Gouvernance démocratique

Une des clés pour un développement harmonieux et durable du continent africain réside dans la capacité des États à mettre en place des systèmes de gouvernance fondés sur l’État de droit et le respect des libertés.
Comment garantir de manière pérenne les acquis de la démocratie dans un contexte où les inégalités sociales persistent encore dans plusieurs pays?
Comment assurer une plus grande participation citoyenne des jeunes et des femmes en situation d’extrême pauvreté?
Les progrès accomplis en termes de gouvernance par nombres de pays africains depuis les années 1990 méritent d’être signalés : élections démocratiques, plus grande liberté d’expression, accroissement du niveau de participation citoyenne, plus grande participation de la société civile, augmentation de la représentation des femmes aux instances de décision, etc. Ces progrès ont aussi été rendus possibles par des actions d’éducation et de sensibilisation à la démocratie, à la paix et aux droits de l’homme, de formation des médias et acteurs communautaires, de sensibilisation des jeunes, etc.
Toutes ces actions relèvent du mandat de l’UNESCO.

Action de l'UNESCO

L’UNESCO est depuis toujours présente sur le terrain pour garantir les libertés et les droits fondamentaux par des actions d’éducation, de formation et de sensibilisation. Elle continuera d’œuvrer pour promouvoir la liberté d’expression, l’accès libre à l’information, le respect des droits de la femme, l’accès à l’éducation pour tous sans exclusion et la promotion de la démocratie et de la paix.

Retour en haut de la page