26.05.2016 - Africa Department

Dédicace de l’ouvrage « La Pygmédie » de feu Bernard Zoniaba

A l’occasion de la Semaine africaine, son Excellence M. Jacques Kabale, Président du Groupe Africain et Délégué Permanent du Rwanda auprès de l’UNESCO et M. Edouard Firmin Matoko, Sous-Directeur général  pour l’Afrique, ont  assisté à la dédicace du livre de feu Bernard Zoniaba, La Pygmédie, ce mercredi 25 mai.

Cet évènement, parrainé par son Excellence M. Jean-Marie Adoua, Délégué Permanent du Congo auprès de l’UNESCO, a également accueilli Madame l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire et Monsieur l’Ambassadeur du Yémen. Madame Motse Akanati, directrice des Editions Métsio à l’initiative de la promotion de l’ouvrage, a exprimé ses remerciements aux distingués invités et personnes présentes avant d’entamer la présentation de Bernard Zonabia, né en 1929 à Saounke (Congo-Brazzaville) et décédé en 2001, ancien Ministre et Délégué Permanent du Congo auprès de l’UNESCO et écrivain durant la dernière partie de sa vie. S’en est suivie une lecture de passages clés du roman.

Les extraits sélectionnés illustrant des problématiques telles que les déforestations congolaises nous rappellent les enjeux liés à l’environnement, l’un des thèmes centraux de cette Semaine.

Le passage emblématique de cette œuvre est le suivant : « Maintenant qu’ils [les Bantous] renonçaient à leur politique du pire vis-à-vis des Pygmées, il convenait que les Pygmées le leur rendent bien, c’est à dire qu’ils reviennent vis-à-vis d’eux à de meilleurs sentiments, même si pour l’avenir, bien des risques de dérapages subsistaient encore ».

Et ainsi, le roman de Zoniaba et cette séance auront permis de transmettre un message sur les difficultés rencontrées par les Pygmées quant à leur intégration en milieu urbain et leurs relations avec les Bantous et, bien qu’il y ait des changements positifs à cet égard, il convient de ne pas oublier les peuples confrontés à ce type de situation. 

 




<- retour vers Qui sommes-nous?
Retour en haut de la page
t3test.com