26.11.2013 - UNESCOPRESS

Des institutions en Pologne et en Afrique du Sud lauréates du Prix UNESCO Sultan Qabus pour la préservation de l’environnement 2013

© UNESCO La représentante du Fonds pour la faune menacée (Afrique du Sud) recevant le Prix UNESCO Sultan Qabus pour la préservation de l’environnement 2013.

La Société nationale d’exploitation des forêts d’Etat (Pologne) et le Fonds pour la faune menacée (Afrique du Sud) sont les deux lauréats du Prix Sultan Qabus pour la préservation de l’environnement. Il a été décerné le 24 novembre à l’occasion de l’ouverture du Forum mondial de la science qui a lieu à Rio de Janeiro (Brésil) jusqu’au 27 novembre.

La Société nationale d’exploitation des forêts d’Etat (Pologne), créée en 1924, assure la gestion de plus de trois quarts des forêts de Pologne, soient 7,6 millions d’hectares sur les 9,3 millions que compte le pays. Avec ses quelque 25 000 employés, cet organisme joue un rôle majeur dans la gestion durable des ressources forestières. Il s’emploie aussi à sensibiliser le public aux enjeux écologiques et à l’importance de la préservation de la nature et des forêts. Les sorties scolaires et les programmes de volontaires attirent ainsi des milliers de visiteurs dans les forêts chaque année. La majorité des forêts présentes dans les dix réserves de biosphère polonaises sont gérées par cet organisme.

Le Fonds pour la faune menacée [Endangered Wildlife Trust] (Afrique du Sud), fondé en 1973, met au point et gère des programmes de protection de l’environnement novateurs en Afrique du Sud. A travers de nombreux réseaux et partenariats, il promeut une coexistence harmonieuse entre les hommes et les animaux. Travaillant en étroite collaboration avec les communautés locales, le Fonds travaille à la préservation des espèces menacées et à la conservation et l’utilisation durable des écosystèmes à travers la recherche, l’éducation à l’environnement, la formation et la sensibilisation, notamment dans des sites du patrimoine mondial, comme le site de Mapungubwe, ou dans des réserves de biosphères comme celles de Waterberg ou des Canyons de Kruger.

Les lauréats ont été choisis par la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, sur la recommandation d’un jury indépendant. Attribué tous les deux ans, ce prix consiste en un certificat et une récompense financière de 70 000 dollars, don du Sultan Qabus Bin Said Al Said d'Oman.

Le prix UNESCO Sultan Qabus pour la préservation de l'environnement est destiné à récompenser des particuliers, groupes de particuliers, instituts ou organisations qui ont apporté, dans les domaines de l'aménagement et de la préservation de l'environnement, une contribution éminente, conforme aux politiques et aux objectifs de l'UNESCO, et correspondant aux programmes de l'Organisation dans ces domaines, comme par exemple les activités visant à la création et à la gestion d'aires protégées telles que les réserves de biosphère et les sites du patrimoine naturel mondial.

****

Contact médias :




<- retour vers Qui sommes nous?
Retour en haut de la page