18.10.2011 -

Les modèles de cursus de journalisme de l’UNESCO au programme d’un atelier à Téhéran

Participants à l’atelier de Téhéran, discussion de groupe - © UNESCO/Arya G. Usis

Les compétences que doivent maîtriser les journalistes pour accomplir correctement leur devoir doivent être considérées comme l’un des éléments les plus importants dans la conception des programmes d’enseignement du journalisme. Si l’on néglige cet élément essentiel, les diplômés des écoles de journalisme risquent de commencer leur carrière sur de mauvaises bases et de connaître des échecs. C’est l’une des principales conclusions à laquelle sont parvenus les participants d’un atelier sur les Modèles de cursus pour la formation au journalisme de l’UNESCO, qui s’est tenu au début du mois à Téhéran.

Une vingtaine de professeurs iraniens en communication et journalisme ont participé à une journée de discussions sur l’enseignement du journalisme, organisée par le Bureau de l’UNESCO à Téhéran en partenariat avec l’Agence de presse de la République islamique (IRNA) et l’Ecole des études médiatiques de l’IRNA. L’événement, qui a eu lieu le 7 octobre 2011, était animé par Zulkarimein Nasution, maître de conférences à l’Université d’Indonésie à Jakarta.

« Toute nouvelle conception ou réforme des programmes d’enseignement doit commencer par la définition des compétences aussi clairement que possible », a déclaré M. Nasution, qui a animé des discussions similaires dans d’autres pays, dont un atelier organisé le mois dernier à Kaboul (Afghanistan). Par exemple, si une des compétences définies est de rédiger des sujets vite mais dans un style accrocheur, le programme doit comporter des cours qui amènent les étudiants vers cet objectif.

Parmi les autres conclusions auxquelles sont parvenus les participants de l’atelier figure le besoin de produire du matériel pédagogique adapté au contexte iranien et d’établir une liste de références par les experts en journalisme iraniens. Les participants ont exprimé leur intérêt pour de futures activités de suivi, par exemple pour examiner l’application des modèles de cursus de journalisme de l’UNESCO dans les écoles de journalisme et les instituts de formation des journalistes en Iran.

L’atelier de Téhéran est un jalon important des programmes menés par l’UNESCO dans le domaine de la communication et de l’information en Iran. Il ouvre également de nouveaux horizons pour inciter davantage de spécialistes, d’universitaires et de professeurs d’autres écoles de journalisme et universités iraniennes à examiner de plus près les programmes d’enseignement du journalisme dans le pays. Les participants ont reçu la version farsie des Modèles de cursus pour la formation au journalisme de l’UNESCO accompagnée d’un CD-ROM, qui avaient été réalisés préalablement à l’atelier.




<- Back to: All news