» UNESCO participates in a reflection on the use of ICT in Education in Senegal (in French)
16.11.2016 - UNESCO Office in Dakar

UNESCO participates in a reflection on the use of ICT in Education in Senegal (in French)

©UNESCO

Aujourd’hui, partout dans le monde, les TIC jouent un rôle grandissant dans la façon dont nous communiquons, apprenons et vivons. Ainsi, depuis l’introduction de l’ordinateur à l’école il y a plus de 20 ans, et des Technologies de l’information et de la communication (TIC) en générale, l’accès à l’information qu’elles facilitent pose la question du rôle que peut tenir l’enseignant face à ses apprenants à l’ère du numérique. Le défi consiste à exploiter efficacement les TIC afin qu’elles servent les intérêts de la communauté des enseignants et des étudiants toute entière.

L’UNESCO considère que les TIC peuvent contribuer à offrir un accès universel à l’éducation et à l’équité dans l’éducation, à fournir une éducation de qualité et un développement professionnel pour les enseignants ainsi qu’à améliorer la gestion de l’éducation, sa gouvernance et son administration à condition que les politiques, les technologies et les capacités adéquates soient mises en place. C’est donc dans cet optique que l’UNESCO développe des activités et programmes visant à favoriser l’utilisation optimale des TIC dans l’éducation notamment pour les enseignants.

Quelles sont les compétences en TIC que doit aujourd’hui détenir un enseignant pour améliorer sa pratique professionnelle à l’ère numérique ? C’est sur cette question que l’UNESCO s’est exprimé lors de l’EduTech’Forum organisé par la Start-up Digital Schools Technologies en partenariat avec la Mairie de Dakar et l’UNESCO et qui s’est tenu le 5 novembre 2016 à la Mairie de Dakar, réunissant divers acteurs du domaine de l’éducation.

Organisé dans le cadre des activités de la ville de Dakar, membre du Réseau des villes créatives UNESCO depuis 2014 qui tend vers l'accroissement des capacités d’innovation grâce au numérique, formidable outil pour la rencontre entre les arts, l’éducation, les sciences et les technologies, ce forum, a pour ambition d’instituer une rencontre annuelle dédiée aux technologies numériques de l’éducation et regroupant divers acteurs de l’éducation tant du secteur privé que du secteur public afin de les réunir autour d’expositions et de démonstrations des innovations pour l’éducation mais également d’initié des débats dans le cadre de panels et d’échanges avec des experts et praticiens sur les évolutions des systèmes éducatif formel et informelle.

Dans le cadre de cette première édition l’UNESCO a présenter « TIC UNESCO : un référentiel de compétences pour les enseignants », un Référentiel de compétences TIC pour les enseignants visant à apporter un soutien aux Etats membres pour l’élaboration de politiques et de normes nationales et à identifier les compétences que doivent développer les enseignants pour pouvoir utiliser efficacement les TIC leur pratique professionnelle. Afin de soutenir la contextualisation du Référentiel, et dans le cadre sa mission de renforcement des capacités et d’appui aux Etats membres sur la formation des enseignants, l’UNESCO met en œuvre le projet « utiliser les Ressources Educatives Libres (REL) pour la formation des enseignants » visant à encourager le développement et l’utilisation de matériels REL.

Enfin, L’UNESCO a eu l’opportunité de présenter deux plateformes d’autoformation des enseignants dont une développée par le Bureau de l’UNESCO à Dakar en partenariat avec la CEDEOA pour la région, « la Plateforme de Cours d'autoformation à l'éducation pour la paix », et une autre développée par le Burkina Faso et adaptée au contexte national, « Cours d’autoformation pour les formateurs d’enseignants du Burkina Faso ».




<- Back to: All news
Back to top