18.10.2012 -

La Directrice générale de l’UNESCO témoigne son soutien à l’écolière pakistanaise Malala Yousafzai

© UNESCO/Landry Rukingamubiri - « Nous sommes tous Malala et son courage doit continuer d’imprégner notre combat pour garantir le droit fondamental de tout être humain à l’éducation » a déclaré la Directrice générale

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a salué le courage de Malala Yousafzai, l’écolière pakistanaise de 14 ans victime d’une tentative d’assassinat sur le chemin de l’école. La Directrice générale s’est exprimée au cours d’une manifestation de soutien en sa faveur organisée au siège de l’UNESCO dans le cadre du Conseil exécutif de l’Organisation dont la 190e session s’est achevée le 18 octobre.

La Directrice générale a rappelé la détermination de l’UNESCO à poursuivre le combat pour faire en sorte que chaque enfant, fille ou garçon, ait droit à l’éducation.

            « Chaque fois que dans le monde on interdit à une jeune fille d’entrer à l’école, c’est une attaque contre toutes les filles, contre le droit d'apprendre, contre le droit de vivre pleinement sa vie et c’est inacceptable », a déclaré la Directrice générale.

« Au mois d’Avril, en Afghanistan plus d’une centaine de collégiennes de la province de Takhar, ont été empoisonnées par des fanatiques hostiles à l'éducation des filles. Au Mali, au Sahel, des jeunes filles sont mariées de force, recrutées par les milices, empêchées d’aller à l’école et de mener une vie digne. Malala est le symbole de toutes ces jeunes filles. Nous sommes solidaires, nous voulons saluer leur courage et leur témoigner notre soutien dans la lutte pour le droit fondamental de chaque individu à une éducation, au Pakistan et partout ailleurs ».

« Aujourd’hui, alors que Malala se trouve dans un état critique dans un hôpital au Royaume-Uni, en attente d’une opération chirurgicale, elle est devenue une icône mondiale, un symbole pour le droit des filles à l’éducation. En lui rendant hommage ici, nous rendons aussi hommage aux dizaines de milliers de Malala, à toutes ces jeunes filles courageuses de par le monde », a déclaré Shahnaz Wazir Ali, Déléguée permanente du Pakistan auprès de l’UNESCO.

            Le 9 octobre dernier, Malala Yousafzai a été touchée d’une balle en pleine tête par les Talibans alors qu’elle se trouvait dans un bus scolaire à Swat, dans le nord-est du Pakistan. D’après les informations parues dans la presse, les Talibans ont reconnu leur responsabilité dans cette attaque au cours de laquelle deux autres écolières ont été blessées. Malala Yousafzai a été transférée le 15 octobre dans un hôpital britannique pour y recevoir des soins spécialisés de longue durée.

            Malala Yousafzai avait attiré l’attention du public en 2009 lorsqu’elle avait publié sur un blog une chronique de sa vie à Swat alors que les Talibans prenaient le contrôle de la région. Elle est ensuite devenue une militante des droits des enfants et des filles.

            Au lendemain de l’attaque, le 10 octobre, la Directrice générale avait dénoncé cette tentative de meurtre. Elle a tenu à manifester son soutien à cette écolière pakistanaise, devenue un symbole de la lutte en faveur du droit à l’éducation.

 




<- Back to:
Back to top