Previous Page  3 / 21 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 3 / 21 Next Page
Page Background

3

Cours de l’UNESCO pour les enseignants du secondaire sur l’ECCDD

Guide de l’animateur pour la Journée 6

Au début de ce module, les participants s’entraînent à amener leurs élèves à dire quelles sont leurs

préoccupations pour l’avenir, pour leur permettre d’exprimer leurs sentiments de désespoir et

d’impuissance face au changement climatique et de traduire ces sentiments en détermination et

autonomisation. Un jeu de rôles offre aux participants le moyen de s’entraîner à affronter le déni

et les réponses contradictoires face au changement climatique. Les compétences et les approches

d’apprentissage adaptées à l’ECCDD sont présentées à partir de l’expérience accumulée par les

participants au cours des six Journées. Il est proposé un outil de planification axé sur l’ECCDD, dont le

but est de susciter un changement au niveau de l’école. Le cours se termine par la mise en commun

d’idées d’approches ECCDD à adopter dans toute l’école et dans l’école vue comme élément de la

communauté. Il est alors demandé aux participants de s’engager sur des plans concrets à court,

moyen et long terme en faveur de l’intégration de l’ECCDD dans leurs écoles et leurs communautés.

9:00-9:30 Révision de la Journée 5

L’animateur affiche la diapo 2 servant de base à une discussion en deux parties, chaque partie

débutant par l’une des questions suivantes :

• En écrivant vos réflexions dans votre journal à propos de la Journée 5, avez-vous pensé à des

problèmes ou des questions que vous voudriez évoquer avec le groupe ?

• Avez-vous des questions concernant les activités en classe pour la Journée 5 dans votre dossier

Activités ?

9:30-10:30 Activité : Séquence Désespoir et autonomisation face au

changement climatique

Temps nécessaire

• 60 minutes

Objectifs/explication

• Travailler essentiellement sur le plan

affectif en examinant des réactions

personnelles au changement climatique

• Prendre conscience des sentiments de

détresse, de désespoir et d’impuissance

face au changement climatique et

travailler en vue de convertir ces

sentiments en détermination et

autonomisation

• Insister sur le fait que les enseignants ont

la responsabilité de prendre en compte

les préoccupations et les peurs des élèves

dans unmonde où le climat est en train de

changer

Fournitures nécessaires

• Deux cartes et une feuille de papier à

dessin par participant

• Cartes « Engagement » vierges en

nombre suffisant

• Chevalet et marqueur

Déroulement

1. Demandez aux participants de s’asseoir

en formant un grand cercle.

2. Expliquez que cette séquence d’activité

a pour objet de traiter la peur et le

sentiment de détresse et de désespoir que

ressentent beaucoup de personnes face

au changement climatique, que ce soit à

cause de la destruction potentielle de leur

environnement familier, de la perte de

Guide de l’animateur

Cliquez pour consulter les diapos PowerPoint de la Journée 6 Cliquez pour consulter la Fiche sur la vulnérabilité et le sentiment d’impuissance Cliquez pour consulter la Fiche sur l’autonomisation par l’ECCDD

Cliquez pour

télécharger

les diapos

PowerPoint la

Journée 6 au

format pptx

Cliquez pour lire le Récapitulatif des apprentissages de la Journée 6

:

:

:

:

:

Guide de l’animateur

L’objet de cette activité est de demander aux

participants de faire une série d’expériences

émotionnelles puissantes avant de démontrer

qu’ils possèdent en eux le potentiel d’entreprendre

une action sociale dans des périodes difficiles. En

premier lieu, ils se remémorent des sentiments

et des moments de puissance (Etape 1) avant de

se trouver face à des expériences dystopiques de

changement climatique où ils peuvent fort bien

éprouver un sentiment aigu d’impuissance (Etapes

2, 3). L’exercice guidé passe ensuite (Etapes 4, 5)

à la focalisation sur ce qu’ils ont de plus précieux

dans la vie, ce qui leur permet d’envisager l’avenir

avec espoir (un espoir probablement plus intense

du fait qu’ils ont réfléchi à ce qu’ils apprécient).

L’emphase se déplace alors (Etape 6) sur l’examen

d’une action individuelle visant à limiter les causes

et les impacts du changement climatique, action

renforcée par le pouvoir que les participants ont

pu se découvrir dans des circonstances préalables

qui étaient effrayantes (Etape 7).

En conclusion (Etape 8), l’animateur doit rappeler

aux participants que partout dans le monde

les jeunes ont peur de l’avenir et que c’est aux

éducateurs qu’incombe la responsabilité de

prendre en compte ces peurs dans leur travail et

de les aider à développer en eux les compétences

et les dispositions qui leur permettront de

se sentir aptes et disposés à participer à une

transformation rapide. Ce type d’exercice est

important pour lutter contre le désespoir, le

sentiment d’impuissance et le cynisme des

jeunes, et c’est un précurseur indispensable pour

stimuler en eux les compétences et les dispositions

favorables à une action sociale.