» Alerte aux tsunamis et interventions d’urgence : former pour se tenir prêts
19.11.2013 -

Alerte aux tsunamis et interventions d’urgence : former pour se tenir prêts

© IOC-UNESCO Strengthening Standard Operating Procedures for Tsunami Warning and Emergency Response workshop

Onze pour cent des tsunamis dangereux observés dans le monde ont eu lieu dans les Caraïbes et leurs mers adjacentes, dont l’Atlantique. Au cours des 500 dernières années, 100 tsunamis ont touché 23 pays de la région. Les nations des Caribes doivent se tenir prête à affronter les dangers liés aux tsunamis de source lointaine, régionale ou encore locale, et la Commission Océanographique Intergouvernementales (COI-UNESCO) travaille avec eux au développement du système d’alerte régional aux tsunamis. Deux ateliers sont organisés en novembre 2013 afin de former les personnes impliquées dans la réduction des risques, la gestion des catastrophes naturelles, les interventions d’urgence ainsi que les centres nationaux et point focaux d’alerte aux tsunamis.

Il a été rappelé aux participants qu'un système d'alerte aux tsunamis n’est efficace que lorsque toutes les personnes dans les communautés côtières vulnérables sont prêts à réagir de manière appropriée et en temps opportun lors de la identification d'un tsunami potentiellement destructeur. Seule un veille permanente permet de relever ce défi et de se tenir prêt de nuit comme de jour, avec des flux de données rapides, des alertes en temps réel, ainsi que des communautés locales bien informées et préparées, un système solide de gestion des urgences et une coopération étroite entre toutes les parties prenantes.

Cet atelier de formation est la première activité importante organisée à la suite de la mise en place du le Centre d'information sur les tsunamis dans les caraïbes (CTIC).  Il est conçu pour les points focaux pour l’alerte aux tsunamis (TWFP) et les organisations d'intervention d'urgence en cas de tsunami (TER) dans dix pays de la région. Cette formation d’une semaine couvre des questions essentielles de l'alerte au tsunami de bout en bout, y compris la surveillance des événements et la détection, l'évaluation de la menace, la diffusion de l'alerte, l’intervention d'urgence, l'évacuation, et l'action publique. La formation insiste également sur l’importance de la mise en place de plans d’interventions et de procédures standard de réaction à l'alerte et à l'urgence (SOP) solides pour tout système compréhensive d’alerte de de réponse aux tsunamis.

Le premier atelier de Formation aux procédures opérationnelles normales pour les tsunamis (SOP) dans les Caraïbes a eu lieu en République Dominicaine du 4 au 8 novembre 2013. Il était organisé par le Centre international d'information sur les tsunamis (ITIC), en collaboration avec le Centre d'information sur les tsunamis dans les caraïbes (CTIC) et le Programme d'alerte aux tsunamis dans les Caraïbes ( CTWP ) des États-Unis , avec le soutien de la COI-UNESCO, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD ), le Bureau pour la Barbade et les pays de l’ Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO), à travers son projet Renforcer la résilience et réduire la vulnérabilité des Caraïbes (ERC).

Cet atelier de formation sera reproduit à la Barbade au cours de la semaine du 18 au 22 novembre 2013 pour former le personnel des centres nationaux et point focaux d’alerte aux tsunamis ainsi que les personnes impliquées dans les interventions d’urgence dans 10 pays supplémentaires. Dans l’ensemble, ces deux ateliers permettrons de former 100 agents locaux pour se préparer et faire face aux situations d’urgence liées aux tsunamis.

Plus d’information :




<- Back to: All news
Back to top