14.05.2013 -

Les politiques culturelles urbaines au cœur des discussions du Congrès de Hangzhou

La Directrice générale Irina Bokova participait mardi 14 mai à la réception de lancement du Congrès international de l’UNESCO : la culture, clé du développement durable. La soirée était organisée par le gouvernement municipal de Hangzhou, en présence de M Hao Ping, vice ministre de l’éducation et président de la Commission Nationale chinoise pour l’UNESCO, de M Wang Jincai, Secrétaire adjoint du comité du parti de la municipalité d’Hangzhou, et de M. Yang Shubiao, maire adjoint de la ville. « La culture doit être intégrée dans l’agenda du développement post 2015, et l’appui de la Chine sera déterminant pour y parvenir » a-t-elle lancée en introduction.

Toute la journée, des ateliers préparatoires ont abordé les divers sujets prévus à l’ordre du jour du Congrès en vue de l’inauguration officielle mercredi 15. Irina Bokova s’est notamment entretenue avec la Commission Nationale chinoise auprès de l’UNESCO, en soulignant le moment décisif où se trouve l’Organisation dans son action pour la culture et le développement, à l’aube de l’échéance de 2015 : « La culture ne faisait pas partie du débat sur les objectifs du millénaire en 2000. Nous devons la reconnaître comme un moteur et un facilitateur du développement. La Chine a pris en 2011 la décision importante de placer la culture en première ligne du développement, et c’est pour nous un atout considérable, » a souligné la Directrice générale.

Irina Bokova a également tenu plusieurs réunions de travail avec des délégations des villes de Shenzhen et de Beijing, toutes deux membres du réseau des villes créatives de l’UNESCO. Dans un échange avec la professeure Yan Aoshuang, chef du comité scientifique et technologique de Pékin, la Directrice générale a souligné que «Les villes ont été considérées pendant longtemps pour leurs fonctions matérielles, pour fournir des infrastructures, l’eau, les transports mais leur contribution va bien au-delà. Les villes sont aussi par excellence des lieux de rencontre et de partage des idées, qui stimulent l’innovation et la créativité. Le développement des politiques culturelles urbaines est positif et le dynamisme du réseau des villes créatives, tout spécialement en Chine, est une source d’inspiration, » a déclaré la Directrice générale.

 




<- Back to: Education
Back to top