19.05.2011 - UNESCO Office in Dakar

Top ten crafts from Cape Verde and Guinea Bissau (article in French)

L’objectif de cet atelier est de partager les conclusions d’une étude initiée par le bureau de l’UNESCO à Dakar avec les représentants des différentes parties prenantes des deux pays et de réaliser la sélection des 10 meilleurs produits artisanaux de chaque pays en vue de leur promotion en particulier par un label « produit du Cap Vert » ou « produit de Guinée Bissau ». 

L'atelier va également dégager des lignes d’action pour promouvoir des produits originaux à valeur commerciale qui peuvent figurer sur un catalogue et qui doivent permettre aux artisans d’une part, de valoriser leurs savoirs et d’autre part, de leur permettre de vivre de leur art.

Le client décide le prix

Avec des formations techniques et professionnelles ciblées en design, en marketing, on peut espérer améliorer la qualité des produits et pallier la standardisation des produits que l’on retrouve sur tous les marchés au point où ce n’est plus le vendeur qui fixe le prix mais le client.

Avec la participation, la collaboration et l’engagement de la direction et opérateurs du tourisme, les professionnels de l’artisanat, la direction de la culture, les formateurs ainsi que d’autres partenaires : agences des Nations Unies, le secteur privé, les organisations non gouvernementales, on peut espérer parvenir à la valorisation du secteur de l’artisanat comme créateur de richesse et d’emplois en particulier pour les jeunes.

Sauvegarder des savoir-faire

L’accent est également mis sur la sauvegarde des savoir-faire traditionnels dans le sens de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des artisans.

Il s’agit donc de montrer et surtout de démontrer comment l’artisanat peut être un véritable facteur ou levier de développement dans ces deux pays : le Cap Vert et la Guinée Bissau qui disposent d’un savoir-faire avéré et des artisans de talent.




<- Back to: Dynamic Content Single View
Back to top