» La Directrice générale participe à la cérémonie de remise du Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO-Gu...
05.05.2013 -

La Directrice générale participe à la cérémonie de remise du Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO-Guillermo Cano 2013

©UNESCO/Adriana ZúñigaThe UNESCO Guillermo Cano World Press Freedom Prize was awarded to the imprisoned journalist Reyoot Alemu. The ceremony took place in San Jose, Costa Rica, in the presence of Laura Chinchilla, President of the Republic of Costa Rica, and the Director-General of UNESCO, Irina Bokova, May 2013.

Le 3 mai, le Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO-Guillermo Cano a été décerné au journaliste emprisonné Reyoot Alemu. La cérémonie s’est déroulée à San José (Costa Rica), en présence de Mme Laura Chinchilla, Présidente de la République du Costa Rica.

La cérémonie a débuté par les remarques introductives de Mme Ana Maria Busquets de Cano, de la fondation Guillermo Cano Isaza, de Kalus Niemi, de la fondation Helsingin Sanomat, puis du Président du jury, Monjurul Bulbul.

Évoquant le thème retenu cette année pour la Journée mondiale de la liberté de la presse, « Parler sans crainte : assurer la liberté d'expression dans tous les médias », la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a rappelé que cette journée était « l’occasion de renouveler notre engagement à défendre la liberté de la presse, à veiller à la sécurité des journalistes et à combattre l’impunité dans tous les médias ». Comme elle l’a encore souligné, « depuis vingt ans que nous célébrons la Journée mondiale de la liberté de la presse, le paysage médiatique s’est totalement métamorphosé, mais notre objectif reste inchangé – promouvoir la liberté d’expression en tant que fondement de la dignité humaine et pierre angulaire de la démocratie ».

« Nous sommes honorés de participer à cette cérémonie et que l’UNESCO nous ait choisis pour accueillir cet événement », a déclaré la Présidente Laura Chinchilla. « Le fait que le Costa Rica soit le pays d’Amérique latine où la liberté d’expression est la plus grande nous réjouit, mais nous incite également à continuer de rendre hommage à ceux qui défendent la liberté de la presse ».

La Directrice générale a également visité l’Université de la paix (UPAZ), où elle a prononcé un discours et dévoilé une plaque en l’honneur de l’UNESCO. 

 

 




<- Back to: All news
Back to top