13.03.2019 - UNESCO Office in Dakar

Towards the development of thematic materials and national priorities for teacher policy in Mali (in French)

©GPE/Michelle Mesen

L’UNESCO, à travers son programme de renforcement des capacités pour l’éducation, met un accent particulier sur la question de l’enseignement au Mali par le développement d’une politique adéquate.

C’est dans cet optique que la commission thématique sur la question enseignante (CTQE) du cadre partenarial en éducation, en collaboration avec l’UNESCO a organisé un atelier sur l’élaboration des supports thématiques et des priorités nationales de la politique enseignante au Mali du 6 mars au 8 mars 2019 à Bamako.

Placé sous le leadership du Ministère de l’Education, une trentaine d’experts composés essentiellement des membres de l’équipe technique nationale, dont les directions des différents ministères en charge de l’éducation et de la formation, des partenaires sociaux et des organisations de la société civile, ont réfléchi sur la mise en œuvre la feuille de route adoptée à Ségou en décembre 2018.

Cette rencontre d’experts a permis de définir les priorités nationales, d’élaborer les supports thématiques de la politique, et de procéder à une clarification conceptuelle conformément aux orientations du guide politique. En outre, il a été longuement question, lors de cet atelier de la vision et des axes stratégiques de la politique nationale des enseignants et du référentiel du métier de l’enseignant de l’éducation de base et des encadreurs de l’éducation.

Trois catégories de supports ont été retenues et présentées selon les modes de production par revue documentaire ou par étude /enquêtes. Les travaux sur les options prioritaires et les supports techniques ont également permis de définir deux principes directeurs qui doivent orienter la mise en œuvre de toutes les actions : le dialogue social et la communication entre les différents partenaires. En effet, la mise en place d’un cadre permanent de dialogue entre les associations enseignantes et le gouvernement est un défi qui se pose au Mali. Il est dès lors essentiel, pour le développement de la profession enseignante et pour une nette amélioration de l’enseignement et de l’apprentissage d’instaurer des mécanismes pour une meilleure communication avec les populations et tous les acteurs de l’éducation.

http://www.unesco.org/new/fr/dakar/education/teaching-and-learning/capacity-building-project-caped-of-teacher-training-structures-in-mali/#c1497393




<- Back to: News
Back to top