» Les journalistes à l'école du genre (in French)
13.10.2017 - UNESCO Office in Dakar

Les journalistes à l'école du genre (in French)

©UNESCO/M. Piccio

La formation des professionnels des médias sur le Genre et les Violences Basées sur le Genre qui enregistrait dès son ouverture la présence effective de 26 responsables appartenant à 13 organes de la presse, écrite, audiovisuelle et en ligne, répond aux besoins des professionnels de la presse n’ayant jamais bénéficié d’une formation dans ce domaine.

Les participants –tes- ont manifesté un intérêt particulier pour la thématique, avec la surprenante révélation que, pour plus de 90 % d’entre eux, c’est la première fois qu’ils suivent une formation de ce genre, y compris, des responsables d’émission destinées aux femmes depuis plusieurs années. L’appropriation de la perspective genre s’est donc révélée d’une importance capitale pour ces professionnels des médias. Elle est aussi fondamentale dans toute stratégie de lutte contre les Violences Basées sur le Genre (VBG).

Suite à la présentation des objectifs de l’atelier, à savoir la promotion d’une culture de genre, de respects des droits humains et d’inclusion sociale à travers les médias, l’approche genre des principes et thèmes transversaux des Nations Unies pour l’éradication des VBG a été abordée, à travers des présentations variées. Ainsi les grandes lignes du programme conjoint, l’approche multisectorielle, l’introduction aux concepts de genre et de sexe, la promotion et de la protection des droits de l’homme, l’inclusion sociale, la citoyenneté mondiale, la culture de la paix et la gestion des conflits etc. ont été tour à tour présentés avant la séance d’information sur le programme d’éthique et de bioéthique de l’UNESCO.

La présence des représentants du ministère de la Femme de la Famille et du Genre et du ministère de la Communication traduit la nécessité d’une démarche inclusive et transversale pour l’atteinte des objectifs fixés.

L’atelier trace d’ores et déjà les pistes futures d’une collaboration nécessaire qui aura sans nul doute un impact global sur l’orientation du travail des lauréats –tes-. Il sera un facteur de transformation positive au bénéfice des populations dans l’équité, la justice, le respect de la dignité et la paix.




<- Back to: All news
Back to top