27.08.2013 -

L’Angola lance son processus d’accélération de l’Education pour Tous

Class in Kuito, a city located in central Angola. Photo: Creative Commons/Rafaela Printes

En vue de la réalisation des Objectifs de 2015, l’Angola se lance dans une politique active d’accélération de ses efforts dans le domaine de l’Education pour Tous. Ce lancement est effectué au cours d’un Forum national qui rassemble quelques 350 participants, à Luanda, la capitale du Pays, du 26 au 28 août 2013.

Ce Forum a pour objectif de créer un espace multisectoriel et pluridisciplinaire pour analyser les défis de l’Education pour Tous en Angola. Il a été ouvert par le Ministre d’Etat et Directeur de Cabinet de la Présidence avec à ses cotés le Ministre de l’éducation et la Directrice du Bureau Régional de l’UNESCO à Dakar.

Les participants proviennent de structures diverses et variées et parmi lesquels on note la présence des délégations de 18 provinces du pays représentées par des Gouverneurs adjoints. Ceci démontre un engagement politique fort en faveur de l’Education pour Tous. Des parlementaires, des Ministres et Secrétaires d’Etat de différents secteurs sont également présents au Forum de même que la presse, des autorités traditionnelles, des partenaires sociaux, le secteur public et privé, des partenaires économiques, des directeurs d’écoles, des enseignants, des étudiants et élèves de différents niveaux et sous-secteurs de l’éducation.

Des partenaires totalement engagés

L’UNESCO salue cette initiative et se réjouit de cette importante et large participation ainsi que de l’approche décentralisée qui est adoptée.

« L’Angola est un pays riche et bon nombre d’entreprises nationales comme internationales souhaitent profiter de cette richesse. C’est dans l’intérêt du secteur privé de permettre au pays de développer une main d’œuvre qualifiée au sein d’une population lettrée dans son ensemble. C’est pourquoi, il ne suffit pas seulement de participer mais de traduire votre engagement dans l’action en devenant des partenaires à part-entière du processus » a plaidé Mme Ann Therese Ndong-Jatta, Directrice du Bureau régional de l’UNESCO à Dakar.

L’Angola fait partie des pays qui ont accepté d’accroitre leurs efforts visant à réaliser les Objectifs de l’Education Pour Tous de 2015. Il fait partie du premier groupe de huit pays africains qui se sont réunis du 20 au 23 mars 2012 à Dakar, Sénégal pour développer des plans nationaux d'accélération du processus d’Education Pour Tous.

Selon les statistiques de l’UNESCO, 31 des 44 pays africains ne les réaliseront pas

D’énormes progrès et pourtant…

Sortant d’une longue et sanglante guerre civile en 2002 qui a causé notamment des dommages sérieux sur les infrastructures, des déplacements de populations et des problèmes liés aux mines, l’Angola a réussi à multiplier par trois le nombre d’enfants entrant au primaire. De deux millions en 2002, le chiffre désormais atteint les six millions.

Au cours de la même période le nombre d’adultes analphabètes a été réduit de moitié. En 1975, date de l’indépendance, 85% des adultes étaient dans l’incapacité de lire ou d’écrire, aujourd’hui, ce chiffre ne dépasse pas les 30%. De plus, l’accès aux écoles maternelles a augmenté de 12% à 40% depuis l’an 2000.

Toutefois, les excellents progrès réalisés dans le cadre de l’accès à l’école primaire chez les enfants sont entachés par un faible taux d’achèvement de l’enseignement primaire. Seulement un peu plus de 30% des élèves terminent ce cycle ce qui est extrêmement faible comparé aux autres pays du continent qui atteignent une moyenne de 63%.

Le soutien de l’UNESCO dans quatre domaines

L’UNESCO appui le Forum national et l’effort angolais dans quatre domaines :

a) Appui à la mobilisation des partenaires des secteurs public et privé

b) Façonner des interventions socio-éducatives pour permettre d’accélérer l’Education pour Tous

c) Fournir un soutien technique dans les zones à performances faibles en termes d’éducation

d) Ajuster les efforts nationaux de l’Angola aux standards en termes de mécanismes d’accélération établis par l’UNESCO

Consulter (En portugais) pour en savoir plus sur l’état actuel des efforts de l’Angola en matière d’Education pour Tous.

Le Forum National s’étalant sur 3 jours est organisé autour de thématiques portant sur les 6 objectifs d’Education pour Tous et sur deux domaines additionnels transversaux :

  • La protection et l’éducation de la petite enfance,
  • L’amélioration de l’accès universel à l’éducation primaire,
  • L’alphabétisation et l’éducation des adultes,
  • Savoir-faire des jeunes et des adultes
  • La qualité de l’éducation à tous les niveaux d’enseignement,
  • La parité hommes/femmes
  • Les systèmes de gestion de l’éducation
  • Le VIH/Sida



<- Back to: Dynamic Content Single View
Back to top