10.12.2013 - Africa Department

Kenya Movie night : « Leo ». Soutenir la jeunesse à travers l’alphabétisation

Dans le cadre de la célébration du 50ème anniversaire de l’indépendance de la République du Kenya, la Délégation permanente du Kenya auprès de l’UNESCO organisera la diffusion du film « Leo », le mercredi 11 novembre, de 12 à 15 heures, en salle IV. Ce film raconte l’histoire d’un jeune Massai rêvant de devenir un super-héros, thème autour duquel l’équipe du film a aussi monté une campagne d’alphabétisation au profit des enfants notamment d’Afrique du Sud, du Kenya, et du Nigéria. À la suite de la projection du film, la Délégation du Kenya souhaite animer un débat, avec la participation d’experts de l’UNESCO, autour du sujet : L’impact de la réalisation cinématographique dans la promotion de la culture et de l’éducation: Leo.

Leo est l’histoire d’un jeune garçon Massai à Nairobi qui rêve d’être un superhéros et de vivre ses rêves dans son pays. Il échoue à être un superhéros mais découvre qu’il peut être un héros d’une autre manière. Leo vient du proverbe Swahili “leo ni leo” qui veut dire : aujourd’hui est jour de changement.

Leo est le premier film de Jinna Mutune, après qu’elle ait travaillé près de 10 ans dans le milieu du cinéma. Elle a réalisé, écrit, et coproduit ce film au Kenya avec plus de cent acteurs et personnel kenyans afin de montrer un nouveau visage de l’Afrique, optimiste et magique.

En octobre, l’équipe de Leo s’est lancée dans une campagne d’alphabétisation durant laquelle elle compte montrer le film et collecter des donations d’ouvrages aux États-Unis (Houston, Atlanta, Chicago) et en France (Paris) pour ensuite les redistribuer, avec l’aide de la Global Peace Foundation et DHL, à des enfants au Kenya, en Afrique du Sud et au Nigéria. Les impacts recherchés sont :

  • Promouvoir l’alphabétisation en Afrique
  • Aider l’industrie du film en Afrique
  • Promouvoir la jeunesse pour construire des futures générations de leaders.

La campagne de collecte s’est déroulée durant le mois de novembre, et la campagne de distribution se ferait mi-décembre.

Ce projet vient appuyer les objectifs de l’UNESCO d’œuvrer pour la paix et l’alphabétisation, notamment en ciblant la jeunesse, ainsi que sa Priorité globale Afrique.  




<- retour vers Qui sommes-nous?
Retour en haut de la page