15.08.2012 -

La Directrice générale se joint au Secrétaire général de l’ONU et à l’envoyé spécial des Nations Unies pour l’éducation mondiale au Timor-Leste

© UNMIT/M. Perret - UNESCO Director-General Irina Bokova, UN Secretary-General Ban Ki-moon and UN Special Envoy for Global Education Gordon Brown, Timor-Leste.

Le Parlement du Timor-Leste, la plus jeune nation d’Asie, a chaleureusement applaudi l’annonce par le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, qu’il avait choisi ce pays pour démontrer la valeur de l’éducation pour le développement durable et la paix.

Le 15 août, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, et l’envoyé spécial des Nations Unies pour l’éducation mondiale, Gordon Brown, se sont joints à M. Ban dans la capitale Dili pour exprimer leur plein soutien à l’action en faveur du développement de l’éducation dans ce pays, qui a récemment célébré le 10e anniversaire de son indépendance.

« L’une des meilleures façons de permettre à une démocratie jeune et dynamique de trouver son autonomie est d’autonomiser ses citoyens jeunes et dynamiques. L’éducation est une composante essentielle de toute société. Elle produit des emplois décents, ouvre des opportunités et représente l’espoir pour une nation », a déclaré M. Ban.

« C’est la raison de ce voyage en compagnie de la Directrice générale de l’UNESCO et de l’envoyé spécial Gordon Brown. En associant mon leadership politique au leur, nous pouvons susciter une prise de conscience politique et mobiliser les ressources  nécessaires. Nous avons choisi le Timor-Leste pour être le premier pays à hisser l’éducation au premier rang de ses priorités. » 

L’éducation et le développement rural sont des priorités du nouveau gouvernement formé à la suite des élections législatives de juillet dernier et de l’élection présidentielle du début de l’année. Le Président du Parlement a déclaré : « Notre développement futur dépend entièrement de l’éducation », en précisant que l’un des plus grands défis du pays était d’offrir une éducation à ses jeunes.

« Nous aimerions vous aider à réussir », a ajouté M. Ban. « Votre succès sera celui des Nations Unies. Nous voulons montrer votre pays comme un exemple de ce qu’un investissement avisé et de bonnes politiques concernant une priorité telle que l’éducation peuvent produire en termes de résultats positifs pour votre population. »

Mme Bokova et M. Brown se sont joints au Secrétaire général lors d’une réunion avec le Président du Timor-Leste, Taur Matan Ruak. Le Président a annoncé qu’une campagne d’alphabétisation des adultes lancée en 2007 avait eu pour résultat d’éliminer l’analphabétisme dans cinq districts sur treize. Les priorités du gouvernement portent également sur l’amélioration des conditions de scolarité, de la formation des enseignants, de la qualité des matériels pédagogiques et de l’intégration des jeunes par le biais de l'enseignement et de la formation techniques et professionnels.

La Directrice générale a félicité le gouvernement pour l’augmentation de ses investissements dans l’éducation. S’exprimant également au nom du Comité directeur de la nouvelle initiative de la Directrice générale en matière d’éducation qui sera lancée en septembre 2012, elle a affirmé : « Nous sommes mobilisés pour vous aider à mettre en place les politiques, les indicateurs et les capacités humaines adéquats en vue d’accroître vos taux d’alphabétisation, ainsi que d’améliorer la formation et les compétences en matière d’éducation professionnelle et technique, de formation des enseignants et de qualité globale de l’enseignement. Le développement du capital humain est votre plus grand défi, et nous nous engageons à vous apporter notre appui au cours du processus de transition ».

L’envoyé spécial Gordon Brown a déclaré : « Nous voulons vous aider à faire en sorte que chaque enfant reçoive une éducation de niveau primaire et secondaire et que les normes de réalisation soient améliorées. Nous allons étudier ce que la communauté internationale peut faire pour qu’en 2015 chaque enfant ait une place à l’école ».

Le Président a ajouté que « la communauté internationale doit poursuivre ses efforts communs afin que partout dans le pays chaque foyer ait accès à l’éducation ».

Lors d’une réunion distincte avec Mme Bokova et M. Brown, le Premier Ministre, Xanana Gusmao, a souligné que les jeunes constituaient la majorité de la population du Timor-Leste qui compte un peu plus d’un million de personnes.  Il a ajouté que le plan sur cinq ans décidé par le gouvernement allait mettre l’accent sur l’éducation et que des efforts étaient entrepris pour combattre l’exclusion des différentes minorités ethniques, notamment par le biais de l’éducation multilingue.




<- Back to: Post-Conflict and Post-Disaster Responses
Back to top