» L’UNESCO et l’Inde signent l’accord créant l’Institut mahatma Gandhi d’éducation pour la paix et le développem...
09.07.2012 -

L’UNESCO et l’Inde signent l’accord créant l’Institut mahatma Gandhi d’éducation pour la paix et le développement durable.

© UNESCO/Landry Rukingamubiri – Le Ministre Kapil Sibal (Inde) et la Directrice générale se saluent après la signature de l’accord créant un centre UNESCO de catégorie 1 dans la région Asie-Pacifique.

L’Institut mahatma Gandhi d’éducation pour la paix et le développement durable est officiellement né lundi dernier, avec la signature d’un accord entre la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, et le Ministre indien des ressources humaines, des communications et des technologies de l’information, Kapil Sibal.

Cet institut qui aura son siège à New Delhi sera le premier centre UNESCO de catégorie 1 dans la région Asie-Pacifique, ce qui signifie qu’il fera partie de l’Organisation au plan institutionnel et sera inscrit de plein droit dans son programme et budget.

« L’Institut mahatma Gandhi vient à point nommé, dans une période où le monde débat de ce que seront les contours du siècle à venir, où l’UNESCO s’emploie à préparer sa prochaine stratégie pour l’avancement de la paix et la promotion du développement durable. Cet institut est au cœur de la mission fondamentale d’édification de la paix que s’est fixée l’UNESCO. Il est approprié qu’il soit précisément créé en Inde, un pays dynamique qui connaît une mutation rapide et dont l’engagement en faveur de l’éducation est profond. »

L’institut aura pour principale activité la recherche et le renforcement des capacités. Il encouragera l’échange de connaissances, la formation de réseaux régionaux et favorisera l’innovation en contribuant à élaborer et éprouver de nouvelles méthodes éducatives.

« L’institut sera un phare pour les futures générations, car il s’attèlera à des questions auxquelles nous sommes quotidiennement confrontés », a déclaré M. Sibal. « Les défis que représentent l’édification de la paix et le développement durable ne sont plus les mêmes qu’au siècle dernier. Le seul moyen de les relever est de collaborer les uns avec les autres, et la communauté internationale est en train d’en prendre conscience. »

En signant cet accord, la Directrice générale et le Ministre ont rendu hommage à l’héritage universel de Gandhi ainsi qu’à sa vision de la paix et de la défense de la dignité humaine. « L’institut porte le nom de l’une des personnalités les plus extraordinaires, sages et influentes, mais aussi les plus modestes du xxe siècle. En concluant cet accord, nous réalisons les aspirations, les normes et les responsabilités qu’a incarnées et défendues le mahatma Gandhi. » Soulignant combien l’éducation a un rôle important à jouer pour apporter des réponses aux grands défis du xxie siècle, Mme Bokova a cité Gandhi : « En tant qu'être humain notre grandeur ne réside pas tant dans notre capacité à refaire le monde que dans notre capacité à nous refaire nous-mêmes ».

M. Sibal a rendu hommage à la vision que Gandhi avait de l’éducation et rappelé sa pertinence s’agissant de répondre à des défis comme la surexploitation des ressources naturelles et l’apprentissage du vivre-ensemble. « Gandhi a dit qu’il y avait assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. Voilà la source des conflits. La communauté internationale est confrontée à une crise à laquelle il nous faut répondre par la sagesse éclairante de Gandhi, Gandhi qui disait que pour qu’une personne soit réellement éduquée il fallait une approche d’ensemble, il fallait entraîner l’esprit à réfléchir, les mains à acquérir des compétences et le cœur à développer des valeurs humaines et le sens de l’éthique. »

Étaient présents à la cérémonie de signature la Présidente du Conseil exécutif, Mme Alissandra Cummins, ainsi que les présidents des groupes régionaux. Mme Cummins a déclaré : « Le mahatma Gandhi est une formidable source d’inspiration et de sagesse. Nous nous réjouissons de la naissance de cet institut et sommes impatients de coopérer avec vous. »

La création de l’institut fait suite à une décision adoptée à l’unanimité par la Conférence générale de l’UNESCO, à sa 35e session de 2009.




<- Back to: All news
Back to top