d`extinction des incendies. La République de Touva est extrêmement riche en toutes sortes de minéraux, mais les difficultés économiques qu`elle éprouve ne permettent pas d`extraire ces richesses naturelles et d`exploiter les gisements d`or, d`uranium, de charbon etc.
 
    La démographie et les migrations
Selon les données officielles, Touva compte 309 000 habitants, dont 150 000 (48,6 %) dans les villes et 159 000 (51,4 %) dans les villages. Le processus d`urbanisation de la population, bien que assez lent, reste une tendance importante de la migration interne. La nationalité titulaire constitue la majorité écrasante de la population (75 à 80 % de la population totale). Les Russes occupent la deuxième place d`après leur nombre. Touva est une des rares républiques de la Fédération de la Russie à avoir un taux de natalité croissant. Néanmoins, il faut remarquer que la longevité moyenne des Touvins est bien inférieure au taux moyen de longevité des autres sujets de la Russie (différence de 9 ans environ). Les Russes ont commencé à explorer et à déménager à Touva à la fin du siècle dernier. Ils peuplaient les territoires où la concentration des Touvins était la moindre. Cet état des choses reste actuellement inchangé, les Russes habitant pour la plupart à Kizil, la capitale de Touva, et dans la région du Nord et de l`Est de la République. Pendant la période de 1990 à 1995, 24 000 hommes ont émigré, pour la plupart dans la direction des autres républiques de la Fédération de la Russie et des autres républiques de la CEI.
 
    Le pouvoir et la politique
En 1921, Touva est devenu un Etat indépendant sous protection de la Russie. Malgré ce statut de liberté apparente, la Russie décidait de toutes les questions-clés de la politique intérieure et extérieure de la République et, en 1944, Touva est entrée en URSS en tant que région autonome. En 1961, elle est devenue République autonome et, enfin, en 1990, Touva a declaré sa souveraineté étatique. Actuellement, on peut observer beaucoup d`incohérences entre la Constitution de la Fédération de la Russie et celle de Touva comme république de cette Fédération. Cela peut créer certaines tensions dans les relations centre-periphérie. Touva est une République présidentielle à un fort pouvoir exécutif. Les droits et les libertés essentielles sont garantis par la Constitution de la République. La structure de la représentativité ethnique au Parlement de Touva (Choural Suprême) a substantiellement changé ces dernières années au profit de la nationalité titulaire. La part des deputés des nationalités non-titulaires dans cet organe représentatif du pouvoir législatif a diminué de 40 % en 1993 à 12 % en 1996. Les clauses de la Constitution de Touva qui contredisent la Loi essentielle de la Fédération de la Russie sont : la citoyenneté particulière de la République de Touva, la connaissance obligatoire de la langue touvine, la nécessité d`un certain délai de vie en Touva, les limites d`âge pour les candidats au poste du Président de la République et l`interdiction du fonctionnnement des associations des kazaques sur le territoire de la République de Touva.

Néanmoins, l`autorité et la compétence des gouvernants de Touva ne sont jamais mises en question par la population de la République - on peut prendre comme exemple des troubles interethniques de 1990 et de 1991, un moment où les autorités publiques ont su, grâce à une série de mesures appropriées, éliminer le danger d`explosion des sentiments nationalistes.
 

    L' économie et les relations sociales
L`économie de Touva, aussi bien que l`économie de toute la Fédération de la Russie, traverse une crise profonde. La chute la plus importante de production est enregistrée dans le secteur industriel et énergétique, le secteur agricole étant moins touché par la crise. En 1996, le revenu moyen par tête a atteint 386 000 roubles par mois, soit 53,8 % du seuil minimum de survie. Actuellement, 10 % de la population la plus riche possède 37,4 % du revenu total et 10 % de la population la plus dépourvue détient seulement 1,2 % des revenus. Le taux de chômage continue d`accroître depuis 1990 et atteint actuellement 3 % selon les données officielles et 15 % selon les statistiques de l`OIT.

Le processus de privatisation de la proprieté étatique et municipale, commencé en 1992, touche à sa fin. On peut constater qu`il est pratiquement terminé dans le secteur du commerce, des transports, des services communaux et dans celui de l`agricuture.

Le secteur de la securité sociale se touve dans un état déplorable. Certains gens n'ont pas touché leur salaire depuis 5 à 6 mois, presque la totalité de la population vivant au-dessous du seuil de survie. Cela trouve son écho à la fois dans les meetings de plus en plus réguliers et massifs de gens mécontents et dans la hausse du taux de criminalité de la societé.
 

    La culture, l'enseignement et les media
On peut, à juste titre, constater la prédominance de la culture touvine par rapport à toutes les autres sur le teritoire de Touva. Cela s`explique par les positions traditionnellement fortes de la langue touvine, par la renaissance de la culture de la nationalité titulaire dépuis l`accession à l`indépendance de la République et par une forte concentration de Touvins sur leur territoire national.

Ces dernières années, après la chute de l`URSS, la religion a commencé à jouer un rôle considérable dans la vie politique et sociale de Touva. Outre le bouddhisme (que pratiquent les Touvins), on peut constater la présence du christianisme (notamment orthodoxe) et de quelques autres religions et sectes, marginales d`apres le nombre de leurs adeptes.

La langue officielle d`Etat est la langue touvine. Mais le russe reste une langue de communication interethnique et un moyen essentiel d`initiation aux richesses culturelles et scientifiques mondiales.

La prédominance culturelle touvine trouve son expression tout particulièrement dans les media. La quantité de journaux et de revues publiés en touvin atteint le chiffre de 20, tandis qu`il n`y a que 8 sources de presse périodique publiéés en russe. Il reste à ajouter que les media électroniques reflètent la même tendance.
 

    Les contacts et les stéréotypes
La situation économique difficile de Touva a servi de catalyseur à la réunification de gens mécontents autour des syndicats et des mouvements de protestation. En 1989 et 1990, il y avait quelques cas de tensions interethniques entre les Touvins et les Russes. Les premiers ont commencé à incriminer aux derniers la prise du pouvoir et l`exploitation des richesses du peuple touvin. Maintenant ces incidents commencent à s`oublier, vu le niveau relativement haut de tolérance des Touvins et l`absence de base pour les conflits ultérieurs. Le poison du nationalisme séparatiste n`a pas encore touché une grande partie de la societé de la République, quoique Touva jouit d`une assez mauvaise réputation auprès de l`autorité centrale de la Russie. On lui reproche ses tendances centrifuges, capables de faire éclater l`Etat de la Russie.
 
    L'environnement extérieur
Les Touvins n`ont presque pas de diasporas étrangères, 98 % de la totalité de ce peuple vivant sur le territoire de la République de Touva. Quelques centaines de leurs compatriotes, habitant en Mongolie, en Chine et en République de Khakassie, sont très dispercés et ne jouent pas un grand rôle dans la politique des autorités publiques de Touva. La République a des voisins relativement stables quant à leur situation politique ; ils sont ouverts au commerce et à toute sorte de dialogues. On ne trouve pas de relation de rivalité globale dans cette région. Au contraire, on voit apparaître un certain pôle de pouvoir autour des républiques de la Fédération de la Russie situés en Sibérie, un soi-disant "Accord de Sibérie". Un des buts du gouvernement de la République est d`attirer les investissements etrangers.


To MOST Clearing House Homepage