16.01.2013 -

Deux événements pour tirer des leçons de l’holocauste

Photo de la vidéoconférence, le 21 janvier 2013. Yves Ternon, historien de l'université de la Sorbonne et le Mémorial de la Shoah explique le rôle des médias dans plusieurs génocides.

A l’occasion de la commémoration de la journée du 27 janvier dédiée à la mémoire des victimes de l’holocauste, le Bureau régional de l’UNESCO à Dakar (BREDA) prendra part à une conférence sur le thème "Médias et génocide : Réflexion sur l’holocauste".

Cette activité a été initiée par l’Ambassade d’Israël à Dakar en impliquant la Commission nationale de l’UNESCO au Sénégal et notre Bureau. 

« Nous contribuerons à cette réflexion et mettrons à disposition des films sur la thématique qui seront projetés pour susciter et enrichir les débats » indique Yao Ydo, chef de la section du paix et développement durable au Bureau de l’UNESCO à Dakar.

Auparavant, le 21 janvier, aura lieu une visioconférence sur le même thème ci-dessus à laquelle prendront part des professionnels des médias de plusieurs pays d’Afrique,  le Siège de l'UNESCO à Paris ainsi que les  Bureaux de l’UNESCO à Dakar, Kinshasa, Libreville et Yaoundé. L’activité sera présidée par le Ministre de l’Education du Sénégal.

Eduquer pour éviter des tragédies 

« Nous attendons de ces événements, souligne Ydo, des réflexions qui permettront d’avancer au niveau de l’éducation mais aussi des réflexions sur le rôle des médias dans les génocides et sur les moyens d’éviter leur impact négatif ».

Au Cap (Afrique de Sud) en septembre 2012, une rencontre avait permis de rassembler 14 pays d’Afrique sub-saharienne pour des discussions centrées sur Pourquoi enseigner les génocides : l’exemple de l’holocauste. 

Tous les pays participant se sont engagés à refléter dans les contenus de l’éducation les questions liées à la citoyenneté et aux droits humains. (voir l’interview avec M. Ydo pour plus d’information).

Le 27 janvier a été proclamé par l'Assemblée générale des Nations Unies en 2005, Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste. C'est le date de la libération du camp de concentration et d’extermination allemand d’Auschwitz-Birkenau.

Chaque année, à cette occasion, l’UNESCO organise une série d’événements visant à promouvoir l’enseignement de l’histoire de ce génocide auprès des Etats membres.




<- Back to: Dynamic Content Single View
Back to top