03.04.2017 - UNESCO Office in Dakar

L’UNESCO promeut la diversification des offres éducatives en visitant le réseau d’éducation Université Cheikh Ahmadou Bamba à Touba (in French)

©UNESCO/Marion Piccio

Dans le cadre de la promotion du droit à l’éducation et du renforcement du Partenariat Public-Privé pour la réalisation de l’Objectif de développement durable sur l’éducation, tels que recommandés dans le Cadre d’action Education 2030, une délégation du Bureau Régional de l’UNESCO à Dakar a visité, le 28 mars 2017, les centres du réseau d’éducation Université Cheikh Ahmadou Bamba (UCAB) à Touba situés à 180 km de Dakar.

Cette visite, précédée d’un partenariat établi entre le réseau UCAB et l’UNESCO qui a abouti à la capitalisation du modèle UCAB, faisait suite à la visite de la Directrice Générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, au centre d’enseignement professionnel de Mbao, en août 2016, et à l’audience de Serigne Mame Mor Mbacké Mourtada, fondateur du réseau, avec Mme Bokova, en octobre 2016 à Paris.

Le réseau d’éducation Université Cheikh Ahmadou Bamba (UCAB) couvre tous les niveaux d’enseignement, du préscolaire à la terminale (formant des bacheliers) et englobe les centres universitaires d’enseignement professionnel (CUNEP). Le réseau constitue une passerelle entre le système d’enseignement public classique et celui arabo-islamique qui applique un programme d’enseignement et de formation triangulaire alliant l’enseignement religieux, le multilinguisme (arabe, français et anglais) et la formation professionnelle. Celle-ci y est dispensée dans des filières porteuses telles que l’électromécanique, l’électrotechnique, l’agro-élevage, la santé communautaire et le secrétariat bureautique en vue de garantir un avenir meilleur aux diplômés de l’enseignement arabo-islamique et de faciliter leur insertion dans le marché du travail.

Le CUNEP de Bambey (filière agriculture et élevage), le futur CUNEP de Missira, les écoles primaires Al-Azhar de Touba Ndam, HLM et les chantiers de l’Université Cheikh Ahmadou Bamba qui ont été visités par la délégation sont une parfaite illustration de l’implication du fondateur du réseau, Serigne Mame Mor Mbacké Mourtada, en faveur de l’éducation.

Dans son mot de bienvenue, le fondateur a remercié l’UNESCO pour ses efforts de vulgarisation du modèle et son accompagnement technique. Toutefois, il a rappelé le besoin d’être suivi par l’UNESCO dans les domaines de la formation des formateurs, et en ce qui concerne l’utilisation des TIC dans les enseignements-apprentissages.

Après avoir remercié le fondateur pour son invitation et l’accueil, le Directeur p.i de l’UNESCO à Dakar, M. Gwang-Chol Chang, a félicité le fondateur du réseau qui contribue, selon une approche holistique et inclusive, à l’atteinte de plusieurs Objectifs de développement durable (ODD) et plus particulièrement 4 (éducation), 8 (travail décent et croissance économique) et 16 (paix, justice et institutions efficaces). Pour finir, il a encouragé Serigne Mame Mor Mbacké à continuer son combat pour l’édification de sociétés plus justes, équitables et pacifiques, à l’heure de la mondialisation caractérisée par l’interdépendance et par une augmentation des manifestations à la fois d’intolérance et d’extrémisme.

La visite du bureau de l'UNESCO Dakar du réseau d’éducation Université Cheikh Ahmadou Bamba à Touba en photos sur le lien suivant: 

https://www.flickr.com/photos/unescoafrica/albums/72157682159741725




<- Back to: Dynamic Content Single View
Back to top