» République de Corée : une école où la paix prend un sens particulier
13.08.2012 -

République de Corée : une école où la paix prend un sens particulier

© UNESCO/Cynthia Guttman – La Directrice générale, Irina Bokova, entourée des élèves de l’école élémentaire Gunnae, nouveau membre de la famille mondiale du réSEAU, à Paju, République de Corée, août 2012.

Une nouvelle école unique en son genre dans le monde a rejoint le Réseau du système des écoles associées de l'UNESCO (réSEAU) le 13 août, en présence de la Directrice générale, Mme Irina Bokova.

Pour arriver à l’école élémentaire Gunnae à Paju, province de Gyeonggi, il faut d’abord franchir un point de contrôle militaire pour passer la ligne de contrôle civil de la République de Corée, située juste sous la zone démilitarisée qui sépare le pays de la République populaire démocratique de Corée. La quarantaine d’élèves que compte l’école a réservé un accueil enthousiaste à la Directrice générale et a exécuté en son honneur une courte ouverture musicale.

« En raison de notre situation géopolitique, la paix et la prospérité sont pour nous des nécessités absolues », a expliqué le directeur de l’école, M. Hak-In Lee. « Nous sommes résolus à œuvrer pour la paix et le développement durable. » L’établissement, qui existe depuis 102 ans, mène des programmes d’éducation à la paix, encourage les échanges culturels et organise des projets de découverte de la nature dans les zones agricoles des environs, qui abritent par ailleurs une grande variété d’oiseaux migrateurs.

La devise de l’école – « Apprendre aux élèves à s’aimer les uns les autres et à cultiver leurs rêves par la communication et la considération » – prend une résonance particulière pour l’UNESCO, a déclaré Mme Bokova. « Rien n’est plus important que la paix et l’apprentissage du vivre-ensemble. Tel est le message primordial que l’UNESCO veut transmettre à votre école et à l’éducation dans le monde entier. »

Le Surintendant du bureau provincial de l’éducation du Gyeonggi a déclaré à propos de l’adhésion de l’école au réSEAU : « C’est un moment historique pour nous tous. Nous vivons dans le dernier pays divisé du monde et j’espère que notre appartenance au réSEAU nous aidera à faire progresser la paix par l’éducation ».

La Directrice générale a félicité la République de Corée pour son engagement envers l’éducation pour la paix, les droits de l’homme et le développement durable. « Vous devriez tous être fiers que votre pays ait donné un Secrétaire général à l’Organisation des Nations Unies en la personne de Ban Ki-moon. Hier, à l’exposition de Yeosu, celui-ci a rappelé l’importance de l’éducation. C’est grâce à l’éducation que votre pays a accompli de si grands progrès pour son peuple. »

Lors de la séance de questions-réponses, les jeunes élèves se sont exprimés sans timidité. « Qu’est-ce qui vous a poussée à entrer à l’UNESCO ? Pourquoi l’UNESCO a-t-elle été créée ? Avez-vous jamais connu la guerre ? » La Directrice générale a réaffirmé sa conviction profonde dans le fait d’œuvrer ensemble pour édifier la paix par l’éducation, la culture et la science, en soulignant que « dans de nombreux pays où les gens sont très pauvres, les enfants n’ont pas accès à des écoles telles que la vôtre. Nous voulons permettre aux enfants de disposer des mêmes possibilités d’étudier que vous ».

Mme Bokova a vivement encouragé les élèves : « Poursuivez vos études, rêvez, soyez curieux du monde et continuez à travailler pour la paix. La paix est la chose la plus importante qu’il nous soit donné d’accomplir sur cette planète ».

Le Réseau du système des écoles associées de l'UNESCO, qui fêtera ses 60 ans en 2013, compte plus de 10 000 écoles dans 180 pays.




<- Back to: All news
Back to top