» Deuxième jour de la visite officielle en Égypte de la Directrice générale
13.03.2013 -

Deuxième jour de la visite officielle en Égypte de la Directrice générale

© UNESCO/Naima Sedrati -UNESCO Director-General, Irina Bokova, with the Egyptian Minister of Foreign Affairs, Mr Mohamed Kamel Amr, March 2013.

Le 12 mars 2013, lors de la deuxième journée de sa visite officielle en Égypte, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a rencontré M. Mohamed Kamel Amr, Ministre des affaires étrangères, et M. Mohamed Ibrahim Ali Sayed, Ministre d’État aux antiquités.

Le Ministre des affaires étrangères a exprimé son vœu de renforcer la coopération entre l’UNESCO et l’Égypte en s’appuyant sur la relation de longue date entre son pays et l’Organisation. Il a fait part de sa détermination à poursuivre cette coopération, notamment dans les domaines de l’éducation, des sciences et de la culture. À cet égard, M. Mohamed Kamel Amr s’est dit préoccupé pour la protection et la préservation à long terme du patrimoine culturel palestinien et il a affirmé l’engagement de son pays à faciliter les efforts de l’UNESCO.

Le Ministre d’État aux antiquités a rappelé l’aide fournie par l’UNESCO lors de la Campagne internationale pour la création du Musée national de la civilisation égyptienne et il a appelé l’Organisation à poursuivre son action pour renforcer les capacités des professionnels du musée et assurer la conservation durable des objets.

Dans ce contexte, le Ministre a mis en avant la nécessité d’élaborer une stratégie de collecte de fonds en vue d’achever les travaux sur le site du musée. La Directrice générale lui a assuré que l’UNESCO soutiendrait l’Égypte par tous les moyens et déploierait toute son expertise et ses efforts à cette fin. M. Mohamed Ibrahim Ali Sayed a également plaidé en faveur d’une implication accrue de l’UNESCO dans la restauration du quartier du Vieux Caire, et notamment celle du lieu emblématique et historique qu’est la rue al-Moez.

La nécessité d’adapter les dispositions de la Convention de 1970 de l’UNESCO pour combattre le trafic illicite des biens culturels a également été soulignée comme une priorité majeure de l’action du gouvernement dans le domaine de la culture. M. Mohamed Ibrahim Ali Sayed a demandé à l’UNESCO d’aider son ministère à réviser la législation nationale relative à la protection des objets culturels contre le trafic illicite conformément aux dispositions de la Convention de 1970 de l’UNESCO et de le soutenir dans ses efforts en faveur du renforcement des capacités et de la formation dans ce domaine. Le renforcement des capacités des professionnels de la culture a également été présenté comme une urgence dans la coopération future entre l’UNESCO et l’Égypte.

À l’issue de cette réunion, la Directrice générale a visité les locaux du Ministère des antiquités et la mosquée Mohamed Ali, au cœur de la citadelle du Caire, ainsi que la récente exposition sur les voitures à cheval du sultan Mohamed Ali.




<- Back to: All news
Back to top