16.12.2013 - Africa Department

Célébration du 350ème anniversaire de la mort de la Reine angolaise Njinga a Mbande et du centenaire de la naissance d’Aimé Césaire, poète et intellectuel

Le 17 décembre, l’UNESCO aura l’honneur de célébrer le 350ème anniversaire de la mort de la Reine d’Angola Njinga a Mbande ainsi que le centenaire de la naissance d’Aimé Césaire, poète et intellectuel français de Martinique, au Siège de l’UNESCO de 16h à 18h, en Salle II. Cette activité se place dans le cadre du programme des célébrations d’anniversaires adopté par les États membres de l’UNESCO durant la 36ème session de sa Conférence générale.

La cérémonie en hommage de ces deux personnalités sera ouverte par Madame Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, et suivie d’interventions de représentants des gouvernements angolais et français.

Le matériel pédagogique, élaboré dans le cadre du projet Femmes dans l’histoire de l’Afrique, sera présenté pour illustrer la vie de la Reine Njinga, particulièrement à travers la présentation d’une  bande dessinée au sujet de cette figure de l’histoire de l’humanité.

L’évènement se terminera ensuite par une animation culturelle d’un groupe de danse angolais afin de célébrer la vie et l’héritage historique, culturel et intellectuel de la Reine Njinga et d’Aimé Césaire.

Au 16e siècle en Afrique, la Reine Njinga est une femme instruite, cultivée, qui parle aussi bien sa langue maternelle que celle des européens, avec qui elle est amenée à traiter. Habile diplomate, elle négocia avec les Hollandais et les Portugais pour maintenir la paix et l’intégrité territoriale de son royaume. Elle deviendra une icône de la résistance contre la domination étrangère et réussira à convaincre les Portugais de signer le traité de paix de Luanda. Par sa conversion au christianisme, en prenant le nom d’Ana de Souza, la souveraine Njinga a Mbande a démontré son esprit de tolérance et son attachement à l’inter culturalité.

Aimé Fernand David Césaire (1913-2008) est un poète et intellectuel français de Martinique. Il est l'un des fondateurs du mouvement littéraire de la négritude et un anticolonialiste résolu. Ami de Léopold Sedar Senghor, Léon Damas, et André Breton, Aimé Césaire fut influencé par le surréalisme. Chantre de la négritude, il a contribué au développement du concept de panafricanisme et participé aux mouvements pour les indépendances africaines.  




<- retour vers Qui sommes-nous?
Retour en haut de la page