Société civile et résolution des conflits hydriques

Summary

L'accès à l'eau et à ses bénéfices a toujours été une préoccupation centrale des sociétés humaines qui cherchent à disposer de la quantité et de la qualité d'eau dont elles ont besoin. Cette préoccupation ne devient source de conflit que lorsque certains groupes sociaux ne peuvent satisfaire leurs besoins. Les conflits entre groupes ont augmenté à cause des processus de désertification et de changement climatique ou, tout simplement, à cause de la croissance démographique et de la surexploitation des nappes phréatiques.

Ces conflits s'expriment de différentes manières, en fonction du contexte; notamment, en fonction des conditions locales et régionales de développement, des caractéristiques culturelles et, bien sûr, des données hydrogéologiques et écologiques. Il n'est donc pas facile de décrire l'ensemble des mécanismes à l'œuvre. Ce document tente de rassembler et de classer les différentes modalités que les auteurs ont pu rencontrer dans leur expérience personnelle ou lors de la recherche bibliographique.

Le chapitre 1 propose une classification des conflits et indique, de manière générale, comment chaque type de conflit est abordé par les acteurs concernés.

Les chapitres 2, 3 et 4 détaillent différentes modalités de prévention ou de résolution des conflits, où la société civile joue un rôle plus ou moins important.

Ces trois chapitres renvoient à la description résumée des cas, qui constitue la deuxième partie.

Le chapitre 5 résume la démarche de médiation utilisée et diffusée par chacun des deux auteurs.

La troisième partie dresse la liste des documents utilisés.

Back to top