13.03.2012 -

Derniers préparatifs pour alphabétiser 10.000 filles et femmes au Sénégal

© UNESCO

Sous le slogan « Réécrivons l’avenir » le projet UNESCO/Procter & Gamble finalise les préparatifs au Sénégal. Le projet démarre en début avril 2012 avec les activités d’enseignement et apprentissage.

Pendant une période de 24 mois, l’objectif est d’alphabétiser 10.000 jeunes filles et femmes agées de 15 à 55 ans dans 7 régions du Sénégal (Dakar, Diourbel, Fatick, Kédougou, Matam, Saint-Louis et Tambacounda)

Un large éventail de partenaires

Réunis à Saly (Sénégal) du 7 au 10 mars 2012, les structures gouvernementales, des représentants de l’UNESCO-Dakar et de la société civile partie prenante à ce projet, ainsi le secteur privé se sont penchés sur les documents du projet.

Il s’agissait de documents portant sur le contenu même de la formation et aussi ceux liés au soutien logistique, administratif et financier que nécessite un tel projet.

Parfaitement en phase

« Nous avons examiné et finalisé les modules et plans de formation, validé le budget, défini de manière très claire les rôles et responsabilités de chaque acteur et nous sommes mis d’accord sur un calendrier pour les 6 prochains mois de mise en œuvre qui sera suivi avec rigueur en veillant à la qualité des actions prises» a indiqué Rokhaya Diawara, responsable de ce projet au niveau de l’UNESCO-Dakar.

« Au sortir de cette réunion, nous étions au même niveau d’information, en accord sur tous les éléments du projet, parfaitement en phase» a ajouté Diawara. « Cela est assurément un gage de succès pour le projet » a-t-elle poursuivi.

Mission internationale

La prochaine étape consiste à finaliser et faire signer les contrats des intervenants, engager la procédure pour le décaissement des fonds et lancer la formation en avril. Une mission internationale conduite par l’UNESCO sera sur le terrain en mi-mai pour accompagner la mise en œuvre sur les sites des 7 régions.

Le projet vise à accroître leurs compétences en alphabétisation fonctionnelle, accroître leurs revenus et la qualité de leur environnement, leur faire acquérir des connaissances et compétences en santé de la reproduction.

Au bout de 24 mois, ces jeunes filles et femmes seront alphabétisés en langues nationales et/ou en français.

Amplifier la portée

A côté des méthodes classiques d’alphabétisation, le projet offre des programmes d’alphabétisation basés sur les TIC, une initiative novatrice qui renforce et amplifie l’impact du projet.

Grâce aux médias, les mobiles et les cours en ligne, le projet espère toucher indirectement 30.000 cibles supplémentaires.




<- Back to: Dynamic Content Single View
Back to top